Incendie dans l’Aude : des routes coupées, des habitations évacuées, une grange brûlée

0
49

Le hameau de Font de Roque et ses trois habitations ont été évacués, une grange a brûlé. Ce jeudi soir, le feu d’origine accidentelle qui a pris sur le bord de l’A 61 à Capendu en début d’après-midi, était fixé. Les flammes ont parcouru 60 hectares dans le massif de l’Alaric.

Tout est parti d’un incident somme toute banal : l’éclatement d’un pneu d’un poids lourd sur l’autoroute A 61. Il était un peu plus de 13 heures ce jeudi 28 juillet lorsqu’un feu s’est déclaré en bordure de l’autoroute, sur la commune de Capendu dans le massif de l’Alaric, après qu’un camion, donc, a roulé sur la gente. L’origine du sinistre est assurément accidentelle. À 14 heures, cinq hectares de végétation étaient partis en fumée, deux heures plus tard, 35. Déjà ! À ce moment-là, plus de 350 sapeurs-pompiers (avec des renforts des Services d’incendie et de secours, Sdis, de la Haute-Garonne, du Tarn, de l’Ariège, du Tarn-et-Garonne, des Pyrénées-Orientales et d’Auvergne) luttaient contre les flammes. Rapidement, des avions bombardiers d’eau ont été déployés dans la zone : deux Dash et quatre, puis huit Canadair.

Sur les coups de 14 heures alors que l’incendie progressait rapidement, les autorités ont pris la décision d’évacuer le hameau de Font de Roque (trois habitations dont un gîte avec des vacanciers), une grange a même brûlé. En début de soirée, ce jeudi, ces habitants n’avaient toujours pas réintégré leur domicile eu égard à l’incessant ballet des pompiers sur la très étroite route qui mène au hameau.

On était sûr que ça allait nous tomber dessus un jour

Joint par nos soins, l’un de ces Capenduciens, Serge Pages, réfugié à la mairie de Capendu, racontait, ce jeudi après-midi, son infortune : “Je n’étais pas là quand ma maison et mon gîte ont été évacués car je travaille à Trèbes, mais bien évidemment, c’est très angoissant. Ça fait des années qu’on s’y attendait, c’est tellement sec… On était sûr que ça allait nous tomber dessus un jour…”

L’aire de service de Corbières Sud située très près de l’endroit où le feu est parti a été provisoirement fermée, des bouchons se sont formés sur l’A 61 – sept kilomètres dans les deux sens – en raison du déclenchement de cet incendie, puis la circulation s’est à nouveau fluidifiée avant 17 heures. La sortie Carcassonne Est n’était plus conseillée. La route départementale (RD) 57 entre Montlaur et Capendu a également été coupée, tout comme la RD 72 en direction de Comigne à partir de son croisement avec la RD 57.

Les pompiers ont dû faire face à des sautes de flammes régulières. Ce qui a passablement compliqué leur tâche. Ils ont aussi composé avec un vent d’ouest très léger. Ce jeudi soir, à 21 h 40, le feu, qui a parcouru 60 hectares, était fixé et il restait des fumerolles. Cette nuit, de nombreux pompiers se trouvaient sur place pour sécuriser la zone, notamment les lisières. Ce vendredi, ces actions se poursuivront. “550 hectares du massif de l’Alaric ont été directement préservés, 3000 ha étaient menacés par ce feu”, ajoutent les pompiers. À noter que les installations techniques de Torrega ont été protégées. Enfin, les opérations sont rendues difficiles par la végétation très dense et sèche dans ce secteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici