“Il est hors de question que nous gouvernions avec Emmanuel Macron”, déclare le secrétaire général adjoint des Républicains

0
66

“Il va falloir avoir un maximum de députés pour défendre nos propositions à l’Assemblée nationale”, affirme  Pierre-Henri Dumont, candidat LR à sa réélection dans la 7e circonscription du Pas-de-Calais.

Article rédigé par


Publié

Temps de lecture : 1 min.

“Il est hors de question que nous gouvernions avec Emmanuel Macron”, affirme Pierre-Henri Dumont, secrétaire général adjoint des Républicains, invité vendredi 10 juin sur France Inter. Le candidat LR à sa réélection dans la 7e circonscription du Pas-de-Calais l’assure : “Tout différencie” son parti de celui de La République en marche, notamment “sa vision de la France”.

“Ce qui est sûr, c’est qu’il va falloir avoir un maximum de députés pour défendre nos propositions à l’Assemblée nationale”, ajoute-t-il, convaincu qu’il “faut que ceux qui ne croient pas en la politique d’Emmanuel Macron aient une offre, celle d’une droite républicaine, ni extrême ni populiste”. Pierre-Henri Dumont estime qu’il “faudra proposer autre chose” pour ne “pas laisser Emmanuel Macron seul face à deux oppositions populistes, d’extrême gauche et d’extrême droite”.

Toutefois, “dans une assemblée qui ressemblera à une ZAD géante”, les députés LR espèrent bien “mettre leurs conditions sur la table” et peser sur les députés du parti présidentiel. “Soit ils prennent nos amendements, nos propositions de loi, et dans ce cas-là nous pourrons voter certaines choses avec eux pour assurer la sécurité et la santé des Français, soit ce n’est pas le cas, et nous voterons contre les textes”, prévient Pierre-Henri Dumont.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici