« Il a dit qu’il avait une bombe », le témoignage d’un commerçant dévalisé

0
40

Le dernier en date a eu lieu samedi 27 août. À 7 h 56, un individu s’est présenté au Spar de Périgueux. « Il a montré…

Le dernier en date a eu lieu samedi 27 août. À 7 h 56, un individu s’est présenté au Spar de Périgueux. « Il a montré une arme dans sa main, sans qu’on sache si c’était une vraie, et a demandé à être conduit vers la caisse », raconte Frédéric Duval. Absent, le patron de l’enseigne s’est fait raconter la scène par les deux employés présents. « Comme il y avait eu d’autres braquages dans la semaine, on avait parlé de la marche à suivre avec eux, se souvient le gérant. On leur demande de s’exécuter et de ne pas jouer les Rambo. »

C’est exactement ce que l’hôtesse de caisse et le chargé de mise en rayon ont fait. Dans un calme olympien, ils ont obéi aux consignes du suspect. Pistolet dans la main droite, matraque dans la main gauche, il a attendu patiemment que les fonds lui soient remis dans un cabas de supermarché en plastique.

Le visage masqué

« Et puis il a dit qu’il avait une bombe, et il a mis sur le comptoir un objet avec un minuteur », poursuit le gérant. C’est ainsi qu’il a été conduit au coffre. « Il a dû partir avec 3 000 euros, mais peut-être 4 000 ou 5 000 au maximum. Il a pris les billets et les rouleaux mais pas la petite monnaie. De ce que m’ont dit les collaborateurs, il n’était pas inquiet, il discutait même un peu. »

L’homme est difficilement descriptible dans la mesure où il portait un bob, des lunettes de soleil et un masque chirurgical. Le fait qu’il porte des gants ne va pas simplifier le travail de la police judiciaire, en charge de l’enquête. « Il était gringalet et assez jeune », croit savoir M. Duval.

Pour le parquet de Périgueux, les ressemblances dans l’apparence physique et le mode opératoire font penser qu’il s’agit du même individu ayant sévi à Chancelade. Lundi 22 août, il avait braqué avec un pistolet Intermarché, dérobant 600 euros. Mercredi 24 août, 200 euros avaient été volés à Lidl, autant à Grand Frais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici