Fêtes de Bayonne : la fréquentation en hausse, 210 faits délictueux tout de même signalés

0
49

Les autorités saluent un climat « apaisé » et une ambiance « différente », malgré des faits de violence. Insistant sur le succès populaire des fêtes de Bayonne, la préfecture des Pyrénées-Atlantiques a tout de même recensé des dizaines de faits délictueux lors des traditionnelles festivités qui se sont déroulées du 27 au 31 juillet, rapporte France Bleu Pays basque ce mardi.

Sur les cinq jours de fête, quatre plaintes pour violence ont été déposées auprès des forces de l’ordre, dont une pour un coup de couteau à l’abdomen. Les jours de la victime ne sont toutefois pas en danger, indique ce mardi au Parisien le sous-préfet de Bayonne, Philippe Le Moing-Surzur. 210 faits délictueux ont été comptabilisés au total. Parmi eux, 17 vols à l’arraché, et 137 vols de téléphones portables. En 2019, alors que la fréquentation avait été moindre, ce sont toutefois 288 faits qui avaient été signalés.

Un viol a également été constaté, précise France Bleu Pays basque, qui a ajouté, plus tard dans l’après-midi, que deux hommes ont été mis en examen pour « viol en réunion ». 1400 personnes ont été prises en charge par les soignants mobilisés sur le terrain, qui ont examiné 124 patients se plaignant de piqûres. Sur ces 124 personnes, 11 ont déposé plainte et 17 ont subi des prélèvements.

Des fêtes « plus respectueuses »

Ces chiffres sont toutefois en deçà des craintes initiales de la préfecture : « Le phénomène des piqûres n’a pas eu l’ampleur que certains redoutaient », a commenté le sous-préfet de Bayonne. Les fêtes étaient « plus apaisées, plus respectueuses, et ce, malgré une hausse de la fréquentation », a salué le sous-préfet.

Au total, entre 1,1 et 1,2 million de personnes ont participé aux traditionnelles fêtes de Bayonne pour cette édition 2022, soit une hausse de 15 % de fréquentation par rapport à 2019, avant la pandémie de Covid-19. Les fêtes ont nécessité la mobilisation de 1321 personnes, des forces de l’ordre aux pompiers en passant par la sécurité civile, des personnels de sécurité privée, ainsi que des soignants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici