EN DIRECT – Policiers agressés à Lyon: Darmanin persiste après son tweet polémique et ne “regrette absolument rien”

0
52

Chauffage au fioul: “l’urgence du moment, c’est que les gens sont pris à la gorge”, affirme Quatennens

L’Assemblée a voté pour un soutien à hauteur de 230 millions d’euros pour les foyers se chauffant au fioul, face à l’inflation.

“En tant qu’écologistes à la France insoumise, nous ne sommes pas favorables à la subvention et à l’investissement dans cette énergie”, a expliqué Adrien Quatennens sur France inter ce mardi.

Toutefois, la gauche a voté pour car “l’urgence du moment c’est que les gens sont pris à la gorge”, poursuit-il. Cette mesure “vient soulager des ménages en difficulté”.

Policiers agressés à Lyon: “Gérald Darmanin a eu la main molle”, dénonce Jordan Bardella

Jordan Bardella est revenu sur la polémique autour du ministre de l’Intérieur dans lequel il annonçait qu’un individu avait été interpellé dans le cadre de l’enquête autour de l’agression de policiers à Lyon. Mis hors de cause, ce dernier sera malgré out expulsé de France.

“Il faut renvoyer systématiquement les clandestins dans les pays d’origine”, a affirmé Jordan Bardella sur BFMTV.

“On ne peut pas laisser impunément la police se faire attaquer comme cela a été le cas à la Guillotière”, a-t-il conclu.

Pour Jordan Bardella, “Gérald Darmanin est incapable d’assurer la sécurité des Jeux olympiques”

“Gérald Darmanin est incapable d’assurer la sécurité des Jeux olympiques”, a dénoncé ce mardi sur BFMTV le président par intérim du Rassemblement national, qui estime que le ministre de l’Intérieur s’est “délesté de sa responsabilité” lors de l’affaire du Stade de France.

“La France est incapable d’organiser le moindre événement sans qu’il se passe des agressions”, poursuit-il.

“Quand je regarde là où vont se dérouler les JO, en Seine-Saint-Denis, je crains des incidents”, a ajouté Jordan Bardella.

Remise sur le carburant: pour Jordan Bardella, “cette mesure n’est pas pérenne, il faut une baisse de la TVA”

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire s’est dit favorable à augmenter de 18 à 30 centimes la remise au litre sur les prix des carburants. “Une ristourne c’est toujours mieux que rien mais ce n’est pas pérenne”, a affirmé Jordan Bardella sur BFMTV.

“C’est dans deux mois et seulement pour deux mois” a-t-il déploré.

Le Rassemblement national prone une baisse de la TVA de 20% à 5,5% sur les carburants. “Je pense que c’est le seul moyen de rendre aux Français un peu de pouvoir d’achat”, a ajouté Jordan Bardella.

“Ma ligne politique, c’est celle de Marine Le Pen”, affirme Jordan Bardella

Le nom du futur président du Rassemblement national sera connu le 5 novembre prochain. Jordan Bardella, actuellement président par intérim du parti, devrait être candidat.

“Ma ligne politique c’est celle de Marine Le Pen, je vais suivre ce qu’elle a toujours fait, notamment en termes de normalisation de notre parti politique”, a expliqué Jordan Bardella à notre micro.

“On ne change pas une équipe qui gagne (…). Je veux continuer à parler des questions régaliennes mais aussi des questions sociales”, poursuit-il.

“L’objectif de la France insoumise c’est de faire le show à l’Assemblée nationale”, dénonce Jordan Bardella

Invité de BFMTV, le président par intérim du Rassemblement national est revenu sur les premiers pas de la nouvelle Assemblée nationale.

Jordan Bardella a expliqué que le groupe RN votera “avec la majorité, si les propositions vont dans le bon sens” mais, “si elles sont mauvaises, pour le peuple français, nous voterons contre”.

“L’objectif de la France insoumise c’est de faire le show à l’Assemblée nationale et de faire sauter les institutions, nous, c’est de faire de propositions d’intérêt général”, dénonce Jordan Bardella.

Policiers agressés à Lyon: Darmanin persiste après son tweet polémique et ne “regrette absolument rien”

Invité ce mardi matin sur l’antenne de RTL, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin est revenu sur la polémique qui accompagnait son tweet de dimanche passé, dans lequel il annonçait qu’un individu avait été interpellé dans le cadre de l’enquête autour de l’agression de policiers à Lyon. Mis hors de cause, ce dernier sera malgré out expulsé de France.

“Je ne regrette absolument rien”, martèle-t-il, assurant que l’homme concerné est “un multi-récidiviste dans le cadre d’autres affaires et par ailleurs un étranger en situation irrégulière. ll n’a pas de papiers depuis un an et aurait du accepter l’idée de partie. Ce qui étonne; c’est qu’on va appliquer de manère systématique le fait qu’un délinquant étranger en situation irrégulière soit expulsé”, dit-il.

Selon lui, cet homme a été interpellé “lors d’une opération policière.” “Il y en a eu 700 depuis le début de l’année dans le quartier de la Guillotière, c’est un combat entre la police et désordre”, assure-t-il encore.

Olivier Klein, ministre délégué à la Ville et au Logement, à Trappes ce mardi

Le ministre Olivier Klein se rendra ce mardi à Trappes, dans les Yvelines, pour parler rénovation de logements et activités d’été.

Il visitera un chantier et participera notamment à une table ronde avec des associations locales sur la question du logement.  

Le nom du futur président du RN sera connu le 5 novembre prochain

Pour la première fois, ce n’est pas un Le Pen qui sera le président du Rassemblement national après le congrès du parti à l’automne.

Marine Le Pen ne se représente pas, mais Jordan Bardella, l’actuel président du Rassemblement national par intérim et Louis Aliot, le maire de Perpignan, devraient être candidats.

Pour pouvoir concourir, les candidats doivent déposer d’ici le 9 septembre au moins 76 signatures de membres du conseil national sur 400, d’après des informations de BFMTV, avant de convaincre les militants.

>> On vous explique tout dans cet article

Projet de loi sanitaire: le Sénat va avoir le dernier mot ce mardi

Le Parlement va adopter définitivement ce mardi, par un ultime vote du Sénat, un projet de loi réécrit par la droite, qui met explicitement fin au 1er août au pass sanitaire et autres mesures d’exception contre le Covid-19, mais prévoit un possible test obligatoire aux frontières.

>> Que contient le texte de loi? On vous l’explique dans cet article

Laetitia Avia sera jugée pour harcèlement moral en mai 2023

L’ex-députée et ancienne porte-parole de LREM Laetitia Avia doit être jugée le 9 mai 2023 par le tribunal correctionnel de Paris pour harcèlement moral envers des assistants parlementaires, a indiqué ce lundi le parquet, confirmant une information de Mediapart.

Une enquête avait été ouverte le 9 juillet 2020 pour harcèlement moral après plusieurs plaintes d’anciens collaborateurs de Laetitia Avia. Après deux ans d’une enquête menée par la Brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP), Mme Avia a reçu récemment une citation à comparaître devant le tribunal.

Emmanuel Macron va s’entretenir avec le président camerounais ce mardi

Arrivé lundi soir à Yaoundé, première étape d’une tournée en Afrique, Emmanuel Macron est attendu ce mardi au palais présidentiel pour un entretien avec son homologue Paul Biya, 89 ans, qui dirige le Cameroun d’une main de fer depuis près de 40 ans.

>> Les objectifs de cette tournée en Afrique

Jordan Bardella invité de BFMTV-RMC à 8h35

Ce mardi, c’est le président du Rassemblement national Jordan Bardella qui sera l’invité d’Amandine Atalaya à 8h35 sur BFMTV-RMC.

Bruno Le Maire dénonce des “débats interminables” à l’Assemblée nationale

Les débats s’éternisent à l’Assemblée nationale. Depuis huit jours, les députés examinent plusieurs mesures relatives au pouvoir d’achat. Après avoir adopté, au bout de la nuit de jeudi à vendredi, le projet de loi “portant mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat”, les élus débattent depuis vendredi après-midi du projet de loi de finances rectificative, le “PLFR.”

Mais pour Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, les travaux ne vont pas assez vite. “Nous assistons à un vrai dévoiement du débat démocratique”, a-t-il lancé dans l’hémicycle dans la nuit de lundi à mardi, dénonçant des “débats interminables.”

Car l’examen du PLFR aurait dû s’achever cette nuit, selon le calendrier décidé avant le début des travaux parlementaires. Mais en raison d’un grand nombre d’amendements, celui-ci s’est prolongé jusqu’à deux heures du matin. Il continuera ce mardi après-midi, après les Questions au gouvernement.

>> On vous raconte une séance électrique à l’Assemblée nationale dans cet article

Bonjour à tous!

Bienvenue sur ce direct consacré au suivi de l’actualité politique et parlementaire de ce mardi 26 juillet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici