Emploi fictif au “Canard enchaîné” : le journal satirique au cœur d’une enquête pour “abus de biens sociaux” et “recel”

0
58

Selon un journaliste du Canard enchaîné, hebdomadaire satirique, la compagne d’un des dessinateurs du journal aurait bénéficié d’un emploi fictif pendant environ vingt ans. Explications.

Le “Canard enchaîné” dans le viseur de la justice. En effet, l’hebdomadaire satirique est visé par une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris pour “abus de bien sociaux” et “recel”, selon les informations de France Inter. Le journal est soupçonné d’emploi fictif, après une plainte de l’un de ses journalistes.

Qui est à l’origine de la plainte ?

Il s’agit de Christophe Nobili, journaliste au Canard depuis une quinzaine d’années. C’est ce même journaliste qui avait sorti l’affaire des emplois fictifs du couple Fillon, en 2017, au sein du “Canard enchaîné”, comme le rappelle franceinfo.

Selon les informations du Monde, le rédacteur aurait des raisons de penser que la compagne d’un des dessinateurs historiques du journal, qui en fut longtemps administrateur, aurait bénéficié d’un emploi fictif pendant environ vingt ans. 

Le journaliste a en fait découvert au sein des effectifs du journal, composés d’une vingtaine de personnes, une salariée qu’il ne connaissait pas, dont la carte de presse est affiliée au journal satirique. Cette salariée en question n’est autre que la compagne du dessinateur André Escaro, 94 ans aujourd’hui, une signature historique du journal depuis 1959 et membre du conseil d’administration du journal jusqu’à l’été dernier.

S’il a longtemps hésité à dénoncer ces faits, Christophe Nobili a finalement déposé plainte le 10 mai dernier avec le statut de lanceur d’alerte. Les policiers de la brigade financière de Paris ont entamé leur enquête sur ces soupçons d’emploi fictif pendant une vingtaine d’années avec un préjudice estimé à trois millions d’euros, rappelle franceinfo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici