Emmanuel Macron reporte le lancement du «Conseil national de la refondation»

0
83

Le président de la République, qui souhaitait lancer les premiers travaux dès mercredi, entend finalement laisser décanter la situation politique.

Les législatives ont accouché, de l’aveu même de la première ministre, d’une «situation inédite». Au lendemain de la claque reçue par la majorité dans les urnes, Emmanuel Macron veut laisser décanter la situation politique. Le chef de l’État a décidé de reporter le lancement du «Conseil national de la refondation», dont il devait poser mercredi les bases des premiers travaux.

À VOIR AUSSI – Législatives 2022: «C’est un revers, une défaite» pour Emmanuel Macron, selon Yves Thréard

Alors que seules les organisations syndicales et patronales avaient été conviées à l’Élysée, les partenaires sociaux viennent d’être informés, par la présidence de la République, de l’annulation de ce rendez-vous. La décision a été prise par Emmanuel Macron ce lundi matin, «compte tenu du contexte, et de la nécessité d’avancer avec les forces politiques constituées».

Ces dernières heures, les critiques commençaient à pleuvoir. Notamment du côté du président LR du Sénat, Gérard Larcher, comme l’a révélé Le Figaro . Mais aussi du côté de la majorité. «À vrai dire, je ne comprends plus ce qu’ils sont en train de faire», regrettait, amer, l’un des anciens défenseurs du projet. Quand un autre abondait : «Je ne sais même pas de quoi on parle».


À VOIR AUSSI – Législatives 2022: «Macron essuie une défaite cinglante», pointe Alexis Brézet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici