Covid-19 : la majorité exclut le retour du pass vaccinal

0
59

Face à la remontée épidémique, le gouvernement réfléchit à des mesures de freinage du Covid-19. Le retour du pass vaccinal ne devrait cependant pas en faire partie.

Malgré la reprise épidémique, le retour du pass vaccinal n’est pas à l’ordre du jour. C’est ce qu’a confirmé la présidente de l’Assemblée nationale et ex-ministre Yaël Braun-Pivet sur France 3. «Ce n’est pas ce qui est prévu dans le texte de loi qui va être soumis au Parlement dès cette semaine. La Première ministre a réuni l’ensemble des présidents de groupes et la présidente de l’Assemblée nationale que je suis, pour présenter le texte de loi, et il ne comporte pas de retour du pass sanitaire», a-t-elle déclaré sur le plateau de Dimanche en Politique.

Le nouveau gouvernement, une fois le remaniement annoncé, doit en effet présenter un texte sur des «mesures de freinage» du coronavirus en conseil des ministres. Pour réimposer le pass vaccinal ou l’obligation du port du masque, le gouvernement devrait d’abord proposer le renouvellement de l’état d’urgence sanitaire, qui doit prendre fin le 31 juillet, ce que le gouvernement n’aurait pas prévu de faire.

Selon les informations de TF1, le projet de loi sanitaire comporterait deux articles. Le premier porterait sur le maintien des outils de surveillance de l’épidémie, comme l’application mobile TousAntiCovid ou le système SiDep, qui enregistre tous les résultats de dépistages virologiques. Le deuxième article porterait sur la mise en place de contrôles sanitaires aux frontières, «si la situation l’impose».

La circulation du Covid-19 s’est intensifiée la semaine dernière, ainsi que les hospitalisations, notamment pour les plus âgés qui restent beaucoup trop nombreux à ne pas avoir leur deuxième rappel, a indiqué Santé publique France. Le gouvernement pourrait donc bien continuer d’encourager la vaccination, et l’injection d’une deuxième dose de rappel pour les personnes à risque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici