Conseil des ministres : sécheresse, jets privés, énergies… ce qu’il faut retenir du compte rendu d’Olivier Véran

0
61

Le Conseil des ministres, réuni ce mercredi 24 août à l’Élysée, a inauguré la rentrée politique de l’exécutif.

 À l’issue du Conseil des ministres, ce mercredi 24 août, le porte-parole du gouvernement Olivier Véran a salué les mesures prises par l’exécutif pour limiter les effets de l’inflation. “Hormis Malte, personne ne fait mieux” dans l’Union européenne a-t-il assuré.

L’inflation mesurée en France est actuellement de 6,7%. “D’après l’INSEE, les mesures gouvernementales ont permis d’agir à la racine”, a appuyé Olivier Véran.

“L’un des étés les plus chauds, secs et catastrophiques”

Le porte-parole du gouvernement Olivier Véran a évoqué un “été de l’après” ce mercredi, après les nombreuses catastrophes naturelles qui se sont déclenchées depuis juin. “C’est un été d’après le changement climatique, de prise de conscience totale même chez les plus sceptiques“, a-t-il assuré.

Sur la planification écologique, “le gouvernement présentera des paquets de mesures dès l’automne”, assure-t-il. “On a pu voir des difficultés d’accès à l’eau potable dans certaines communes (…). Il faut regarder ces problèmes en face et avec lucidité”, poursuit le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran.

Après un été marqué par la sécheresse, des épisodes de canicules et de graves incendies, Olivier Véran donne ses réponses sur la lutte contre le réchauffement climatique. “La question du réchauffement climatique (…) s’inscrit dans la durée. (Il y a) les émissions de CO2 qu’il nous faut réduire avec des décisions courageuses. Chacun d’entre eux doit, peut être acteur de cette transition énergétique. Chacun d’entre nous doit faire attention. Pour éviter que les étés comme celui que nous venons de connaître ne soit la règle.”

“Nous lancerons également un grand chantier pour replanter nos forêts qui ont brûlé et nous renforçons les moyens de sécurité civile pour faire face aux incendies”, a-t-il précisé.

Interrogé pour savoir si le gouvernement envisageait des mesures afin de limiter les émissions de CO2 des classes les plus aisées, après l’affaire des jets privés, Olivier Véran a déclaré que “l’effort est pour tout le monde, chacun d’entre nous doit faire attention dans notre consommation quotidienne“.

Olivier Véran affirme que le gouvernement va présenter un plan pour sécuriser les approvisionnements en énergie et un projet de loi pour accélérer tous les projets de protection d’énergie.

Concernant les prix de l’énergie, “le bouclier énergétique se poursuit jusqu’à la fin de l’année”, rappelle Olivier Véran. “À terme”, à partir du début de l’année prochaine, “il y aura peut-être des augmentations mises sur la table et discutées”, poursuit-il. 

“Nous ne pourrons pas indéfiniment geler les prix, ce qui ne veut pas dire qu’on va relâcher le bouclier énergétique” brutalement, ajoute le porte-parole du gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici