Après l’orque et le béluga, un phoque repéré dans la Seine

0
61

Après un béluga et un orque, un phoque a été aperçu cette semaine dans le fleuve, au niveau du département de l’Eure. Mais les autorités et l’ONG Sea Shepherd se veulent rassurantes quant à sa présence.

Si les Parisiens ne peuvent toujours pas se baigner dans la Seine, les animaux marins en ont pris l’habitude. Après un orque et un béluga il y a quelques jours, un phoque a été repéré le 16 août près du barrage de Poses, dans l’Eure, d’après un communiqué des Voies navigables de France. La présence de l’animal n’aurait pourtant “rien d’exceptionnel”, assure la préfecture du département à nos confrères d’actu.fr

“Cela n’a rien à voir avec la présence du béluga. C’est un animal issu de la faune locale. Une colonie de phoques est installée au niveau de l’estuaire de la Seine depuis quelques années. Même si cela reste assez rare, des phoques ont déjà remonté le fleuve par le passé”, explique la préfecture au média local.

“Nous préconisons de le laisser tranquille”

“Il s’agirait d’un phoque qui a l’habitude de venir se nourrir à cette période de l’année à la sortie de l’Eure dans la Seine”, a réagi dans un tweet l’ONG Sea Shepherd France, engagée dans la défense des animaux marins et de l’océan.

“S’il est en bonne santé et se nourrit, nous préconisons de le laisser tranquille tout en restant attentifs à ses déplacements”, dit l’ONG.

Il y a quelques jours, un béluga repéré dans la Seine n’avait pas pu être sauvé. Après une importante opération pour l’extraire d’une écluse dans laquelle il s’était coincé, le cétacé habitué aux eaux froides n’avait pas supporté son transfert. La décision de l’euthanasier avait donc été prise par les vétérinaires à son arrivée dans le Calvados.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici