À Rome, saint Charles de Foucauld édifie des milliers de cœurs

0
81

REPORTAGE – Dans la foule, quelque 5000 Français sont venus assister à la canonisation de cet aventurier de la foi.

Envoyé spécial à Rome

«Carolum de Foucauld…» Au prononcé en latin, dimanche matin, place Saint-Pierre de Rome, du nom de saint Charles de Foucauld désormais, une clameur s’élève de la foule et des drapeaux tricolores s’agitent. Cinq mille Français sont présents au Vatican pour cette canonisation, tandis que le pays est officiellement représenté par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

Le cardinal Marcello Semeraro, italien, préfet de la Congrégation pour la cause des saints, continue la lecture latine des autres noms: neuf canonisés, Marie Rivier et César de Bus, deux Français, un Néerlandais, un Indien et cinq Italiens. Le pape lui répond par une longue formule latine rituelle: «Après avoir longuement réfléchi et invoqué l’aide divine» et «pour l’exaltation de la foi catholique et la croissance de la foi chrétienne, je déclare et je définis saints, les bienheureux – il cite à nouveau les noms – désormais inscrits parmi les saints et pouvant être vénérés dans toute l’Église

Dans…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici