161 pompiers et deux Canadair envoyés en renfort, la piste criminelle privilégiée

0
61

Le parquet de Mont-de-Marsan privilégie “fortement” la piste criminelle car les enquêteurs ont repéré deux départs de feu quasiment simultanés. Les investigations ont été confiées à la brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie de Parentis-en-Born.

Article rédigé par


Publié

Temps de lecture : 1 min.

“161 sapeurs-pompiers dont une colonne de renforts venant de l’Ouest et 20 gendarmes” sont envoyés dans les Landes lundi 1er août dans l’après-midi, où un incendie est toujours en cours dans la commune de Mano, indique la préfecture du département dans un communiqué. “Deux Canadair et un hélicoptère” vont effectuer des rotations sur la zone.

L’incendie, situé à une trentaine de kilomètres de Landiras en Gironde, qui a détruit plus de 150 hectares de pins et mobilisé 240 pompiers dimanche 31 juillet dans la soirée “ne progresse plus. Depuis hier soir 00h00, son périmètre est toujours contenu sur une surface d’environ 300 hectares, ajoute la préfecture.

De son côté, le parquet de Mont-de-Marsan privilégie “fortement” la piste criminelle. Les enquêteurs ont en effet repéré deux départs de feu quasiment simultanés, rapporte France Bleu Gascogne. Les investigations ont été confiées à la brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie de Parentis-en-Born.

Une quinzaine de maisons ont été évacuées à titre préventif, soit une quarantaine de personnes, accueillies en majorité par de la famille ou des amis. Une solution de mise à l’abri est également proposée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici