15 départements en vigilance rouge, 51 en vigilance orange

0
35

Une nouvelle vague de chaleur, devenue canicule, s’est installée sur la France. Il s’agit de la 45e vague de chaleur recensée en France depuis 1947 ; elle a officiellement débuté mardi 12 juillet. Elle est particulièrement intense et durable, notamment dans les régions du Sud, où des incendies ont dévasté plus de 10 000 hectares en Gironde.

Cet épisode caniculaire devrait durer entre sept et dix jours avec un pic de températures probable entre dimanche et mardi. « Les régions concernées par les températures les plus élevées (Sud-Ouest, Centre-Ouest) seront d’ailleurs les mêmes que lors de la canicule de juin », prévient Météo-France. Voici les prévisions pour les prochains jours :

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Comment Paris se prépare à vivre sous 50 °C

Dimanche 17 juillet

Quinze départements ont été placés dimanche en vigilance rouge « canicule » par Météo-France. Cette alerte rouge, qui recommande aux habitants des zones concernées d’observer une « vigilance absolue » face à des « phénomènes dangereux, d’intensité exceptionnelle », concerne les départements suivants :

  • La Charente (16), la Charente-Maritime (17), les Côtes-d’Armor (22), la Dordogne (24), le Finistère (29), le Gers (32), la Gironde (33), l’Ille-et-Vilaine (35), les Landes (40), la Loire-Atlantique (44), le Lot-et-Garonne (47), le Maine-et-Loire (49), le Morbihan (56), les Deux-Sèvres (79) et la Vendée (85).

Dans les départements en vigilance rouge, « chacun d’entre nous est menacé, même les sujets en bonne santé », prévient Météo-France. « L’augmentation de la température peut mettre en danger les personnes à risque (…). Chez les sportifs et les personnes qui travaillent dehors, attention au coup de chaleur », ajoute l’institut météorologique qui appelle aussi à veiller sur les enfants. Parmi les conseils dispensés par Météo-France : boire régulièrement de l’eau, ne pas sortir aux heures les plus chaudes, ou encore limitez les activités physiques et sportives.

Cinquante et un départements ont par ailleurs été placés en vigilance orange « canicule » par Météo-France.

A partir de dimanche et jusqu’à mardi, une bouffée d’air exceptionnellement chaud balaie le pays du golfe de Gascogne à la mer du Nord, annonce Météo-France. L’arc atlantique connaîtra une chaleur exceptionnelle et un vent soutenu lundi et dans la nuit de lundi à mardi, avant un rafraîchissement brutal au cours de la journée de mardi, prévoit Météo-France.

Lire aussi : Chaleur extrême : quatre records absolus ont été dépassés en juin, 80 % des maximales datent de moins de vingt ans

Lundi 18 juillet

Lundi marquera « le point culminant de cet épisode caniculaire sur la façade ouest du pays, avec des valeurs parfois remarquables : les 40 °C seront souvent approchés, atteints ou dépassés », avertit Météo-France, qui ajoute que des records seront certainement battus. « Dans le même temps, les fortes chaleurs gagneront vers le flanc est du pays. »

Mardi 19 juillet

Mardi, la baisse sensible des températures par l’Atlantique semble se confirmer. Météo-France prévoit un « rafraîchissement brutal ». Cependant, « les fortes chaleurs persisteront sur la moitié est de la France », selon l’institut météorologique.

Le Monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici