1 400 hectares brûlés dans l’incendie sur les Monts d’Arrée et 500 personnes évacuées

0
35

Le feu dans les Monts d’Arrée, sur la commune de Brasparts dans le Finistère, a maintenant brûlé 1 400 hectares de végétation, annonce France Bleu Breizh Izel mardi 19 juillet. Dans le point diffusé lundi soir par la préfecture, seulement 591 hectares avaient brûlés et 160 pompiers étaient mobilisés. Il y a désormais 260 sapeurs-pompiers sur place, ainsi que 50 véhicules de lutte contre les incendies, indique la préfecture.

Six pompiers ont été intoxiqués par les fumées et ont dû quitter le lieu de l’incendie. Une cellule de crise avait été ouverte en préfecture lundi, rapportait France Bleu Breizh Izel. Un Canadair bombardier d’eau est arrivé dans la soirée de lundi. Des renforts sont notamment arrivés des Pays de la Loire et du Maine-et-Loire.

Les pompiers interviennent sur quatre fronts en même temps. Un avion Dash va venir en renfort dans la journée : “Le Dash ayant été beaucoup sollicité sur la zone. Il a pu nous adresser seulement un certain nombre de largages assez limités. Et si cet après-midi, il est à notre disposition pour un peu plus de largages, on a bon espoir de fixer cet incendie“, explique ce mardi sur franceinfo Sylvain Montgénie, directeur du SDIS du Finistère. Surtout que la météo est plus favorable, les températures ont baissé fortement.

Le directeur des pompiers ajoute “avoir bon espoir, d’ici la tombée de la nuit, de pouvoir bien avancer sur la fixation de ce feu” alors que 1 400 hectares sont brûlés dans l’incendie sur les Monts d’Arrée, selon France Bleu Breizh Izel.

La journée de lundi a été “exceptionnelle” pour les pompiers du Finistère. “Nous avons eu plus de 320 départs pour des interventions, 221 secours à la personne, 53 incendies et 46 opérations diverses. Sur les 53 incendies, il y a eu 32 feux de végétation“, a-t-il détaillé. Deux feux de végétation “ont nécessité beaucoup de moyens, ce qui nous a empêchés d’emblée de pouvoir mettre un maximum de moyens sur le feu” à Brasparts.

Cinq cent personnes ont été évacuées dont 92 ont été accueillies à la salle des sports de Sizun. Huit personnes avaient, plus tôt dans la soirée de lundi, également été évacuées d’un gîte situé à proximité de la route départementale 785. Selon France Bleu Breizh Izel, une cellule de crise a été ouverte en préfecture lundi.

Un camion de pompiers a brûlé, sans faire de victimes. Selon les informations de France Bleu Breizh Izel, l’engin est tombé en panne et n’a pas pu être déplacé. La chapelle de Brasparts, située à proximité, n’est pas menacée, explique la préfecture dans un communiqué. À noter qu’un Canadair bombardier d’eau est arrivé dans la soirée de lundi.

Le Finistère n’est plus, depuis mardi matin, placé en vigilance rouge à la canicule, mais en vigilance orange aux orages. Le conseil départemental et le Parc régional naturel d’Armorique vont réaliser un diagnostic rendu dans les 48 heures pour identifier les conséquences de cet incendie sur la faune, sur la flore et sur les mesures à mettre en place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici