Vols supprimés, passagers sans leurs bagages… une grève perturbe fortement l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle

0
47

Une grève perturbe le trafic aérien ce week-end à Roissy-Charles-de-Gaulle. Premier mouvement social de la saison estivale, l’été pourrait s’avérer chaud sur le front des transports. Point de situation ce samedi 2 juillet 2022.

Panique à Roissy-Charles-de-Gaulle. Une grève des pompiers perturbe fortement les départs et arrivés du plus grand aéroport de France. Des vols sont annulés pour des raisons de sécurité ce samedi 2 juillet 2022. 

Les pompiers en grève

Une partie des pompiers employés par le groupe ADP sont en grève depuis ce jeudi. Ils réclament des hausses de salaire. Selon France Info, des négociations ont bien eu lieu ce vendredi avec la direction, sans succès. Vendredi, les soldats du feu ont été rejoints par d’autres salariés du groupe et d’autres sous-traitants. Le mouvement s’est élargi et réclame maintenant de meilleures conditions de travail. La grève pourrait durer jusqu’à dimanche 3 juillet. 

Conséquence de la grève des pompiers, les services de l’aéroport sont contraints de limiter le nombre de départs et d’arrivés simultanés sur les pistes. Air France a pour sa part annoncé la suppression d’environ 10 % de ses vols. Le groupe ADP conseille aux passagers de se rendre sur place “trois heures (avant, NDLR) pour un vol international, deux heures pour un vol domestique ou européen.”

Des bagages perdus

Mais la grève affecte également les passagers qui ont réussi à prendre le départ. Comme le rapporte BFMTV, vendredi, dans la journée, les bagages de plusieurs vols n’ont pas été embarqués, suite à un ” problème technique”. Selon les derniers chiffres, ce sont plus de la moitié des passagers ce vendredi qui se sont retrouvés sans leurs bagages. 

“Il faut savoir qu’à peu près 50% des gens partis hier sont partis sans leurs bagages ou avec le bagage de quelqu’un d’autre ce qui d’ailleurs est contraire aux règles de sécurité. Donc il y a probablement des bagages qui sont perdus définitivement. Et honnêtement, la solution dans l’immédiat, il n’y en a pas”, assure Emmanuel Duchemin-Humbert, représentant Force Ouvrière Aéroports de Paris, cité par BFMTV. 

Inquiétude pour l’été

Ce premier épisode de grève de la saison estivale n’est peut-être pas le dernier. Daniel Bertone, secrétaire général de la CGT du groupe ADP annonce à France Info que de nouveaux préavis ont été déposés pour le prochain week-end.

Mais les hôtesses et stewards pourraient également se joindre au mouvement. Christelle Auster, présidente du Syndicat national du personnel navigant commercial (SNPNC), confirme à nos confrères que les “grèves vont se répéter” cet été. 

Une situation qui inquiète le gouvernement à quelques jours des grands départs en vacances. L’été sera chaud, avant une rentrée qui promet, elle aussi, d’être sociale. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici