Vacances : que faire si vos bagages sont perdus à l’aéroport ?

0
49

l’essentiel
Le 1er juillet, à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, 35 000 bagages avaient été égarés. Quinze jours plus tard, Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports, affirme que l’entièreté des valises aurait été redistribuée. Voici les démarches à suivre pour retrouver vos bagages au plus vite, si une mésaventure de ce type vous arrive. 

Vous venez de sortir de votre avion mais vous ne retrouvez pas votre valise à l’aéroport. C’est ce qu’ont vécu de nombreux passagers, en raison du mouvement de grève du 1er juillet, à Roissy-Charles-de-Gaulle.

Si cela vous arrive, quels sont vos droits et vers qui vous tourner ?

A lire aussi :
Roissy : comment des milliers de passagers ont-ils pu partir en vacances sans leurs bagages ?

Contacter le service bagages de la compagnie

Si vous constatez que votre valise n’est pas présente sur le tapis roulant à votre arrivée, dirigez-vous vers le service bagages de la compagnie. Ainsi, votre réclamation sera enregistrée et le cas échéant, le groupe pourra lancer la recherche de votre bagage. Dans le cas où il n’y aurait pas de guichet, contactez rapidement par téléphone la compagnie aérienne pour signaler l’absence de votre bagage. Dans tous les cas : n’attendez pas d’être rentré chez vous.

Les frais de première nécessité remboursés

Si, pendant la période d’absence de votre bagage, vous avez dû acheter des produits de première nécessité (sous-vêtements, produits d’hygiène…), vous pouvez en demander le remboursement à la compagnie aérienne sur présentation de factures. Un kit de première nécessité peut également vous être fourni, ou un avoir pour couvrir vos dépenses, mais ce n’est pas une obligation.  

Une indemnisation de 1 500 €

Si finalement vos bagages n’arrivent pas dans les 21 jours qui suivent la date à laquelle ils auraient dû arriver, alors ils sont considérés comme perdus. Vous pouvez réclamer le remboursement de vos biens et de votre valise en présentant des factures d’achat.

Le plafond d’indemnisation est fixé à environ 1 500 €, pour les compagnies ayant signé la convention de Montréal. Elle concerne la plupart des voyages. Dans les rares cas où cette convention ne s’applique pas, on tombe sous le régime de la convention de Varsovie, avec un dédommagement d’environ 20 € par kg de bagage. Notez que l’information sur la convention applicable à votre vol, est indiquée sur votre billet d’avion. 

Si vous ne disposez pas de justificatifs, un dédommagement au poids peut vous être proposé (20 € par kilogramme). 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici