une voiture électrique Xiaomi mieux qu’une Tesla ?

0
68

Illustration de la future voiture de Xiami Auto

Géant de l’industrie électronique en Chine et spécialisé dans les téléphones, Xiaomi souhaite se lancer dans les voitures électriques, et très rapidement. On parle déjà d’une présentation en 2024, dans moins de deux ans, pour le premier modèle annoncé.

Et le temps presse pour Xiaomi, qui veut impérativement commercialiser sa première voiture électrique avant son concurrent Apple. Le fabricant californien ambitionne lui aussi de lancer sa première voiture électrique et autonome, à l’horizon 2025.

Xiaomi veut devenir le Tesla chinois

Xiaomi ne devrait pas changer de secteur principal : l’activité principale restera orientée sur la fabrication de smartphones. Mais il s’agira d’une diversification, avec on l’imagine des interactions poussées entre le smartphone et la voiture de la même marque.

Une première usine basée à Yizhuang devrait pouvoir produire jusqu’à 300.000 voitures par an. Si les plans se passent bien, d’autres usines verront le jour par la suite. Le fabricant chinois prévoit de créer une gamme de 4 premiers modèles électriques d’ici 2027. Afin de viser rapidement le million de voitures produites par an, un cap souvent jugé comme indispensable dans l’automobile pour un constructeur qui souhaite rester indépendant avec un bon niveau de rentabilité.

Xiaomi a clairement annoncé son intention : devenir le Tesla chinois.

Le PDG de l’entreprise, Lei Jun, avait déjà annoncé que 500 personnes travaillent actuellement en recherche et développement pour la conduite autonome de la future voiture électrique de Xiaomi. Il a notamment communiqué sur des axes de développement sur Tweeter comme la conduite autonome ce mois-ci. La marque développe ses propres algorithmes pour les systèmes d’aide à la conduite. Un enjeu là encore, pour battre Tesla et son fameux AutoPilot.

Les ambitions ont été confirmées une nouvelle fois : devenir l’un des leaders dans le domaine des voitures électriques dès 2024.

1000 km d’autonomie pour faire mieux que Tesla

Le site Cnevpost a publié des informations sur les batteries utilisées par les premières voitures Xiaomi. Elles utiliseront les batteries fournies par les deux plus gros fournisseurs de batteries du marché chinois.

En entrée de gamme, les voitures Xiaomi utiliseront des batteries BYD, avec un système 400V. Une technologie Lithium fer phosphate Blade, qui sera également utilisée prochainement sur la Tesla Model Y, dans une configuration 55kWh pour une autonomie de 440 km. Et ce très rapidement, puisque ces nouvelles batteries pourront être implantées dans le SUV Tesla dès la rentrée.

Mais pour leurs versions supérieures, les voitures Xiaomi disposeront de batteries CATL, avec un voltage de 800V. CATL a annoncé la troisième génération de batteries Qilin Cell To Pack en juin, et leurs capacités sont telles qu’elles pourraient permettre d’atteindre une autonomie supérieure à 1000 km. Un chiffre intéressant pour Xiaomi : rien de tel qu’un bon coup de pub pour se lancer sur le marché, surtout en faisant mieux que le leader mondial.

Le marché des voitures électriques devrait donc être de plus en plus chahuté : on attend de voir comment réagissent les constructeurs européens traditionnels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici