Uber relance son service de trajets partagés avec UberX Share, à Paris

0
54

La plateforme de VTC promet, grâce à l’utilisation de ce service, une réduction du prix de la course pouvant aller jusqu’à 30%.

C’est le retour des courses partagées proposées par Uber, mais seulement à Paris. Cette fonctionnalité, alors nommée « pool », avait été arrêtée en mars 2020, à cause de la pandémie de coronavirus. Rebaptisée « UberX Share », cette fonction fait son grand retour ce jeudi 25 août à Paris, permettant aux utilisateurs allant dans la même direction de partager leur course et d’en réduire ainsi le coût.

«Le prix apparaît 10 % moins cher en moyenne que l’option UberX. Une fois la commande effectuée, le passager reçoit une notification si un autre utilisateur va dans la même direction et partage le trajet. Si c’est le cas, le prix de la course se réduit automatiquement et le montant de cette réduction varie en fonction du détour : plus celui-ci est long, plus le passager obtient une réduction importante pouvant aller jusqu’à 30 %», précise l’entreprise dans un communiqué.

Les 18-34 ans, principale cible de ce service

Cependant, il ne sera pas possible d’être accompagné lors de cette course et de la partager avec un ou plusieurs proches, comme c’est le cas pour les autres options proposées sur l’application, qui permettent de réaliser un trajet à quatre personnes. « UberX Share » est d’ailleurs proposée lors de la sélection du mode de transport à côté des autres alternatives «UberX», «Berline», «Comfort», «Van» ou encore «Green».

Avant sa désactivation, ce service était majoritairement utilisé par des personnes âgées entre 18 et 34 ans qui représentaient alors 56% des utilisateurs, principalement pour des trajets nocturnes entre Paris et la banlieue. « Le lancement d’UberX Share répond ainsi à la demande de la clientèle la plus jeune d’Uber de bénéficier d’un service de mobilité à la demande, disponible 7j/7 et 24h/24, et à un prix abordable dans un contexte d’augmentation des prix à la veille de la rentrée étudiante», affirme le communiqué, soulignant également la réduction de l’empreinte carbone permise lors du partage d’une course.

Paris est la première ville d’Europe à profiter à nouveau de ce service de courses partagées. Il a déjà été réactivé depuis juin aux Etats-Unis, notamment à New-York et Los Angeles et même depuis fin 2021 dans certaines grandes villes d’Afrique telles que Nairobi ou Accra.

À VOIR AUSSI – Uber: «Oui, le Ministre de l’économie a fait son travail», défend Olivia Grégoire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici