Tesla rappelle 321 000 véhicules pour un problème de feux arrière

0
10

C’est le troisième rappel en moins d’un mois. Tesla, le constructeur américain de voitures électriques, a engagé le rappel aux Etats-Unis de 321 628 véhicules en raison d’un problème sur les feux arrière pouvant augmenter le risque de collision.

« Dans de rares cas », les feux arrière des voitures concernées s’allument par intermittence à cause d’un mauvais fonctionnement de logiciel, pouvant entraîner de fausses détections lors de l’allumage, explique l’entreprise dans un document adressé à l’agence de la sécurité routière américaine, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), daté du 15 novembre mais rendu public ce week-end.

Les feux de freinage, de recul et les clignotants ne sont pas affectés. Pour régler le problème sur les voitures concernées, des Model 3 et Model Y des années 2020-2023, Tesla prévoit une mise à jour, gratuite et à distance, du logiciel.

Le groupe dirigé par Elon Musk explique dans le document avoir été prévenu du problème par des clients se trouvant principalement en dehors des Etats-Unis, à la fin d’octobre, et avoir confirmé son origine le 7 novembre. Le constructeur n’a connaissance d’aucun incident ni aucun blessé lié à ce problème.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés Face au constructeur automobile Tesla, l’offensive s’organise

Vendredi, Tesla avait annoncé le rappel de près de 30 000 voitures du Model X aux Etats-Unis en raison d’un problème pouvant entraîner le déploiement de l’airbag du côté du passager.

Au début de novembre, Tesla avait rappelé des modèles S et X de 2017-2021 pour remédier à des défaillances dans l’assistance de la direction assistée.

Le Monde avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici