Siège, bagage, wifi… La multiplication des options rapporte gros aux transporteurs

0
65
Depuis le mois d’octobre 2021, la SNCF a ajouté des services additionnels sur ses trains low-costs Ouigo. PATRICK HERTZOG / AFP

DÉCRYPTAGE – Qu’il s’agisse de billets de train ou d’avion, les voyageurs ont de multiples possibilités pour améliorer le confort de leur trajet. Une pratique qui alourdit les factures, mais fait le bonheur des compagnies.

Choix du siège, bagage supplémentaire ou accès au Wifi… au moment de prendre leurs billets d’avion ou de train, les voyageurs ont la possibilité d’améliorer leur trajet, moyennant des frais supplémentaires. Des options qui valent de l’or pour les transporteurs, car leurs marges dépendent en partie de ces surplus.

Jérémy, fonctionnaire, n’a pas hésité à débourser 45 euros en plus de son billet pour choisir son siège. Pour un vol reliant Washington à Paris, d’une durée de 7h30, ce quarantenaire a bénéficié d’un siège côté couloir «avec plus de place pour mes jambes». Jérémy mesure 1,84 mètre et souffre de problèmes de circulation sanguine. «Il s’agit de l’un de mes meilleurs investissements», sourit-il. Si le choix de Jérémy était intentionnel…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici