Scandale aux États-Unis autour de la vente d’oranges non vegan

0
70

Bienvenue dans un monde où les vegans ne peuvent plus consommer de fruits tranquillement. En effet, à leur grande surprise, certains ont récemment découvert que les agrumes vendus par la chaîne de supermarché Tesco ne convenaient pas à leur régime alimentaire.

En cause: la cire d’abeille appliquée sur la peau des oranges, citrons et citrons verts après les récoltes afin de pouvoir les conserver plus longtemps. Une information directement confirmée par Tesco dimanche 21 août, explique The Independent.

Si la chair de ces agrumes resterait consommable dans l’absolu, ce n’est pas le cas des zestes éventuellement utilisés dans le cadre de nombreuses recettes de cuisine. Mais quand bien même l’intérieur des fruits resterait préservé de tout contact avec la cire, on doute que les personnes refusant de consommer des produits d’origine animale soient à l’aise avec l’idée qu’une telle substance ait servi à conserver leurs agrumes.

Il faut dire que non seulement la cire utilisée pour les agrumes vendus par Tesco provient des abeilles, mais qu’en plus, elle est susceptible de contenir de la gomme-laque, produit alimentaire issu de la sécrétion des cochenilles asiatiques, qui est parfois utilisé comme une résine alimentaire.

Greenwashing

Deux mois plus tôt, Tesco était déjà épinglée par les autorités de contrôle en raison d’une campagne de publicité affirmant que ses produits vegans (notamment des hamburgers) contribuaient à «faire la différence pour la planète». Or aucune garantie suffisante n’a pu être présentée par la société pour démontrer que la production de cette gamme végétale était particulièrement écologique.

L’entreprise a donc dû retirer ses affiches et les reformuler. Entre le greenwashing et les fruits ne convenant pas aux vegans, Tesco n’est sans doute pas près d’être montrée comme un exemple en matière de production responsable et de développement durable. La chaîne dit être en train de chercher une alternative à l’utilisation de cire d’abeilles afin que ses fruits soient à nouveau adaptés à toutes et à tous. Mais quoi qu’il en soit, il lui faudra du temps pour redorer son image.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici