AccueilEntrepriseSauver le marché commun...

Sauver le marché commun de l’électron

Il faut croire, pour paraphraser l’ancien président Jacques Chirac, que les cygnes noirs volent en escadrille. Ces volatiles sont supposés représenter des événements à probabilité très faible mais à conséquences majeures. Chacun d’entre eux est dévastateur, mais quand ils se rencontrent, la déflagration est considérable. Dans le domaine de l’énergie, trois cygnes tournent au-dessus de nos têtes : l’explosion des prix du gaz due à la baisse des livraisons russes, l’exceptionnelle vague de chaleur et la sécheresse qui s’est abattue cet été sur tout l’hémisphère Nord, réduisant la capacité des barrages hydroélectriques, et enfin, pour la France, la mise à l’arrêt de plus de la moitié des réacteurs nucléaires pour problèmes techniques.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Europe, Etats-Unis, Chine : alerte à la récession planétaire

Trois événements sans lien qui concourent à une réduction de l’offre d’électricité à un moment où cette forme très sophistiquée d’énergie s’impose dans tous les usages de la société, y compris dans le transport et l’industrie. Pourtant, nos interrupteurs fonctionnent toujours. Pas de coupure généralisée, ni de pénurie comme en connaissent quotidiennement nombre de pays dans le monde. L’Europe a réussi à assurer sa sécurité énergétique par l’interconnexion de ses réseaux électriques qui permet à chaque pays de pallier ses insuffisances ou de vendre ses surplus quasi instantanément.

Une contrainte de taille

Le Vieux Continent avait en tête trois priorités quand il a instauré son marché commun de l’électron. D’abord la sécurité énergétique, bien sûr, mais aussi la libéralisation économique de cette activité, autrefois conduite par des monopoles nationaux. Puis est venue la nécessité de promouvoir les énergies renouvelables. Avec une contrainte de taille, à la différence du gaz et du pétrole, l’électricité, une fois produite, est très difficile à stocker durablement (sauf en remontant l’eau des barrages). Il faut donc en permanence produire pour la demande, alors que les éoliennes ou le solaire produisent à coût nul mais sont intermittents. Tout cela étant commercialisé sur un marché ouvert, fluide et très réactif. D’où la nécessité d’imaginer un système qui permette de rentabiliser des centrales qui ne fonctionneront que lors des pics de demande d’énergie, par exemple l’hiver. D’où la formule actuelle qui cale les tarifs instantanés de tous sur celui de la dernière centrale appelée, généralement à gaz, car ce sont les plus onéreuses. La multiplication par dix du prix du gaz fait voler en éclats cette belle mécanique.

Une réforme est désormais inévitable. Mais elle devra à la fois remettre en cause la logique purement libérale d’un marché trop stratégique pour être gouverné par les seules lois du marché et préserver la mutualisation des forces européennes qui a prouvé son efficacité. Un nouveau test de la solidité du navire européen dans la tempête.

Le plus populaire

Articles Liés

Lisez maintenant

 “Je n’avais pas de temps à perdre”, Nathalie Marquay raconte son premier rendez-vous étonnant avec Jean-Pierre Pernaut 

Nathalie Marquay était l'invitée du Grand Studio sur RTL ce samedi 11 juin. L'occasion pour elle de faire des confidences concernant sa relation avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay ne s'en remet pas. Le 2 mars dernier, son cœur, tout comme celui des français, s'est brisé lorsque le décès...

 « Inutile », « ingérable »… La carte vitale biométrique ne convainc pas certains professionnels de santé

Six milliards d’euros minimum par an. C’est ce que représenterait chaque année la fraude à la carte vitale d’après Philippe Mouiller, sénateur LR, à l’origine d’un amendement adopté au Sénat dans...

 Johnny Depp VS Amber Heard : coup de théâtre en pleine délibération ! Le jury troublé par un détail

Le jury a été troublé par un détail lors des délibérations du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard ce mardi 31 mai. Depuis le 11 avril dernier, Amber Heard et Johnny Depp font face à la justice dans un procès très médiatisé. Ce mardi 31 mai,...

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png 30 La situation en carte Agrandir Le contexte Live animé par Solène L'Hénoret, Anne Guillard et Marie Slavicek ...

-50 % sur ce super vélo électrique chez Cdiscount!

Cdiscount est une plateforme d’e-commerce d’origine française. De temps en temps, Cdiscount offre des bons plans et des promotions exceptionnelles à ne pas rater. Pour cette fois, le site propose le vélo électrique VAE pliant de ville de la marque MOMA BIKES à moins de 1000 €. Effectivement,...

” Mon espace Santé ” is the new DMP, ah bon t’es sûr ?

Vous allez voir ce que vous allez voir. C’est en quelque sorte le discours des autorités sanitaires depuis qu’a été lancée début 2022 la phase d’ouverture de « Mon Espace Santé » sur...

“25.000 hectares déjà partis en fumée” en France, une précocité “sans précédent”

De la dune du Pilat aux monts d'Arrée, des Bouches-du-Rhône à...

“38% des Français pensent que l’Islam est une menace”, Arthur publie une étude choc et pousse un coup de gueule !

Dans une interview accordée au Point en 2017, Arthur avait confié la raison pour laquelle il avait pris la décision de quitter la France. Pour lui, Paris était synonyme d’angoisse. « Trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit… » Las, il choisissait de « tout plaquer pour s’installer...

“98 % des eaux de baignade en Martinique sont conformes” selon l’Agence Rég

Le dernier bilan de la qualité des eaux de baignade en Martinique est conforme à 98%. Du 1er janvier 2020 au 30 septembre 2021, l’ARS, en charge du suivi qualitatif de ces eaux, a effectué 1857 prélèvements, en mer et en rivière. "La tendance est stable et...

“A mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus”

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite...