Samuel Bankman-Fried, PDG déchu de FTX, l’homme qui ne vaut plus 16 milliards de dollars

0
9

Samuel Bankman-Fried, ou « SBF » pour ses fans, est un pur produit de l’élite américaine. Né en 1992, il est le fils de professeurs de droit de la prestigieuse université Stanford et a étudié la physique et les mathématiques au Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Au sein du MIT, il rejoint notamment une fraternité baptisée Epsilon Theta. Celle-ci regroupe une trentaine d’étudiants vivant en communauté dans une grande maison située à l’écart du campus, mais l’ambiance est assez éloignée de l’image habituelle des fraternités américaines : ici, pas d’alcool, mais plutôt des jeux de société sophistiqués, des concours de logique et des jeux vidéo.

C’est aussi à cette époque que SBF découvre la philosophie de « l’altruisme efficace », celle qui va donner un nouveau sens à la vie du jeune étudiant, qui se destinait jusqu’alors à devenir professeur. Ce courant de pensée né à la fin des années 2000 vise à maximiser de façon rationnelle l’impact positif que l’on peut avoir sur le monde.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés FTX, la faillite qui ébranle les cryptomonnaies

Cette philosophie promeut, entre autres principes, l’approche dite « gagner pour donner » : les adeptes sont encouragés à choisir des carrières très rémunératrices pour donner ensuite une large partie de leur fortune à des causes jugées bénéfiques pour l’humanité. A la fin de ses études, SBF rejoint comme tradeur la société Jane Street Capital, en 2013.

Style « négligé » et voiture d’occasion

Après avoir fait ses armes au sein de l’industrie financière traditionnelle, il décide, en 2017, de lancer sa propre entreprise, Alameda Research, spécialisée dans le trading à haut risque de cryptomonnaies. Il va gagner ses premiers millions de dollars en échangeant du bitcoin entre le Japon et les Etats-Unis.

Fort de ses premiers succès, SBF continue sur sa lancée et fonde une nouvelle société, en 2019, dont il devient le PDG : FTX, pour « Future Exchange », est une bourse d’échange de cryptomonnaies sur le même modèle que Binance et Kraken.

FTX arrive au bon moment sur le marché. En effet, le cours des cryptomonnaies explose durant le confinement de 2020, ce qui profite à l’ensemble du secteur, mais surtout au nouveau venu. En 2021, le succès de M. Bankman-Fried semble incontestable. Il déménage le siège social de sa bourse d’échange aux Bahamas, où il vit dans un immense penthouse avec une dizaine d’ex-employés de Jane Street Capital ou de connaissances du MIT devenues les principaux cadres de FTX et d’Alameda Research.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Faillite de FTX : « Les altruistes efficaces se sentent aujourd’hui trahis par l’un des leurs »

Parmi elles se trouve Caroline Ellison, la PDG d’Alameda et ancienne petite amie de M. Bankman-Fried. Porté par l’engouement, FTX se retrouve propulsé dans le top 3 des principales bourses d’échange de cryptomonnaie mondiales, et le jeune diplômé du MIT devient multimilliardaire en quelques mois.

Il vous reste 46.82% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici