Réduction d’effectifs, polémiques, action en berne : la mauvaise passe de Tesla

0
80

Elon Musk fait rarement dans la demi-mesure, et sa réaction au ralentissement de l’économie mondiale en fournit une nouvelle illustration. Dans un courriel interne envoyé à ses cadres et révélé vendredi matin par l’agence Reuters, le patron de Tesla dit avoir « un très mauvais pressentiment » sur l’évolution de la conjoncture, qui va nécessiter selon lui une réduction d’environ 10 % des effectifs de l’entreprise, laquelle compte près de 100.000 salariés aujourd’hui.

L’intitulé du message – « pause des recrutements partout dans le monde » – est moins radical, mais il reste tout de même très étonnant dans la situation actuelle de Tesla : le constructeur, comme l’ensemble de l’industrie automobile, n’arrive pas à fournir la demande du fait de problèmes d’approvisionnement et ses carnets de commandes sont quasiment pleins jusqu’à la fin de l’année. Surtout, il vient d’inaugurer coup sur coup deux usines, près de Berlin, en Allemagne , et à Austin, au Texas. Les deux sites sont en pleine montée en charge et l’arrêt des embauches y semble difficilement concevable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici