Porsche sur la piste du moteur à hydrogène

0
75

2

Porsche travaille virtuellement sur le développement d’un moteur à combustion à hydrogène sur le circuit du Nürburgring. Et les résultats seraient prometteurs.

En parallèle à ses recherches sur les e-fuels, notamment via sa nouvelle usine de production de carburant synthétique au Chili, Porsche travaille sur le développement d’un moteur à combustion à hydrogène.

Pour le moment, l’étude ne se base que sur une simulation réalisée autour du circuit du Nürburgring, en Allemagne, mais selon le constructeur, les résultats sont prometteurs et permettraient de répondre à des standards plus strictes que les normes actuelles Euro 6d, par exemple celles attendues en 2025, Euro 7.

Pour réaliser ses tests, Porsche s’est appuyé sur une motorisation thermique huit cylindres biturbo qu’il a ensuite adaptée en vue de remplacer l’essence par l’hydrogène grâce à une augmentation du taux de compression et à une adaptation de la combustion. “Notre équipe a développé un moteur à combustion à hydrogène qui égale la puissance et le couple des moteurs à essence haute performance“, résume Vincenzo Bevilacqua, expert en simulations moteurs chez Porsche. “Nous souhaitions également qu’il consomme peu de carburant et que ses émissions soient extrêmement faibles.

Porsche hydrogène nurburgring

Le moteur à hydrogène développé par le constructeur développe jusqu’à 440 kW (598 ch) et la simulation a réalisé un temps respectable de 8 min 20 s, soit environ 41 secondes de moins que le record du tour du Nürburgring établi par le Cayenne Turbo GT.

Les émissions du moteur à hydrogène sont inférieures à 40 microgrammes d’oxyde d’azote par m³, ce qui est à peine mesurable. Son fonctionnement est donc sans danger pour l’environnement“, explique Matthias Böger, expert en simulations moteurs chez le constructeur. Les problématiques restantes se situent pour le moment au niveau de la fabrication de l’hydrogène et de son stockage. Porsche précise néanmoins que le but de cette simulation n’était pas tant la performance en elle-même que l’examen du potentiel technique de la combustion alternative et l’expansion des capacités des outils d’ingénierie existants.

En attendant des développements futurs, Porsche rejoint, virtuellement, les recherches de Toyota qui promeut en compétition ses moteurs à combustion à hydrogène avec les Corolla et Yaris H2.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici