Mondial de Paris 2022 – Présentation vidéo Byd Han : la berline chinoise s’affiche au rayon premium

0
58

Pour son débarquement en France, le nouveau venu chinois Byd ne compte pas seulement dévoiler son SUV compact Atto 3, de facture plutôt généraliste. Il souhaite également démontrer son savoir-faire en matière de voitures haut de gamme. Il présentera donc sa berline Han, ouvertement premium, ouvertement suréquipée et ouvertement puissante.

Mondial de Paris 2022 – Présentation vidéo Byd Han : la berline chinoise s’affiche au rayon premium

 

Cette Han (du nom d’une ancienne dynastie chinoise) ne fera pas le voyage vers Paris dans le but de permettre à son constructeur d’engranger des centaines de millions d’euros. Il s’agit plutôt d’une démonstration qui s’étale sur 4,99 m et qui entend faire la preuve du savoir-faire de son créateur. Et si, d’aventure, quelques convaincus veulent passer commande, Byd en sera ravi. Cette auto, plutôt finement dessinée par le bureau de style maison cartonne en revanche en Chine et ses concepteurs espèrent bien lui faire subir le même sort de l’autre côté de l’Atlantique.

Une ligne très classique mais très harmonieuse.
Une ligne très classique mais très harmonieuse.

Ce succès asiatique, et peut-être bientôt américain, est lié à la belle qualité de l’auto et à son habitacle particulièrement bien traité. De ligne classique, la planche de bord dispose en son centre d’un grand écran de 15 pouces, qui peut passer de la position horizontale à la verticale d’une simple impulsion sur un bouton. Toutes les Byd disposent de ce gadget aussi simple que fûté. Mais la Han en donne plus. Un autre écran, digital lui aussi, fait face au conducteur, mais il reproduit de manière plutôt classique les diverses informations qui lui sont destinées, comme sur nos classiques autos européennes. En revanche, l’éclairage led de la partie de la planche de bord  côté passager constitue une nouveauté, pas vraiment indispensable, et heureusement déconnectable.

Une débauche digitale

Mais c’est à l’arrière que le déferlement digital continue. pas moins de deux autres écrans permettent à ceux qui y prennent place de régler la clim, la sono et la lumière. L’une de ces dalles prend place sur l’accoudoir central fixe de la banquette, ce qui empêche, évidemment, un cinquième passager de voyager à bord. Quand on veut se la jouer limousine, on ne s’encombre pas d’un tel détail. Heureusement, cet écran – accoudoir se relève, et un cinquième larron peut s’installer au milieu, privant tout le monde de ce gadget. En revanche ces convives royalement traitées avec de la place pour leurs jambes à revendre, ne devront pas non plus s’encombrer de grosses valises. Le coffre de cette Han ne jauge que 410 l, ce qui reste une énigme pour une auto aussi longue et dont le porte-à-faux atteint 2,90 m.

Un habitacle classique dont les pièces sont parfaitement assemblées.
Un habitacle classique dont les pièces sont parfaitement assemblées.
Des écrans digitaux même aux places arrière.
Des écrans digitaux même aux places arrière.

L’une des causes de ce coffre riquiqui est peut-être à chercher du côté de l’un des deux moteurs électriques, répartis sur l’essieu avant, mais également sur l’arrière, au détriment d’une partie de la malle. C’est donc un équipage à quatre roues motrices que propose Byd. Il offre 517 ch grâce à une batterie de 85,5 kWh. Sa puissance lui permet d’obtenir un 0 / 100 km / h en 3,9 s malgré un poids faramineux, puisqu’il atteint 2,475 tonnes. Pour autant, cette berline ultra-lourde, est capable de disposer d’une autonomie de 521 km grâce à cette grosse batterie.

Un coffre petit à l'arrière d'une auto très grande.
Un coffre petit à l’arrière d’une auto très grande.

On l’a dit, la Han n’est pas vraiment destinée à réaliser de gros volumes en Europe, mais elle doit permettre à Byd de démontrer à ceux qui vont s’offrir une Atto 3 moins luxueuse, que la marque qu’ils ont choisie est capable de créer et de fabriquer des autos premium. Et ce contrat est plutôt bien rempli. Quant à ceux qui souhaitent malgré tout rouler dans cette limousine chinoise, ils devront attendre quelques semaines encore pour en connaître le tarif, qui sera dévoilé peu de temps avant le Mondial de l’auto 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici