L’or, une valeur refuge qui perd de son éclat

0
12

Traditionnellement considéré par de nombreux particuliers comme la valeur refuge par excellence pour conserver son pouvoir d’achat, l’or a bénéficié de la forte reprise de l’inflation observée à l’échelle mondiale par le Fonds monétaire international (FMI) depuis le début de l’année 2021.

Pourtant, après avoir atteint un nouveau sommet historique, en franchissant le seuil symbolique des 2 500 dollars l’once (31,104 grammes) au mois de mars, le cours du métal jaune peine à s’inscrire à nouveau dans une tendance haussière. Libellé en euros, le cours de l’or a même perdu plus de 10 % depuis janvier, et 20 % depuis son plus haut, début mars.

Pour expliquer cette contre-performance de l’or, Alexandre Baradez, responsable de l’analyse de marché chez IG, pointe notamment du doigt « les récentes hausses des taux directeurs décidées par les principales banques centrales et notamment celles de la Fed, la Réserve fédérale américaine, destinées à juguler la hausse de l’inflation aux Etats-Unis ». En effet, selon lui, « des taux d’intérêt plus élevés augmentent de facto le coût d’opportunité de détention de l’or, un actif libellé en dollar qui n’offre aucun rendement contrairement à d’autres placements financiers, comme les obligations par exemple », ajoute-t-il.

Plusieurs façons d’investir

Néanmoins, certains professionnels, à l’image d’Alain Corbani, gérant du fonds Global Gold and Precious chez Finance SA, estiment que « le pic d’inflation a désormais été atteint aux Etats-Unis, ce qui devrait limiter le mouvement de hausse des taux directeurs de la Fed dans les mois à venir et favoriserait ainsi un rebond des prix du métal jaune ».

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Comment les établissements financiers utilisent les codes du jeu vidéo pour vendre des produits d’épargne

Pour les épargnants désireux de bénéficier d’une reprise des cours de l’or, il existe plusieurs façons d’investir.

La première est d’acheter de l’or physique (pièces et lingots) auprès de son agence bancaire ou bien d’une officine spécialisée. Il est aussi possible de se tourner vers des plates-formes en ligne spécialisées.

Mais, attention, dans tous les cas, il faut régler une commission sur toutes les transactions, comprise généralement entre 2 % et 5 % du montant de l’opération, à l’achat mais aussi à la revente. A cela s’ajoutent des frais de conservation en cas de location de coffre-fort pour éviter tout risque de vol, car les spécialistes déconseillent de conserver son trésor à son domicile.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Assurance-vie : la gestion pilotée à l’épreuve de la baisse des marchés financiers

Pour éviter cet écueil, il est possible de se positionner sur l’or papier, en investissant dans une Sicav ou un FCP actions spécialisé sur cette thématique. Une dizaine de fonds mettant en œuvre ce type de stratégie d’investissement sont actuellement disponibles sur le marché français.

Il vous reste 52.43% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici