Les voitures françaises les moins vendues en 2022

0
46

Dans l’Hexagone, les voitures neuves les plus vendues sont proposées par des constructeurs français. Mais d’autres productions nationales n’ont pas atteint la barre des 1 000 exemplaires au premier semestre 2022, comme l’Espace, les Rifter et Berlingo, la DS 9 ou des modèles plus artisanaux.

Par

Johann Leblanc

Publié le
Mis à jour le

Toutes les voitures de marque française ne connaissent pas forcément un gros succès dans l’Hexagone. L’argus vous dévoile celles qui ont trouvé moins de 1 000 acheteurs au premier semestre 2022, avec les données de NGC-Data®.

L’argus


Nul n’est prophète en son pays : dans l’automobile, cet adage se vérifie rarement. Depuis toujours, le classement des dix meilleures ventes de voitures neuves en France est quasiment monopolisé par des modèles badgés Renault, Peugeot ou Citroën. Mais cela ne signifie pas qu’il suffit d’appartenir à l’une de ces trois marques pour connaître le succès dans l’Hexagone. Au premier semestre 2022, alors que la 208 s’est écoulée à 46 487 unités, d’autres productions proposées par l’un de nos constructeurs nationaux sont ainsi restées sous la barre des 1 000 exemplaires, d’après les données de NGC-Data®.

<<< Découvrez le diaporama des françaises les moins vendues >>>

Les Rifter et Berlingo en chute libre

C’est le cas du Rifter, qui doit se contenter de 955 immatriculations, contre 3 354 sur la même période de 2021 ! Une chute abyssale de plus de 71 %… que nous avions prédite : depuis le début de l’année, le ludospace n’est plus disponible que dans sa version 100 % électrique. Ses tarifs ont donc fortement augmentés alors que sa polyvalence a nettement diminué, avec une autonomie inadaptée aux longs trajets. De quoi faire fuir la plupart des familles. Son cousin Citroën Berlingo, qui a connu le même sort, fait même encore pire avec 766 exemplaires, soit une dégringolade de près de 79 % !

Débuts discrets pour la DS 9

Les dérivés d’utilitaire Stellantis privés de moteur thermique ne sont pas les seuls à faire une contre-performance. L’Espace n’a trouvé que 225 amateurs en 2022 dans sa contrée natale. Il est même devancé par la Talisman, fabriquée dans la même usine de Douai et qui a pourtant quitté le catalogue en mars dernier. Le score du grand SUV Koleos n’est guère plus reluisant. On parle toutefois ici de trois modèles en fin de carrière. Tout l’inverse de la nouvelle DS 9, une grande berline qui n’a séduit que 337 clients français sur les six premiers mois de l’année. Outre son appartenance à une catégorie en pleine déliquescence, le porte-drapeau de la jeune marque DS est sans doute desservi par sa fabrication en Chine, qui nuit à son image et l’empêche de séduire les administrations françaises. En revanche, la présence de l’Alpine A110 dans ce classement est beaucoup moins inquiétante. La berlinette appartient en effet à un segment de niche et elle voit ses ventes progresser de plus de 80 % par rapport à une année 2021 très compliquée pour elle.

Quels scores pour les petits constructeurs ?

De nombreuses autres sportives françaises figurent beaucoup plus bas dans ce palmarès. Mais à l’exception de l’inabordable Bugatti Chiron, dont deux exemplaires ont été immatriculés ces six derniers mois dans l’Hexagone, elles sont toutes proposées par des marques beaucoup moins connues qu’Alpine. Trois d’entre elles arborent le blason PGO, dont certains avaient annoncé à tort la disparition. Si ce petit constructeur fait toujours de la figuration, on note tout de même qu’il a vendu cinq voitures ce semestre, au lieu d’une seule il y a un an. Secma enregistre, lui, une légère baisse, qui pourrait bien n’être que passagère. La version Turbo de son roadster F16, au visage très controversé, profitera en effet bientôt d’une grosse cure de chirurgie esthétique. Quant à Devalliet, il joue ici le rôle de nouveau trublion et ambitionne de proposer une sorte de Caterham à la sauce tricolore. Souhaitons lui de connaître un avenir plus radieux que MPM,  qui avait dû mettre la clé sous la porte fin 2020… même si un exemplaire de sa PS160 resté quelque part en stock a encore été immatriculé en juin dernier.

Étiquettes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici