La collection d’art de Paul Allen fait exploser le record de vente aux enchères en atteignant 1,62 milliard de dollars

0
13

Le cap du milliard de dollars était attendu pour la vente aux enchères chez Christie’s, à New York, de la collection d’art du cofondateur de Microsoft Paul Allen, mort en 2018. Il a été largement dépassé avec un montant record de 1,62 milliard de dollars (1,59 milliard d’euros) au terme de deux jours d’enchères, mercredi 9 et jeudi 10 novembre.

La valeur de cette collection a dynamité le précédent record de la collection Macklowe, du nom d’un richissime couple new-yorkais, qui avait atteint 922 millions de dollars chez la concurrente Sotheby’s, au printemps. Signe que le marché de l’art continue de croître de manière insolente malgré les incertitudes géopolitiques et économiques, cinq œuvres ont notamment été acquises pour un montant supérieur à 100 millions de dollars chacune. Il s’agit de :

  • Les Poseuses ensemble. Petite version, de Georges Seurat, vendue 149,2 millions de dollars ;
  • La Montagne Sainte-Victoire, de Paul Cézanne (137,7 millions) ;
  • Verger avec cyprès, de Vincent Van Gogh (117,1 millions) ;
  • Maternité II, de Paul Gauguin (105,7 millions) ;
  • Birch Forest, de Gustav Klimt (104,5 millions).

Ce record absolu pour une vente aux enchères d’œuvres d’art s’était établi dès le premier jour, mercredi, à plus de 1,5 milliard de dollars grâce notamment à ces cinq tableaux, ainsi que Waterloo Bridge, temps couvert de Claude Monet, adjugé 64,5 millions de dollars. Jeudi soir, la seconde partie de la vente n’a atteint « que » 116 millions de dollars.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Chez Christie’s, l’art qui valait un milliard de dollars

Une année 2022 des plus lucratives

« La collection de Paul G. Allen a attiré des dizaines de milliers de visiteurs dans les galeries d’art de Christie’s à travers le monde et est dorénavant entrée dans l’histoire en établissant un record de la vente aux enchères la plus chère jamais » réalisée, s’est réjoui dans un communiqué le PDG de la maison new-yorkaise, Guillaume Cerutti.

Au total, la collection comportait « 155 chefs-d’œuvre s’étendant sur cinq cents ans d’histoire de l’art [et] 100 % ont été vendus ». Selon Christie’s, « 28 % des œuvres en valeur ont été achetées mercredi soir par des clients asiatiques ».

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Paul Allen, « milliardaire par accident » et bienfaiteur de Seattle

La société contrôlée par la holding Artémis du milliardaire français François Pinault avait annoncé que la totalité du montant des ventes serait versée à des œuvres caritatives. Malgré sa brouille avec Bill Gates, son partenaire dans la naissance de Microsoft en 1975, le milliardaire américain Paul Allen avait signé en 2009 son « giving pledge », s’engageant à faire don de la majorité de sa fortune.

Avec ces ventes et celle d’un portrait de Marilyn Monroe – Shot Sage Blue Marilyn, d’Andy Warhol – parti en mai pour 195 millions de dollars, l’année 2022 devrait rester comme l’une des plus lucratives de l’histoire du marché de l’art.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés La mort de Paul Allen, cofondateur de Microsoft

Le Monde avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici