Gaspillage alimentaire : certains produits n’auront plus de dates de péremption

0
66

Alors que la planète continue d’être menacée par le réchauffement climatique, la promotion des énergies renouvelables bat son plein dans plusieurs pays européens. C’est la raison pour laquelle la commercialisation des véhicules à moteur diesel sera interdite d’ici quelques années. La réduction des émissions de gaz à effet de serre n’est pourtant pas la seule option qui sauvera la planète. Le gaspillage alimentaire est également l’un des facteurs qui épuise beaucoup trop rapidement nos ressources naturelles. D’où le recyclage qui a été adopté dans un premier temps par les industries. Les gouvernements souhaitent pourtant en faire davantage en prenant des mesures plus radicales. Cela, dans l’optique de préserver toujours plus l’écosystème dans lequel nous vivons actuellement.

Une situation bien réelle

Les statistiques publiées en France en rapport avec le gaspillage alimentaire sont en tout cas des plus alarmantes. Cette situation qui toucherait tout de même plus de 10 millions de tonnes de produits non consommés. La principale raison étant imputée aux dates de péremptions appliquées aux produits alimentaires. Presque tous les aliments vendus dans les rayons des supermarchés sont touchés par cette précaution, destinée à veiller sur la santé des consommateurs. Une mesure qui a pourtant un impact particulièrement destructeur, autant sur notre économie que sur l’environnement. Ce qui a poussé dans un premier temps le gouvernement britannique à opter pour l’abolition des dates de péremptions sur certains produits commercialisés en supermarchés. Justement afin d’éviter les 16 milliards d’euros de gaspillage annuel véritablement nocifs pour le portefeuille de l’État.

Si on considère ces 10 millions de tonnes par an de gaspillage alimentaire annuel, on arrive facilement aux 30 kg de nourriture non consommée par personne par an. Des statistiques alarmantes qui pourraient bien être revues à la baisse grâce à la suppression des dates de péremption. Bien entendu, cela touche uniquement certains produits et des contrôles stricts seront effectués en guise de mesure d’accompagnement. Les recherches récemment menées par les experts ayant démontré que 20 % de ce chiffre représentera le gaspillage évité en optant pour cette tactique. Pour le moment, l’application Too Good To Go ayant demandé pour le moment à ce que toutes les dates de péremptions soient reculées d’un jour.

Le Royaume-Uni contre le gaspillage alimentaire

Les entreprises implantées au Royaume-Uni sont nombreuses à avoir suivi le mouvement. Ce qui est, bien entendu, dans leur intérêt étant donné que cela limiterait leurs pertes de manière considérable. D’après nos confrères de The Guardian, la chaîne de supermarché Waitrose serait donc prête à éliminer les dates de péremption de près de 500 produits dans les plus brefs délais. Un objectif qu’elle est fixé pour la rentrée 2022 au plus tard. Autant vous dire que cette initiative a été accueillie de la meilleure des manières dans les foyers. Ces derniers qui n’auront plus à jeter de la nourriture.

Le gaspillage alimentaire est en France encore un grave problème à laquelle aucune solution n’a été apportée. Nombreux sont pourtant les foyers à s’approvisionner dans les supermarchés proposant uniquement ce genre de produits. Cela leur permet dans un même temps de réaliser de réelles économies sur leur budget mensuel. Ils seront donc les premiers touchés par cette mesure, dans le cas où elle serait également appliquée en France. Vous l’aurez compris, cette situation est bien réelle et plutôt difficile à (di)gérer. Reste à savoir comment les autorités réagiront dans un avenir proche…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici