Delta Air Lines sur le point de passer une commande géante de 100 Boeing 737 MAX

0
79

La compagnie aérienne devrait le confirmer lundi au salon aéronautique de Farnborough, affirme Reuters.

Une bouffée d’air frais pour Boeing. Le constructeur américain, qui enchaîne les déboires depuis plusieurs années, est largement à la traîne d’Airbus qui engendre d’impressionnantes commandes. Heureusement, l’américaine Delta Air Lines devrait confirmer ce lundi une rumeur qui bruissait ces derniers mois: une commande de 100 appareils Boeing 737 MAX 10 avec une option de 30 appareils supplémentaires.

Prix au catalogue: 13,5 milliards de dollars, indique Reuters qui souligne que la compagnie était aussi en pourparlers avec Airbus pour étendre une commande existante d’A220.

Jusqu’à présent, Delta était la seule grande compagnie américaine à ne pas avoir commandé le controversé 737 MAX. Dans un secteur industriel où les pressions étatiques sont très appuyées, United Airlines est le principal acquéreur de l’appareil.

Sauver le 737 MAX?

La commande de Delta est un enjeu majeur pour Boeing qui n’a pas encore obtenu la certification du 737 MAX 10. Alors que de nouvelles normes arrivent en 2023, l’absence de cette certification d’ici la fin de l’année obligerait Boeing à changer son cockpit. Le patron du groupe Dave Calhoun a d’ailleurs prévenu qu’il annulerait le programme 737 MAX 10 si c’était le cas.

Une manière de mettre la pression sur le Congrès américain pour obtenir une exemption, surtout si plusieurs commandes ont été signées.

Alors que l’avion avait retrouvé le ciel en novembre 2020 après avoir été immobilisé pendant 20 mois suite à une série de crashs, de nouvelles révélations pourraient à nouveau clouer au sol l’appareil du géant américain.

Une enquête de la chaîne de TV australienne ABC a révélé en juin dernier de multiples problèmes de sécurité depuis que l’appareil a été ré-autorisé à voler. Concrètement, 60 problèmes techniques auraient été observés dont six considérés comme urgents.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici