Consommation. Mikado, Oreo, Pépito, Petit Ecolier… Attention ces produits concernés par une alerte à la salmonelle

0
63

Pépito, Pim’s, Granola, Petit écolier… Ces noms de biscuits vous sont probablement familiers puisqu’ils font partie des gâteaux préférés des Français. Pourtant, vous pourriez bien avoir du mal à les trouver dans les rayons de votre supermarché. 

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



Quelles en sont les causes ?

Une alerte à la salmonelle a contraint le fabricant Mondelez à mettre à l’arrêt plusieurs lignes de production, selon l’expert consommation Olivier Dauvers. « Notre fournisseur en cacao nous a alerté sur la présence possible de salmonelle », lui a précisé l’industriel. Une usine a donc été arrêtée en Belgique pour « grand nettoyage ».

Pour éviter un scandale similaire à celui de Ferrero, l’industriel a décidé de mener un audit sur l’ensemble de ses sites industriels, avec arrêt de ses lignes de production. C’est cette mesure de précaution qui peut être responsable de certaines ruptures de stock dans des magasins.

Quels produits concernés ?

Le groupe Mondelez représente 39% du marché des produits sucrés en France. Il produit notamment les marques Toblerone, Belin, LU, Prince, Oreo, Milka, Côte d’or ou encore Malabar, Mikado…  

Rappels de produits contaminés : des contrôles insuffisants ?

Fromages Lactalis, pizzas Buitoni, Kinder Surprise… Ces derniers jours, plusieurs géants de l’agro-alimentaire ont annoncé retirer du marché certains de leurs produits en raison de la présence – avérée ou potentielle – de bactéries pathogènes. De quoi interroger sur la manière dont sont contrôlés, en France, les aliments distribués aux consommateurs.

>> Lire notre article ici.

Peut-on consommer sans danger ces produits ?

L’industriel assure que l’on peut « consommer sans inquiétude les produits que vous trouvez encore en rayon ». Vous pouvez donc encore profiter de vos biscuits favoris pour quelques temps, si vous avez la chance d’en avoir en stock. 

Quand sera résolu le problème ?

Le groupe espère « une reprise de production dans les prochaines semaines ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici