comment fonctionnent les “contrats d’effacement”, que le gouvernement veut relancer cet hiver ?

0
53


Publié


Mis à jour


France 2

Article rédigé par

V. Frédéric, A. Guin, J. Van Hove, V. Travert, A. Zouieche, A. d’Abrigeon

France 2

France Télévisions

Vendredi 26 août, le prix de gros du MWh d’électricité a battu un record sur les marchés, dépassant les 1 000 euros. EDF veut relancer un abonnement spécial, avec lequel les usagers paieront plus cher quand la demande sera plus forte. 


Le gouvernement souhaite inciter les Français à moins consommer cet hiver, afin d’éviter la pénurie. Pour y arriver, il veut remettre au goût du jour des abonnements un temps oubliés, les contrats d’effacement. En région parisienne, Jean-Sébastien Heudebourg a choisi l’une de ces offres en février dernier. Le prix de son électricité varie désormais en fonction du calendrier. “Sur les jours rouges, les heures pleines sont jusqu’à quatre fois plus chères. Sur ces 22 jours dans l’année, il faudra faire attention à sa consommation“, explique-t-il. 

22 jours rouge de contrainte, mais à la clé, près de 500 euros d’économies en six mois. L’objectif de ces contrats : faire baisser la consommation au cœur de l’hiver, les jours de pic de demande. Alors pour multiplier ces offres, le gouvernement va désormais subventionner les fournisseurs. Avec les efforts des ménages et des entreprises, l’État espère réduire de 5 % la consommation française en cas d’urgence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici