Ce qui change le 1er novembre pour le budget des ménages : pensions de retraite et alimentaire, trêve hivernale…

0
21

Qui dit premier jour du mois dit nouveautés pour les dépenses et ressources des particuliers. Novembre 2022 n’échappe pas à la règle.

Forte hausse des retraites complémentaires Agirc-Arrco

Après une revalorisation de 1 % en novembre 2021, les pensions complémentaires Agirc-Arrco seront augmentées de 5,12 % mardi. Une situation que nombre de retraités actuels du privé n’ont jamais connue, puisqu’il faut remonter aux années 1980 pour retrouver de tels niveaux de hausse dans ce régime.

Lire aussi : Retraite : à quel âge obtient-on le taux plein automatiquement ?

La mesure s’applique aux pensions versées le 2 novembre, que les retraités recevront sur leur compte dans les jours qui suivent. Elle a été décidée en conseil d’administration par les partenaires sociaux (syndicats et patronat) qui copilotent ce régime.

La pension alimentaire minimale augmente de 50 %

Autre hausse importante, celle de 50 %, de l’allocation de soutien familial (ASF), qui passe de 122,93 euros par mois à 184,41 euros. Souvent appelée « pension alimentaire minimale », cette aide concerne, sous conditions, les familles pour lesquelles la pension alimentaire fixée est inférieure à ce montant (la caisse d’allocations familiales verse alors un complément pour atteindre ce niveau). Elle peut aussi être versée dans d’autres situations, par exemple si aucune pension alimentaire n’a été fixée, ou à titre d’avance quand l’autre parent ne paie plus la pension qu’il doit.

Quant à l’ASF versée aux familles ayant recueilli un enfant, elle atteint désormais 245,80 euros, contre 163,87 euros jusqu’ici.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés La pension alimentaire, symbole des inégalités entre femmes et hommes après une séparation

Prolongation de la « remise carburant »

La remise de 30 centimes d’euros TTC sur les prix au litre des carburants devait être abaissée à 10 centimes ce 1er novembre, mais un décret publié au Journal officiel, le 26 octobre, a reporté la mesure au 16 novembre (jusqu’à la fin de l’année 2022).

En raison de taux de TVA différents, les montants TTC ne sont pas les mêmes en Corse, où la remise passera le 16 novembre de 28,25 centimes à 9,42 centimes, et en outre-mer, où elle passera de 25 centimes à 8,33 centimes (Martinique, Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Mayotte).

Lire aussi : 7,5 milliards d’euros de ristourne sur les carburants : qu’aurait-on pu faire avec une telle somme ?

Quid de la réduction accordée dans les stations-service de TotalEnergie, qui s’ajoute à celle du gouvernement ? Celles-ci « accordent une remise de 20 centimes d’euro par litre de carburant », et elle « sera également prolongée jusqu’au 15 novembre », indique Service-public.fr.

Les tarifs réglementés du gaz toujours gelés

Pour le treizième mois d’affilée, les tarifs réglementés du gaz ne sont pas modifiés ce 1er novembre, en raison de l’application du « bouclier tarifaire ». Sans ce gel, qui doit se poursuivre jusqu’à la fin de l’année, ces tarifs auraient diminué de 5,2 % (hors taxe) en novembre. Mais ils auraient augmenté d’environ… 185 % depuis octobre 2021.

Il vous reste 24.83% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici