Ce qui change à la rentrée pour les automobilistes

0
63

Qui dit rentrée, dit nouveautés. Avec pour les automobilistes de bonnes nouvelles, comme une meilleure remise sur l’E85… et de moins bonnes, par exemple des restrictions de circulation supplémentaires.

30 centimes de remise pour l’E85 et le GPL

C’est la bonne nouvelle du 1er septembre. L’aide de l’État sur les carburants passe de 18 à 30 centimes par litre. Cette remise s’applique sur tous les carburants, y compris l’E85, le GPL-c ou encore le GNV (sous forme comprimée ou liquéfiée). Ce rabais de 30 centimes sera valable en septembre et en octobre. Puis ce sera 10 centimes par litre en novembre et décembre.

Pour ceux qui roulent avec un hybride, les sans-plomb sont concernés. Et là, le rabais peut aller jusqu’à 50 centimes grâce à TotalEnergies. Dans ses stations « classiques » (les Access sont donc exclues), le pétrolier ajoute 20 centimes à la remise de l’État. Attention, la remise chez Total ne concerne pas l’E85 et le GPL.

Par ailleurs, depuis le 22 août, la publicité pour les énergies fossiles est interdite. Ou presque, car il y a de nombreuses exceptions, à commencer par le gaz et les carburants qui contiennent au moins 50 % d’énergie renouvelable. C’est une mesure de la loi climat et résilience. 

Concrètement, une enseigne de supermarché n’a plus le droit de communiquer sur une opération carburant à prix coûtant !

ZFE : top départ à Marseille, nouvelles règles à Lyon et Rouen

Après le 1er janvier, le 1er septembre est l’autre temps fort de l’année côté ZFE ! Pour cette rentrée, la liste des Zones à Faibles Émissions s’allonge avec l’arrivée de Marseille, qui va bannir dans son centre les véhicules Crit’Air 5 et non classés. Ce qui, selon la métropole, ne concernerait que 2 % des voitures particulières en circulation du côté de la cité phocéenne.

À Lyon et Rouen, étape importante : alors que les interdictions concernaient jusqu’à présent les utilitaires et poids lourds, elles sont élargies aux voitures particulières. A Lyon, cela touche les Crit’Air 5 et non classés, Rouen bannit déjà les Crit’Air 4 en plus.


À lire aussi
ZFE : quelles sont les nouvelles règles à partir du 1er septembre 2022 ?

Recharge électrique : hausse des prix chez Allego

Déjà revus au printemps, les prix vont à nouveau augmenter le 1er septembre sur les bornes Allego. Dès la rentrée, sur une borne en recharge courant alternatif jusqu’à 22 kW, ce sera 50 centimes le kWh au lieu de 40 centimes. Pour une recharge rapide en courant continu, jusqu’à 50 kW, ce sera 69 centimes le kWh au lieu de 55. Pour la recharge ultrarapide au-delà de 50 kW, le prix passera de 65 à 79 centimes le kWh !

Pour rappel, depuis juillet, Ionity a remis en place en France une facturation au kWh et non plus à la minute.


À lire aussi
Le point sur la recharge en France : 2 400 bornes en plus en juillet 2022

Forfait mobilités durables : hausse du plafond d’exonération

Depuis mai 2020, les employés peuvent profiter d’un forfait mobilités durables, une prise en charge par l’employeur de tout ou partie des frais de transports personnels entre le domicile et le lieu de travail. En août 2022, le plafond d’exonération de cet avantage a été relevé de 600 à 800 €.

Pour les automobilistes, le forfait concerne l’usage dans le cadre d’un covoiturage, en tant que conducteur ou passager, et l’auto-partage avec des véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hydrogènes.

Pour rappel, les bonus ont été prolongés

Si vous n’avez pas suivi l’actualité cet été, petit rappel d’une info importante : les bonus écologiques ont été maintenus en l’état six mois de plus, repoussant donc la baisse au 1er janvier 2023. Il vous reste quatre mois pour profiter d’un coup de pouce jusqu’à 6.000 € sur les électriques et 1.000 € sur les hybrides rechargeables.


À lire aussi
Les 10 voitures électriques qui vont marquer la rentrée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici