CAC 40 : une série d’indicateurs en ligne de mire – 17/05/2022 à 08:29

0
65

Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (crédit photo : / L. Grassin )

(CercleFinance.com) – La Bourse de Paris est attendue en hausse mardi à l’ouverture dans l’attente d’une nouvelle série d’indicateurs économiques susceptibles d’influencer les prochaines décisions de politique monétaire.

Vers 8h15, le contrat ‘future’ sur l’indice CAC 40 – livraison mai – reprend 43,5 points à 6379 points, annonçant un modeste rebond après le repli limité de la veille (-0,2%).

Avec la remontée des taux d’intérêt et des rendement obligataires, les investisseurs ont commencé à ajuster leurs portefeuilles de manière plus tactique afin de mieux coller à la nouvelle donne économique.

‘L’attention des marchés s’est clairement éloignée des préoccupations concernant l’inflation pour se porter sur les inquiétudes ayant trait à la croissance’, expliquent les stratèges de Barclays.

La banque britannique écartent toutefois le scénario d’une ‘capitulation’ évoqué par certains analystes.

‘Les signes de panique ne sont pas encore visibles, avec une correction qui est restée mesurée jusqu’ici et une volatilité qui demeure dans sa fourchette historique des derniers mois’, souligne l’établissement londonien.

Le mouvement de repli entamé ces six dernières semaines sur les actions américaines s’est néanmoins prolongé lundi, avec un recul de 1,2% pour l’indice Nasdaq.

Mais la séance boursière s’est mieux déroulée en Asie, où l’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo ayant fini la journée de mardi sur des gains de l’ordre de 0,4%.

Après des statistiques décevantes en provenance de Chine, les investisseurs attendent désormais la publication, en début d’après-midi, des derniers chiffres de la consommation aux Etats-Unis pour se rassurer.

La statistique devrait leur permettre d’affiner leurs prévisions sur la croissance américaine au deuxième trimestre.

‘Malgré la poussée d’inflation qui a fortement pesé sur le moral des consommateurs, on n’observe pas encore de franche modération du volume des dépenses’, font valoir les économistes d’Oddo BHF.

Les investisseurs surveilleront aussi l’estimation rapide du PIB de la zone euro au titre du premier trimestre, qui sera publiée en fin de matinée.

Coté banques centrales, les interventions du patron de la Fed Jerome Powell et de la présidente de la BCE Christine Lagarde à l’occasion de deux conférences économiques seront également suivies de près.

Tous ces événements devraient alimenter encore un peu plus le débat sur la remontée des taux, qui constitue désormais le facteur dominant sur les marchés.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à 10 ans est revenu en-dessous du seuil de 2,90% hier ce qui redonne un peu d’oxygène aux marchés après les plus hauts atteints la semaine passée.

A noter par ailleurs que Walmart et Home Depot, les deux géants américains de la distribution, publieront leurs résultats trimestriels à la mi-journée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici