Bitcoin : bientôt la remontada ? Il va falloir être patient…

0
74

News hardware Bitcoin : bientôt la remontada ? Il va falloir être patient…

Ces derniers mois, le Bitcoin a vu son prix chuter de 68 000 € à 20 000 €, entrainant le reste du marché des cryptomonnaies. Depuis le déclenchement de cette baisse, les investisseurs ont les yeux rivés sur le BTC et attendent désespérément la remontée de la cryptomonnaie. Certains ont même commencé à réinvestir dans l’espoir d’une hausse du prix imminente. Néanmoins, selon plusieurs éléments, il se pourrait que la remontada tant attendue prenne plus de temps que prévu.

Les cycles du Bitcoin : du Bear Market au Bull run

Depuis la création du Bitcoin, vous avez sûrement pu observer des phases de hausse et des phases de baisse sur la cryptomonnaie, au même titre que d’autres actifs plus traditionnels comme des actions. De ce fait, quand le Bitcoin est au plus haut, tout le monde en parle, c’est généralement le signe que la bulle spéculative autour de la crypto va éclater. Ainsi, une fois que son mouvement haussier est terminé, le Bitcoin retourne dans l’ombre et vous n’en entendez plus parler pendant quelques mois, voire des années, jusqu’à un regain de sa valeur.

Ces cycles ont des noms, on parle de :

  • « Bull Run » lorsque demande est forte et que le prix augmente
  • « Bear market » quand il stagne ou baisse en raison d’une augmentation du nombre de vendeurs
    En finance, les bulls (taureau) représentent les acheteurs et les bears (ours) symbolisent les vendeurs.

Au total, depuis sa création, le bitcoin a globalement connu quatre bull run et trois bear market.

Serait-on en train d’assister au quatrième bear market du BTC ?

Bitcoin en Bear market ?

Bien que l’actif numérique se comporte comme une autre valeur au rythme des hausses et des baisses, certes de manière plus volatile, il dispose également de variables qui lui sont propre.

Selon certains investisseurs, le bitcoin, qui a connu une hausse significative depuis mars 2020, entrerait dans un bear market. Entre autres, plusieurs estiment que la cryptomonnaie a besoin de « souffler » pour retrouver une valeur plus proche de la réalité. En effet, au plus haut de son prix, Bitcoin se vendait entre 2 à 4 fois plus cher par rapport à son coût de production. Aujourd’hui celui-ci se négocie autour de son prix de fabrication.

Changpeng Zhao, fondateur de Biannce, l’une des plus grosses plateformes d’échange crypto, est le premier a estimé que le Bitcoin a besoin de temps pour repartir à la hausse :

« Je pense qu’au vu de la baisse des prix, cela va prendre du temps pour revenir au niveau des 69 000 dollars. » a expliqué le CEO de Binance dans un entretien avec le journal anglais The Guardian.

Il a également ajouté que la remontée du prix du Bitcoin nécessiterait « quelques mois, voire une paire d’années ». Plusieurs indicateurs techniques appuient ses propos, notamment un qui a démontré son importance par le passé.

L’Halving du Bitcoin

Toutes les quatre années environ, un événement important à lieu pour la communauté des mineurs de Bitcoin : il s’agit du Halving. Le Bitcoin a connu 3 halvings depuis sa création en 2008, dont le dernier remonte à mai 2020, au début de la hausse qui l’a emmené au 68 000 €.

Halving signifie division par deux en anglais, et comme son nom l’indique, tous les quatres ans le protocole écrit dans le code du bitcoin divise par deux les récompenses attribuées aux mineurs.

Vous le savez, pour fonctionner, la blockchain du Bitcoin à besoin de puissance de calcul. De ce fait, celle-ci encourage les mineurs en les rémunérant pour chaque bloc miné. C’est Satoshi Nakamoto, l’inventeur du Bitcoin, qui a initialement fixé les récompenses accordées aux mineurs.

En 2008, le gain de minage d’un bloc était de 50 bitcoins (ce qui représente environ 1 million d’euros aux cours actuels). Après le premier halving en 2012 la récompense est passée à 25 bitcoins par bloc et ainsi de suite…

Pourquoi l’halving est si important pour Bitcoin ?

Au fur et à mesure que l’on avance, les rémunérations sont moindres, créant un phénomène de rareté de plus en plus conséquent autour du Bitcoin. Ce protocole automatiser permet aussi d’assurer une mise en circulation saine de la cryptomonnaie en garantissant que le prix de celle-ci ne s’effondre pas à cause d’une offre trop massive.

Actuellement l’offre en circulation est de 19 millions de Bitcoins. Au même titre que l’or, le bitcoin est doté d’un nombre limité de pièces de 21 millions de bitcoins.

En divisant son émission par deux tous les quatre ans, on estime que le Bitcoin devra attendre 2140 pour débloquer ses 21 millions de pièces. Une fois la limite atteinte, en théorie personne ne sera en mesure de créer un autre bitcoin. Tout ce processus vise à cultiver une rareté autour du jeton numérique.

Depuis 2020, on sait que les mineurs de bitcoin perçoivent 6,25 BTC pour chaque nouveau bloc. Lors du prochain halving de 2024, la rémunération passera à 3,125 bitcoins.

Impossible de savoir si le Bitcoin remontra à ses plus hauts un jour, celui-ci peut très bien finir sa course ici. Néanmoins, plusieurs investisseurs estiment qu’en 2024 le halving pourrait jouer en faveur de leur investissement puisque celui-ci conditionne l’offre et par conséquent joue sur la rareté du bitcoin (généralement la rareté engendre une forte demande)…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici