après le Concorde, cette entreprise remplit son carnet de commandes

0
55

L’entreprise américaine Boom Supersonic, qui prépare le retour des vols d’avions au-delà de la vitesse du son, vient de recevoir une commande importante de la part d’American Airlines.

Après United Airlines, c’est au tour d’American Airlines de venir remplir le carnet de commandes de l’entreprise Boom Supersonic en avançant les fonds pour l’achat de 20 appareils supersoniques Overture, avec une option pour 40 avions supplémentaires. L’entreprise américaine entend bien développer le successeur spirituel du Concorde avec des avions pouvant atteindre presque deux fois la vitesse du son.

Les États-Unis, prochains leaders des avions supersoniques ?

Après l’échec du Concorde dont l’exploitation a été stoppée net en 2003, les Européens semblent avoir tiré un trait sur les avions supersoniques. Bien qu’impressionnant techniquement, le Concorde n’a jamais été rentable et sa chute a été précipitée par l’accident mortel qui a couté la vie à 113 personnes en juillet 2000 lors de son décollage depuis l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

Aujourd’hui, plusieurs entreprises travaillent au retour des avions supersoniques, mais cette fois sous le drapeau américain. L’entreprise Boom Supersonic n’a pas encore construit de prototypes de ses futurs appareils, mais ses premières simulations qui ont suffisamment emballé de grands noms de l’aviation pour remplir son carnet de commandes. En juin 2021, c’est United Airlines qui a passé une commande de 15 avions, avant d’être rejoint cette année par American Airlines.

Sur le même sujet : Cette start-up veut vous emmener n’importe où dans le monde en une heure avec son avion-fusée

Les vols d’essai ne devraient pas arriver avant 2026, pour un premier vol commercial qui commencerait en 2029. Les jets Overture de Boom pourront transporter entre 65 et 80 passagers. L’entreprise ne fabriquera évidemment pas ces avions seuls, mais avec l’aide de nombreux acteurs de l’industrie comme Eaton, Collins Aerospace ou encore Safran Landing.

Deux fois plus rapides qu’un Boeing, mais moins rapide que le Concorde

Côté vitesse, le jet Overture de Boom promet une vitesse pouvant aller à Mach 1,7 (environ 2100 km/h), soit presque deux fois la vitesse du son qui est d’environ 1224 km/h. À titre de comparaison, c’est deux fois plus rapide que les avions de ligne qui vont entre 830 et 930 km/h. Une vitesse impressionnante, donc, mais qui reste moins élevée que celle du Concorde qui était capable de voler jusqu’à Mach 2,04.

Concrètement, cela permettrait à l’avion supersonique de Boom d’effectuer un vol de Miami à Londres en seulement 5 heures, contre 9 heures aujourd’hui. L’avionneur assure également que les moteurs de ses avions devraient être alimentés par un carburant durable élaboré à part de biomasse comme des huiles usagées, du dioxyde de carbone ou encore de l’hydrogène vert généré à partir d’énergie électrique renouvelable. Cela permettrait à l’Overture d’émettre 80 % de CO2 en moins que les avions qui tournent aujourd’hui au kérosène.

Boom a encore tout à prouver, mais les 130 commandes déjà passées pour un total d’environ 26 milliards de dollars devraient permettre à l’entreprise de développer sereinement ses projets pour les années à venir.

Source :

Presse-citron

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici