Alerte info : la mauvaise nouvelle vient de tomber pour tous les vacanciers…

0
53

Cela fait déjà plusieurs mois que le quotidien des Français devient de plus en plus compliqué. Et pour cause, entre inflation, pénurie, rappel produit, des vacances seront bien méritées… Mais pourtant cela aussi semble se compromettre. Avec des prix qui ne font que grimper dans tous les secteurs. Alimentaire, essence, hygiène, rien ne semble épargné par l’inflation qui a déjà dépassé le 6 % en juillet sur un an d’après l’Insee. Et pourtant, une nouvelle vient de tomber concernant les vacances, et elle ne va pas faire plaisir à grand monde. On vous explique tout ici.

 

Des vacances compliquées

Partir en vacances demande du courage désormais, entre le prix de l’essence, toutes les arnaques sur la route ou même de logement, il faut du courage. Mais encore faut-il pouvoir assumer le départ. En effet, si vous voulez partir loin ou ne pas payer d’essence, il faut passer par les avions. Mais eux aussi, subissent l’inflation. Et bien sûr, cela se répercute sur les vacanciers.


Le patron de Ryanair, Michael O’Leary, a ainsi mis fin à un bon plan qui faisait pourtant de nombreux heureux. En effet, avec la hausse du carburant le prix du billet d’avion pour aller en vacances change. Ne vous attendez plus à voir des billets à 10 euros, car ils n’existent plus. En effet, la compagnie aérienne pourtant low cost a annoncé que de tels prix n’existeront plus pour les “prochaines années”. 

Pourtant, cette compagnie est considérée comme l’une des préférées de Français car elle est un leader dans les compagnies Low Cost. C’est ainsi que face au prix du kérosène qui ne fait que d’augmenter, les vacances avec des billets d’avion à 10 euros, n’existent plus. Mais dans une interview auprès de la chaîne BBC, le patron de la compagnie déclare une nouvelle politique économique pour sa compagnie. En effet, les prix moyens vont augmenter de 10 euros. Ainsi, le prix moyen serait de 40 euros par billet d’avion. 

Un patron confiant

Mais pourtant le patron de Ryanair ne semble pas trop s’inquiéter pour sa compagnie. En effet, si lui a été obligé de mettre fin au billet à 10 euros à cause de l’inflation, il n’y a pas que cette compagnie qui va gonfler ces prix. Ainsi il déclare que “Nous pensons que les gens continueront à voler fréquemment. Mais je pense qu’ils vont devenir beaucoup plus sensibles aux prix”. Sous entendant donc que pour s’offrir des vacances, les vacanciers iront de plus en plus vers des vols low cost. 

C’était d’ailleurs l’idée générale de cette compagnie aérienne. En effet, elle a réussi à s’imposer en proposant des vols très peu cher et bien moins lent que d’autres moyens de transport. Ainsi, la compagnie permettait de partir en vacances rapidement et pour pas très chère. Mais elle garde toujours cette idée directrice de proposer des vols pas chers comparée aux autres. Mais forcément l’inflation touche aussi les avions et les compagnies low cost semblent parfois obligées de gonfler leurs prix. Aussi grâce à la compagnie les vacanciers pourront tout de même se rendre en vacances au Portugal, en Grèce ou encore au Maroc pour seulement 21,99 euros

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici