AccueilInternationalEN DIRECT - Poutine...

EN DIRECT – Poutine et Macron ont eu un échange téléphonique “franc” selon le Kremlin

L’Élysée confirme un appel entre Macron et Poutine pour “exiger l’arrêt immédiat” de l’offensive

Peu après l’annonce du Kremlin, l’Élysée a confirmé un appel entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine ce jeudi. Le président français a profité de l’occasion pour “exiger l’arrêt immédiat” de l’offensive en Ukraine.

Poutine et Macron ont eu un échange téléphonique “franc” selon le Kremlin

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue français Emmanuel Macron ont eu jeudi un échange téléphonique “sérieux et franc” au sujet de l’opération militaire lancée par Moscou en Ukraine, a rapporté le Kremlin.

Lors de cette conversation, la première rapportée entre Vladimir Poutine et un dirigeant occidental depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie jeudi matin, le président russe a “fourni une explication détaillée sur les raisons” qui ont conduit Moscou à lancer cette opération, a ajouté le Kremlin dans un communiqué.

Obama dénonce une attaque en violation des “principes de la décence humaine”

Barack Obama a dénoncé l’invasion russe en Ukraine, réalisée selon lui “en violation de la loi internationale et des principes basiques de la décence humaine”.

“La Russie n’a pas agi ainsi parce que l’Ukraine est une menace, mais parce que le peuple ukrainien a fait le choix de la souveraineté, de l’auto-détermination et de la démocratie”, déclare l’ancien président des États-Unis.

Il a par ailleurs appelé les “gens de consciences du monde entier” à “condamner clairement les actions de la Russie”.

100.000 personnes ont fui leur foyer depuis le début de l’offensive russe

Environ 100.000 personnes ont fui leur foyer en Ukraine, et plusieurs milliers d’autres ont quitté le pays, cible depuis jeudi matin d’une offensive militaire russe, a affirmé l’ONU jeudi.

“Nous pensons qu’environ 100.000 personnes ont dû déjà avoir quitté leur domicile et pourraient être déplacées à l’intérieur du pays, et que plusieurs milliers de personnes ont franchi les frontières internationales”, a déclaré une porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), Shabia Mantoo.

Les 27 pays européens approuvent des sanctions “massives” contre Moscou dans l’énergie, la finance et les transports

Les Vingt-Sept ont approuvé jeudi un nouveau train de sanctions contre la Russie, en réponse à son invasion de l’Ukraine, ciblant les secteurs de la finance, de l’énergie et des transports, qui auront des “conséquences massives et sérieuses”, selon leur déclaration.

Approuvées au début de leur sommet à Bruxelles, “en coordination étroite avec les partenaires et alliés” de l’UE, ces mesures couvriront également les biens à usage double (à la fois civil et militaire) et la délivrance de visas, tandis que le Belarus, accusé d’être impliqué dans les opérations russes, sera frappé de sanctions supplémentaires, selon la déclaration.

Jean Castex appelle à des “actes forts et concrets” pour répondre à l’agression russe

Jean Castex s’est exprimé sur la situation en Ukraine en marge du dîner du Crif ce jeudi soir.

“L’agression militaire déclenchée cette nuit par la Russie constitue un acte de guerre, une infraction manifeste à toutes les règles du droit international et un manquement assumé aux engagements politiques pris par le président russe”, a-t-il estimé.

Il a également fait part de son “soutien” et d’une “solidarité” envers le peuple ukrainien.

“Nous devrons au-delà des condamnations portées dans les enceintes internationales compétentes, répondre par des actes forts et concrets de soutiens et de sanction à la hauteur de la gravité de cette situation inédite depuis des décennies”, déclare le Premier ministre.

Russie: un avion de transport militaire s’écrase, l’équipage tué

Un avion de transport militaire s’est écrasé jeudi dans l’ouest de la Russie près de la frontière ukrainienne, a rapporté le ministère de la Défense russe, ajoutant que son équipage, dont il n’a pas précisé le nombre, avait été tué, rapporte l’Agence France-Presse (AFP).

Le crash, qui s’est produit dans la région de Voronej et a été confirmé à l’AFP par un porte-parole du ministère, a été causé par un problème technique, ont indiqué les autorités locales citées par les agences de presse russes. Il s’est produit au moment où l’armée russe mène une grande opération dans l’Ukraine voisine.

“Vladimir Poutine doit aussi comprendre que l’alliance Atlantique est une alliance nucléaire”, met en garde Jean-Yves Le Drian

Alors que Poutine a déclaré que ceux qui s’opposeraient au conflit s’exposeraient à des “conséquences que vous n’avez encore jamais connues”, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian s’est borné à dire ceci sur TF1:

“Je pense que Vladimir Poutine doit aussi comprendre que l’alliance Atlantique est une alliance nucléaire.”

En plus du sommet de l’Otan demain, un Conseil de sécurité des Nations unies doit se réunit, “initié pour isoler la Russie”, a précisé le ministre.

Jean-Yves Le Drian qualifie Vladimir Poutine de “cynique” et de “dictateur”

“On savait qu’il y avait une accumulation de forces sur les frontières de l’Ukraine”, a rappelé ce jeudi Jean-Yves Le Drian au journal télévisé de TF1, évoquant le fait qu’il y avait “tous les risques d’une menace”.

“C’est un cynique et un dictateur”, a cinglé le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

La Russie a une “supériorité aérienne totale” en Ukraine

La Russie a une “supériorité aérienne totale” en Ukraine et veut masser “une force écrasante” autour de la capitale Kiev, a affirmé jeudi un haut responsable du renseignement occidental.

“Les défenses aériennes de l’Ukraine sont maintenant éliminées et ils n’ont plus de force aérienne pour se protéger. Les Russes vont chercher dans les prochaines heures à masser une force écrasante autour de la capitale et la défense revient désormais aux forces terrestres et à la résistance populaire”, a expliqué le responsable.

Joe Biden dit “ne pas prévoir de parler avec Poutine”

Le président des États-Unis Joe Biden a dit “ne pas prévoir de parler avec Vladimir Poutine”, ce jeudi. Vladimir Poutine “veut rétablir l’ancienne union soviétique, voilà ce dont il s’agit”, a encore regretté le président américain.

Et d’ajouter: “C’est déjà un conflit important, on va faire en sorte qu’il ne s’étende davantage”. Le président américain a aussi prévenu que “tous les pays qui soutiennent cette agression russe de l’Ukraine seront considérés comme co-responsables”.

Biden assure que Poutine va devenir “un paria sur la scène internationale”

Lors de son allocution, Joe Biden assure que Vladimir Poutine va devenir “un paria sur la scène internationale” et que les États-Unis allaient “défendre (leurs) alliés de l’Otan”. “Je sais que les temps sont difficiles et que les Américains sont d’ores et déjà inquiets. (…) Mais cette agression ne peut pas rester impunie, car cela ferait empirer la situation”.

Air France réduit ses liaisons Paris-Moscou

Air France a décidé de réduire sa desserte de Moscou depuis Paris-Charles de Gaulle de 12 à sept vols hebdomadaires, a annoncé ce jeudi la compagnie aérienne française après l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

>> Retrouvez notre article ICI.

Biden annonce sanctions économiques et restrictions d’exportation vers la Russie

“La Russie va en payer les conséquences”. En réaction à l’invasion russe de l’Ukraine, le président américain annonce des sanctions économiques ainsi que des restrictions d’exportation contre la Russie.

Quatre banques russes supplémentaires vont aussi être sanctionnées et plus de la moitié des importations technologiques de la Russie supprimées, a-t-il affirmé lors d’un discours depuis la Maison Blanche.

“Cela imposera un coût sévère à l’économie russe, à la fois immédiatement et à long terme”, a prévenu le dirigeant américain.

“Les tanks, les troupes russes ont suivi les raids aériens sur l’Ukraine. (…) Poutine est l’agresseur”, a dénoncé le président des États-Unis lors de cette allocution.

Le président Biden condamne “une attaque préméditée” de la Russie

Le président américain Joe Biden condamne “une attaque préméditée” de la Russie en Ukraine, dans une allocution.

Les Russes “ont construit des hôpitaux de campagne, ce qui en dit beaucoup sur (leurs) intentions. Il (Vladimir Poutine) a rejeté toutes les propositions de dialogue pour éviter la souffrance inutile. Depuis des semaines, nous avertissons que ça pouvait arriver et aujourd’hui ça se déroule exactement comme nous l’avions prédit”.

Le Canada inflige des sanctions à une cinquantaine de personnes et entités russes

Le Canada va sanctionner “58 personnes et entités” russes en réponse à l’invasion de l’armée russe en Ukraine, a annoncé jeudi le Premier ministre canadien Justin Trudeau, évoquant des “sanctions sévères”.

Les sanctions cibleront des “membres de l’élite russe”, des “grandes banques russes” et des “membres du Conseil de sécurité russe” notamment, a précisé le Premier ministre. “Nous cessons tous les permis d’exportation pour la Russie”, a ajouté Justin Trudeau, estimant que l’invasion russe de l’Ukraine représentait une “immense menace la sécurité et la paix dans le monde”.

Pourquoi Poutine parle-t-il de “dénazification” de l’Ukraine?

La rhétorique du président russe, lorsqu’il a annoncé une “opération militaire” en Ukraine, est loin d’être anodine. “Nous nous efforcerons d’arriver à une démilitarisation et une dénazification de l’Ukraine”, a ainsi déclaré le maître du Kremlin pour justifier son offensive militaire contre son voisin. Des experts analysent ce vocabulaire.

>> Notre article à retrouver ICI.

L’Ukraine affirme que la Russie a pris le contrôle de la centrale de Tchernobyl

La présidence ukrainienne affirme que la Russie a pris le contrôle de la centrale de Tchernobyl, site du pire accident nucléaire de l’histoire en 1986.

“Après des combats acharnés, nous avons perdu le contrôle sur le site de Tchernobyl”, a déclaré Mikhaïlo Podoliak, un conseiller de la présidence.

La Tour Eiffel illuminée aux couleurs de Ukraine “dans les prochains jours”

Selon nos informations, la Tour Eiffel sera illuminée aux couleurs de Ukraine, indique Anne Hidalgo à un manifestant ukrainien Place de la République à Paris, mais cela n’aura pas lieu dès ce soir mais au cours des prochains jours.

Fillon et Schröder ne comptent pas démissionner de leurs postes en Russie

Les deux anciens chefs de gouvernements français François Fillon et l’allemand Gérard Schröder, reconvertis dans les affaires en Russie, n’ont pas l’intention d’abandonner leurs postes à la différence de leurs homologues italiens et autrichiens.

>> Notre article à retrouver ICI.

Les équipages de la compagnie aérienne KLM ne passent plus la nuit en Russie

“Nous avons actuellement décidé de ne pas laisser notre équipage passer la nuit en Russie en raison de la situation incertaine”, a déclaré la compagnie dans un communiqué envoyé à l’AFP.

La compagnie aérienne a pour cette raison annulé un vol qui devait partir jeudi soir à destination de Moscou, selon l’agence de presse néerlandaise. KLM, qui dessert Saint-Pétersbourg et la capitale russe, continue cependant d’assurer la liaison entre les Pays-Bas et la Russie, en organisant différemment les départs.

L’armée russe estime que la première journée de l’invasion de l’Ukraine est un “succès”

La Russie a affirmé qu’elle avait rempli “avec succès” tous les objectifs fixés au premier jour de son invasion de l’Ukraine, où les bombardements et affrontements ont fait des dizaines de morts, selon les autorités ukrainiennes.

“Toutes les tâches assignées aux groupes de militaires des forces armées de la Fédération de Russie pour la journée ont été remplies avec succès”, a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense, Igor Konachenkov.

Près de 800 personnes arrêtées en Russie aux manifestations anti-guerre

En Russie, près de 800 personnes ont été arrêtées ce jeudi pour avoir bravé l’interdiction de rassemblement décrétée par les autorités, selon l’ONG spécialisée OVD-Info. Selon cette organisation, au moins 788 personnes ont été interpellées dans 42 villes, dont près de la moitié à Moscou, où l’AFP a assisté à des dizaines d’arrestations sur la place Pouchkine, dans le centre.

Des manifestants contre l’invasion russe à Moscou ce jeudi. © BFMTV

Boris Johnson veut mettre la Russie “au banc de l’économie mondiale”

Le chef du gouvernement britannique Boris Johnson a appelé, face à la Chambre des Communes, à imposer des sanctions économiques “les plus lourdes possibles contre la Russie”. Londres a interdit la compagnie aérienne Aeroflot. Il a aussi ciblé le secteur bancaire, les exportations de technologies et cinq hommes d’affaires.

“La vérité est dure”, a-t-il reconnu. “Nous sommes face à un pays extensionniste qui cherche à redessiner la carte par le prix du sang”.

“L’Europe doit peser de tout son poids avec les alliés contre la Russie, les sanctions doivent être les plus lourdes possibles. Il s’agit de mettre la Russie au banc de l’économie mondiale”.

“On aura une agence spécialement mise en place pour s’occuper des actifs qui sont au coeur de la corruption en Grande-Bretagne; c’est-à-dire que les oligarques russes ne pourront plus se cacher à Londres et en Grande-Bretagne”, a poursuivi le Premier ministre britannique.

Olaf Scholz veut éviter l’extension du conflit à “d’autres pays européens”

“Nous devons veiller à ce que le conflit ne s’étende pas à d’autres pays européens”, a mis jeudi en garde Olaf Scholz après l’invasion russe de l’Ukraine, qui pourrait, selon lui, être “rayée de la carte”.

“Je suis d’accord avec le président américain et nos amis européens pour empêcher cela par tous les moyens dont nous disposons”, a déclaré le chancelier dans une adresse à la nation allemande.

Il a également appelé Vladimir Poutine à “ne pas sous-estimer la détermination de l’Otan à défendre tous ses membres” ainsi que l’Ukraine. Selon lui, la guerre menée par la Russie vise à “déplacer par la violence les frontières en Europe, voire peut-être de rayer un pays entier de la carte mondiale”.

Environ 700 Français présents sur place, selon l’ambassadeur de France en Ukraine

L’ambassadeur de France en Ukraine a indiqué sur BFMTV qu'”environ 700 Français” étaient actuellement présents sur le territoire ukrainien. “On est contact régulier avec eux”, a-t-il précisé. “La consigne que nous leur avons donné c’est de rester, de se confiner, de ne pas sortir, de ne pas se lancer sur les routes car ça peut être dangereux”, a-t-il précisé.

Nouvelles pertes civiles et militaires dans le sud de l’Ukraine

L’administration régionale a fait savoir, ce jeudi après-midi, que 13 civils et 9 soldats avaient été tués et des pertes territoriales enregistrées dans le sud de l’Ukraine. “Treize civils dont deux enfants ont été tués et neuf soldats ukrainiens ont trouvé la mort dans l’attaque contre la région de Kherson”, a déclaré l’administration sur Facebook. La ville de Guenitchesk est sous contrôle russe, selon la même source.

“La ville (de Kiev) est complètement déserte”, selon l’ambassadeur de France en Ukraine

L’ambassadeur de France en Ukraine Étienne de Poncis a confirmé que des “avancées” des troupes russes étaient “constatées” en territoire ukrainien, décrivnat “une situation de sidération pour la population” qui n’a pas connu de situation comprable “depuis 1939”.

“La ville (de Kiev) est complètement déserte, c’est extrêmement inquiétant, il y a quelques hommes en arme”, mais pas de présence russe dans la capitale.

Étienne de Poncins, ambassadeur de France en Ukraine, le 24 février 2022 sur BFMTV.
Étienne de Poncins, ambassadeur de France en Ukraine, le 24 février 2022 sur BFMTV. © BFMTV

Le président du comité international de la Croix-Rouge craint “un nombre massif de victimes”

Le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) Peter Maurer s’est alarmé jeudi de l’escalade du conflit en Ukraine, qui risque de provoquer “des morts et des destructions d’une ampleur qu’il est effrayant d’envisager”.

“Je crains maintenant une aggravation des souffrances, avec la possibilité d’un nombre massif de victimes et de destructions importantes d’infrastructures civiles (…), ainsi que des déplacements massifs, des traumatismes, des séparations familiales et des disparitions”, a-t-il dit dans une déclaration écrite.

“Cette nouvelle phase des combats en Ukraine me fait froid dans le dos. L’intensification et l’extension du conflit risquent de provoquer des morts et des destructions d’une ampleur qu’il est effrayant d’envisager, compte tenu des immenses capacités militaires en jeu”, a-t-il ajouté.

Pour Poutine, il n’y a “aucun autre moyen” pour défendre la Russie

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré qu’il n’y avait “aucun autre moyen” pour défendre la Russie que d’engager une offensive militaire comme elle l’a fait ce jeudi. Le président russe a dit ne pas vouloir “porter atteinte au système économique mondial, auquel elle appartient”.

Le drapeau ukrainien mis en avant par l’Élysée

La présidence française a mis en avant le drapeau ukrainien, ce jeudi après-midi, en publiant sur Twitter une photo de ce dernier au devant d’une rangée de drapeaux européens à l’Elysée.

Le président américain Joe Biden s’exprimera à 18h30, heure de Paris

Joe Biden doit s’adresser aux Américains à 18h30 (heure de Paris) ce jeudi, pour évoquer la situation en Ukraine, et annoncer des représailles massives contre l’économie russe.

Joe Biden a réuni jeudi matin en urgence ses conseillers à la sécurité nationale dans la célèbre “Situation Room”. Puis il a entamé à 09h17 locale (14h17 GMT) une réunion virtuelle avec les chefs d’Etat et de gouvernement du G7, afin de coordonner la riposte des grandes démocraties occidentales.

Des dizaines de manifestants anti-guerre arrêtés à Moscou et Saint-Pétersbourg

Plusieurs dizaines de personnes qui manifestaient contre l’invasion russe de l’Ukraine ont été arrêtées jeudi à Moscou et à Saint-Pétersbourg pour avoir bravé l’interdiction de se rassembler décrétée par les autorités russes, selon des journalistes de l’AFP.

Des dizaines de protestataires ont été interpellés aux abords de la place Pouchkine dans la capitale russe et une vingtaine d’autres dans la deuxième ville de Russie tandis qu’ils criaient “Non à la guerre !”.

Macron recevra vendredi Hollande et Sarkozy

Le président Emmanuel Macron recevra successivement vendredi ses prédécesseurs François Hollande et Nicolas Sarkozy pour s’entretenir avec eux de l’attaque russe en Ukraine, a indiqué l’Élysée jeudi.

>> Notre article à retrouver ICI.

Des hélicoptères russes survolent Kiev, la capitale ukrainienne

Des hélicoptères russes survolaient jeudi après-midi Kiev, la capitale ukrainienne.

L’invasion de l’Ukraine met Poutine “du mauvais côté de l’histoire”

Les membres du G7 ont déclaré qualifié l’invasion de l’Ukraine de “menace sérieuse pour l’ordre international”, et estimé que cette manoeuvre mettait Vladimir Poutine “du mauvais côté de l’histoire”. Dans un communiqué, les membres du G7 se sont dits prêts à intervenir en cas de “perturbations” des approvisionnements en énergie.

Face aux bombardements, des centaines de personnes réfugiées dans une station de métro de Kharkiv

Des centaines de personnes, dont de nombreuses femmes et enfants, se sont réfugiées dans une station de métro de Kharkiv cet après-midi, alors que des explosions se font entendre dans la ville, selon un photojournaliste présent sur place, qui a partagé des images de familles en train d’attendre, parfois assises au sol.

Les Russes ont conquis un aéroport militaire aux portes de Kiev, selon le président ukrainien

Le président ukrainien a indiqué que les troupes russes avaient conquis un aéroport militaire aux portes de Kiev ce jeudi.

Le président ukrainien assure qu’un nouveau “rideau de fer” sépare la Russie du monde civilisé

Un nouveau “rideau de fer” sépare la Russie du monde civilisé, a déclaré dans une vidéo le président ukrainien Volodymur Zelensky quelques heures après le début de l’offensive militaire russe.

L’offensive russe vise à “décapiter” le pouvoir à Kiev, selon un responsable militaire américain

L’offensive russe en Ukraine vise à “décapiter” le gouvernement à Kiev et installer à la place un régime favorable à Moscou, a affirmé jeudi un responsable militaire américain.

“Fondamentalement, ils ont l’intention de décapiter le gouvernement et d’installer leur propre gouvernance”, a-t-il déclaré.

La Russie promet une réplique “sévère” aux sanctions de l’UE

La Russie a promis une réplique “sévère” aux sanctions européennes devant être prises à son encontre, assurant que celles-ci “n’empêcheront pas” l’assistance de Moscou aux séparatistes dans la guerre contre l’Ukraine.

“Conformément au principe de réciprocité, qui est à la base du droit international, nous prendrons des mesures de rétorsion sévères”, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Kiev impose un couvre-feu

Le maire de Kiev Vitaly Klitschko a annoncé ce jeudi l’imposition d’un couvre-feu afin de préserver “la sécurité” des habitants après le début de l’invasion russe de l’Ukraine.

“Le couvre-feu durera de 22h à 7h”, a ajouté le maire dans un communiqué, précisant que les transports publics ne fonctionneraient pas pendant cette période mais que les stations de métro allaient rester ouvertes en permanence pour servir d’abris en cas de frappes.

La carte de l’Ukraine prise en tenaille par les troupes russes

Depusi la nuit dernière, l’Ukraine est prise en tenaille par l’armée russe. Des attaques militaires ont lieu sur tous les fronts: au nord, des troupes arrivent de Biélorussie, de Russie à l’est et la Marine russe est extrêmement présente au sud du pays dans la mer d’Azov. Pour l’instant, c’est l’est de l’Ukraine qui est principalement touchée.

La carte de l'Ukraine et des mouvements des troupes russes ce jeudi.
La carte de l’Ukraine et des mouvements des troupes russes ce jeudi. © BFMTV

Les autorités ukrainiennes évoquent des combats à Tchernobyl, près du dépôt de déchets nucléaires

Le vice-ministre ukrainien de l’Intérieur a indiqué que des combats étaient en cours à Tchernobyl, près du dépôt de déchets nucléaires.

“Vladimir Poutine montre son vrai visage”, selon la ministre des Armées Florence Parly

La ministre des Armées Florence Parly a fait part de son soutien à l’Ukraine, dans un tweet, et vivement déploré la manoeuvre militaire de Vladiir Poutine.

“Vladimir Poutine montre son vrai visage”, écrit la ministre. “Après avoir menti au monde entier et feint la voie de la diplomatie, il dévoile ses véritables intentions. Il fait le choix de la guerre et porte un coup injustifiable à la paix et à la sécurité de l’Europe”.

Elle poursuit: Vladimir Poutine “fait le choix de la violence et de la force pour contraindre un peuple souverain, le peuple ukrainien, qui n’aspire à rien d’autre que la paix en Europe”.

Un débat avec le gouvernement prévu mardi devant Assemblée et Sénat

Un débat avec le gouvernement aura lieu mardi devant l’Assemblée nationale et le Sénat, a appris l’AFP de sources parlementaires. L’horaire n’est pas encore précisé, mais selon nos informations, une séance de questions au gouvernement pourrait être ajoutée.

La Russie dit avoir détruit 74 installations militaires, dont 11 aérodromes

“À la suite des frappes des forces armées russes, 74 installations terrestres de l’infrastructure militaire ukrainienne ont été mises hors service. Cela comprend 11 aérodromes de l’armée de l’air”, a annoncé à la télévision le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère de la Défense russe.

Il a aussi annoncé la destruction de “trois postes de commandement, une base navale ukrainienne et 18 stations radar des systèmes de défense antimissile S-300 et Buk-M1” ukrainiens, ainsi qu’un “hélicoptère d’attaque” et “quatre drones Bayraktar TB-2” de fabrication turque.

Igor Konachenko a aussi indiqué qu’un chasseur russe Su-25 s’était écrasé “à la suite d’une erreur de pilotage” et que le pilote s’était éjecté et se trouvait “en toute sécurité et dans son unité militaire”.

Des combats en cours pour une base militaire près de Kiev, selon l’armée ukrainienne

L’armée ukrainienne a annoncé que des combats étaient en cours pour le contrôle d’un aéroport militaire de Gostomel, près de Kiev.

“Des combats sont en cours pour l’aéroport de Gostomel” situé à quelques kilomètres au nord-ouest de Kiev, a annoncé le chef des armées ukrainiennes Valery Zaloujny.

Des images sur les réseaux sociaux montrent qu’il a fait l’objet semble-t-il d’une attaque par de nombreux hélicoptères. La situation est également “tendue” dans le sud du pays où des combats sont menés pour les villes de Guenitchesk, Skadovsk et Chaplynka, dans la région de Kherson, près de la Crimée, a-t-il ajouté.

Le message de Macron au Parlement sera prononcé vendredi à 14h30

Le message au Parlement du président de la République sera prononcé vendredi à 14h30 simultanément à l’Assemblée nationale et au Sénat, par les présidents des deux chambres, sur la base de l’article 18, a précisé l’Élysée ce vendredi.

Le Premier ministre Jean Castex sera présent lors de cette allocution à l’Assemblée nationale. Selon nos informations, un comité de liaison parlementaire réunira en presentiel l’ensemble des présidents de groupes parlementaires, des commissions des affaires étrangères et de la Défense des deux chambres, ainsi que leurs deux présidents, à Matignon autour du Premier ministre à 16h30, accompagné de la ministre des Armées et du chef d’état major des Armées.

Un avion militaire ukrainien s’est écrasé près de Kiev avec 14 personnes à bord

Un avion militaire ukrainien s’est écrasé près de Kiev avec 14 personnes à bord, a annoncé le service d’Etat pour les situations d’urgence. L’appareil est tombé près du village de Trypillia, à une cinquantaine de kilomètres au sud de la capitale ukrainienne, selon la même source.

Un avion militaire ukrainien s'est écrasé jeudi près de Kiev avec 14 personnes à bord
Un avion militaire ukrainien s’est écrasé jeudi près de Kiev avec 14 personnes à bord © UKRAINE EMERGENCY MINISTRY PRESS SERVICE /

Le président ukrainien évoque la création d’une “coalition anti-Poutine”

Le président ukrainien assure qu'”une coalition anti-Poutine” est en train d’être mise sur pied afin de sanctionner “concrètement” l’offensive russe sur le territoire ukrainien et d’apporter une aide militaire à l’Ukraine.

“Nous sommes en train de créer une coalition anti-Poutine”, a assuré le président Volodymyr Zelensky dans un tweet, confiant avoir parlé avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, Emmanuel Macron, le chancelier d’Autriche Karl Nehammer, et le président turc Recep Tayyip Edogan. “Le monde doit forcer la Russie à la paix”.

À Kharkiv, des habitants se ruent au supermarché et devant les pharmacies

Devant l’offensive russe, de nombreux habitants se ruent ce jeudi au supermarché et devant les pharmacies dans la ville de Kharkiv, deuxièm eplus grande ville du pays, située à l’est, proche de la frontière russe.

Le chef de l’ONU demande à Poutine de “retirer ses troupes au nom de l’humanité”

“Président Poutine, retirez vos troupes au nom de l’humanité”, a déclaré le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres après les offensives russes en Ukraine. “Le conflit doit cesser maintenant”.

Les autorités russes promettent des sanctions en cas de manifestations anti-guerre

Les autorités russes ont promis des sanctions en cas de manifestations anti-guerre.

Quelques heures après le début de l’offensive russe, les rues de Kiev désertes

L’ambassadeur de France en Ukraine Étienne de Poncis a partagé, à son retour de la réunion de coordination de l’Union européenne, des images de Kiev déserte. Sur celles-ci, on peut voir qu’il n’y a quasimment aucune voiture dans les rues de la capitale ukrainienne ce jeudi.

Le message du président devant le Parlement, un dispositif rare

Le message qui sera lu par Emmanuel Macron vendredi devant les deux assemblées du Parlement le sera au titre de l’article 18 de la Constitution qui n’est pas soumis à débat. Il s’agit d’un dispositif rare qui a eu lieu 18 fois sous la Ve République, la dernière fois datant du 2 juillet 2002 (il y a quasi 20 ans donc). Selon cet article, le président a aussi la possibilité de réunir le Congrès. 

L’article 18 de la Constitution stipule que “le président de la République communique avec les deux assemblées du Parlement par des messages qu’il fait lire et qui ne donnent lieu à aucun débat”. “Il peut prendre la parole devant le Parlement réuni à cet effet en Congrès. Sa déclaration peut donner lieu, hors sa présence, à un débat qui ne fait l’objet d’aucun vote. Hors session, les assemblées parlementaires sont réunies spécialement à cet effet.

Macron s’adressera au Parlement vendredi, et de nouveau aux Français “dans les heures qui viennent”

Emmanuel Macron a fait savoir qu’il s’adresserait au Parlement vendredi et devrait de nouveau s’adresser aux Français “dans les heures qui viennent” au sujet de la crise russo-ukrainienne.

“Un message de ma part sera prononcé demain (vendredi) au Parlement”, a-t-il déclaré à la fin de son allocution, “et je reviendrai vers vous dans les heures qui viennent afin de vous tenir informés de l’évolution de la situation et des décisions que je serai amené à prendre”.

Macron a pris la parole devant le drapeau ukrainien

Lors de son allocution à la mi-journée, Emmanuel Macron a pris la parole devant trois drapeaux, parmi lesquels le drapeau français, le drapeau de l’Union européenne… mais aussi le drapeau jaune et bleu de l’Ukraine en guise de soutien.

Emmanuel Macron devant les drapeaux français, européen et ukrainien ce jeudi.
Emmanuel Macron devant les drapeaux français, européen et ukrainien ce jeudi. © BFMTV

Poutine porte “la plus grave atteinte à la paix dans notre Europe depuis des décennies”

Lors de cette prise de parole solennelle, Emmanuel Macron a déploré le chemin de la guerre emprunté la nuit dernière par le président russe Vladimir Poutine en Ukraine.

“Je veux saluer le courage et la détermination du président ukrainien”, a-t-il encore déclaré face aux Français. “En reniant sa parole, en refusant la voie diplomatique, en choisissant la guerre, le présient Poutine n’a pas seulement attaqué l’Ukraine, il a décidé de bafouer la souveraineté de l’Ukraine”, a déclaré le président français, évoquant “un tournant de l’histoire de l’Europe”.

“Il a décidé de porter l’atteinte la plus grave à la paix, à la stabilité dans notre Europe depuis des décennies”.

Macron promet qu'”à cet acte de guerre, nous répondrons sans faiblesse”

“À cet acte de guerre, nous répondrons sans faiblesse”, a promis la président Emmanuel Macron. “Je veux vous dire ma détermination à vous protéger sans relâche”. “Les sanctions portées à la Russie seront à la hauteur de l’agression dont elle se rend coupable”.

Le chef de l’État a averti les Français que cet “acte de guerre” aura “des conséquences profondes, durables sur nos vies et la géopolitique de notre continent”.

Macron assure que “la France se tient aux cotés de l’Ukraine”

Le chef de l’État Emmanuel Macron a fait savoir que l’invasion militaire russse était un “choix délibéré”, “une violation de la chartre des Nations unies et de tous les traités internationaux”. “La France se tient aux coté de l’Ukraine”, a-t-il assuré.

Emmanuel Macron va s’adresser aux Français à 13h30

Le président Emmanuel Macron est sur le point de s’adresser aux Français. Son allocution est prévue à 13h30, et il devrait évoquer la situation en Ukraine, quelques heures après l’offensive militaire lancée par Moscou.

Manifestation contre l’offensive militaire russe devant l’ambassade de Russie à Paris

Quelques centaines de personnes, parmi lesquels Yannick Jadot et Christiane Taubira, candidats à la présidentielle, se sont rassemblées à la mi-journée devant l’ambassade de Russie à Paris pour protester contre l’invasion russe en Ukraine et fustiger le président Vladimir Poutine, a constaté l’AFP.

“No War”, “Putin Ukraine 2022, Hitler poland 1939”, pouvait-on lire sur certaines pancartes brandies par des manifestants, qui ont scandé “Stop Poutine, stop la guerre”.

Les manifestants, arborant le drapeau jaune et bleu de l’Ukraine, ont entonné un chant ukrainien datant de la seconde guerre mondiale.

Des manifestants devant l'ambassade d'Ukraine à Paris ce jeudi.
Des manifestants devant l’ambassade d’Ukraine à Paris ce jeudi. © Thomas COEX

Lille rebaptise un pont en soutien au peuple ukrainien

Le pont de Karkhov à Lille va changer de nom. La mairie a annoncé abandonner le nom russe de ce pont situé près de la gare de Lille-Europe, au profit de l’orthographe ukrainienne, en guise de soutien au peuple ukrainien. Le pont de “Karkhov” va ainsi être rebaptisé pont de “Kharkiv”, le nom ukrainien de la ville jumelle de Lille.

>> Notre article à lire ICI.

Boris Johnson qualifie Vladimir Poutine de “dictateur”

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, qui vietn de s’adresser à la nation, a qualifié Vladimir Poutine de “dictateur” dans son allocution.

“Les mois qui s’annoncent vont être difficiles, l’espoir va se faire rare, mais il sera de nouveau là, en Ukraine, dans les mois à venir. En dépit des missiles, des bombes, des tanks, je ne pense pas que le dictateur russe pourra casser la nation ukrainienne”, assure Boris Johnson.

Les forces russes effectuent une percée dans la région de Kiev

Les forces russes viennent d’effectuer une percée dans la région de Kiev, la capitale de l’Ukraine, selon des gardes-frontières.

Un rassemblement de soutien à l’Ukraine en cours à Berlin

Un rassemblement de soutien aux Ukrainiens est en cours à la mi-journée près de la porte de Brandenburg à Berlin. Selon des personnes présentes sur place, la foule criait “stop Poutine, stop à la guerre!”.

Erdogan dénonce “un coup dur porté à la paix”

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé “un coup dur porté à la paix et à la stabilité régionale” après l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe, lors d’une allocution au siège de la présidence retranmise à la télévision.

“Nous rejetons cette opération inacceptable”, a poursuivi le chef de l’Etat renouvelant ses appels à résoudre les problèmes “par le dialogue”.

Résumé des événements à la mi-journée ce jeudi

Vladimir Poutine a annoncé cette nuit, lors d’une allocution télévisée, le lancement d'”une opération militaire” en Ukraine. La Russie dit viser les sites militaires ukrainiens. Voici un résumé des principaux évéments de la nuit et de la matinée:

  • Peu de temps après l’annonce de Vladimir Poutine, des explosions sont entendues dans plusieurs villes du pays, notamment à Kiev, la capitale. Des forces terrestres russes, notamment des chars blindés, entrent sur le territoire ukrainien, notamment via la Crimée ou le Bélarus.
  • Volodymyr Zelensky, le président ukrainien, a riposté et ordonné “d’infliger un maximum de pertes” aux forces russes”. “Nous donnerons des armes à tous ceux qui veulent défendre le pays”, a-t-il ajouté.
  • Des images impressionnantes circulent où l’on voit des Ukrainiens se réfugier dans des stations de métro après le retentissement des alarmes de bombardement. Nombre d’entre eux prennent la fuite, ce qui crée des embouteillages importants en sortie de Kiev ou à la frontière avec la Slovaquie notamment.
  • En France, Emmanuel Macron a tenu un Conseil de défense ce matin. Le chef de l’État va s’adresser à la nation “prochainement”. Les dirigeants de l’Otan doivent par ailleurs se réunir vendredi pour un sommet en visioconférence.

Emmanuel Macron va “s’adresser à la Nation prochainement”

Après un Conseil de défense ce matin, Emmanuel Macron va “s’adresser à la Nation prochainement”, annonce l’Élysée. La France va “renforcer son soutien à l’Ukraine sous toutes ses formes”, a par ailleurs affirmé le ministre des Affaires étrangères, cité par l’AFP.

Un sommet de l’Otan prévu ce vendredi en visioconférence

Les dirigeants des pays de l’Otan vont se réunir ce vendredi pour un sommet en visioconférence, selon des sources diplomatiques, tandis que l’Alliance s’est dite prête à déployer des moyens supplémentaires pour assurer sa défense après l’attaque de la Russie contre l’Ukraine.

“Des forces terrestres et aériennes défensives supplémentaires vont être déployées dans la partie orientale de l’Alliance, ainsi que des moyens maritimes supplémentaires”, a précisé un diplomate.

Le président ukrainien compare la Russie à “l’Allemagne nazie”

Volodymyr Zelensky, président de l’Ukraine, a comparé la Russie à “l’Allemagne nazie”, après la déclaration de guerre de Vladimir Poutine ce jeudi matin.

La président russe, quant à lui, a justifié son attaque en promettant une “démilitarisation et une dénazification de l’Ukraine”.

L’Otan annonce le déploiement de forces défensives supplémentaires aux frontières de l’Alliance

L’alliance transatlantique annonce dans un communiqué le déploiement “des forces terrestres et aériennes défensives supplémentaires dans la partie orientale du territoire de l’Alliance, ainsi que des moyens maritimes supplémentaires”.

L’Otan renforce ses “plans de défense visant à protéger tous les Alliés”, ce qui exclut l’Ukraine, qui n’est pas membre de l’organisation. Toutefois, elle rappelle être “aux côtés du peuple de l’Ukraine”.

“Les mesures que nous prenons sont et demeurent préventives, proportionnées et non constitutives d’une escalade”, est-il précisé.

Emmanuel Macron demande un sommet de l’Otan “au plus vite”

Le chef de l’Etat demande un sommet de l’alliance transatlantique “au plus vite” en concertation avec les partenaires et alliés, annonce l’Elysée, alors qu’a lieu ce jeudi matin un conseil de défense sur la guerre en Ukraine.

Plus de 40 soldats et une dizaine de civils tués, annonce la présidence ukrainienne

Au moins 40 soldats et une dizaine de civils ont été tués aux premières heures de l’invasion russe de l’Ukraine, a annoncé à la presse un conseiller du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

“Je sais que plus de 40 militaires ukrainiens ont été tués et plusieurs dizaines blessés et il est question d’une dizaine de civils tués”, à travers le pays, a déclaré Oleksiy Arestovych.

Ces pertes sont causées par des frappes aériennes et de missiles jeudi matin, a-t-il précisé.

La Moldavie ferme son espace aérien

La Moldavie a fermé son espace aérien, en raison de l’invasion russe de l’Ukraine voisine, a annoncé le vice-Premier ministre moldave Andrei Spinu.

“L’espace aérien sera fermé à partir de 12h. Les vols seront détournés vers d’autres aéroports”, a déclaré Andrei Spinu sur Telegram, justifiant cette décision par “la situation dans la région”.

L'espace aérien ukrainien est fermé.
L’espace aérien ukrainien est fermé. © Flight Radar

L’espace aérien de l’Ukraine est déjà fermé depuis ce matin.

Berlin prêt à “aider massivement” la Pologne en cas d’afflux de réfugiés

L’Allemagne est prête à “aider massivement” ses voisins, tout particulièrement la Pologne, en cas d’afflux de réfugiés fuyant l’invasion russe en Ukraine, a assuré ce jeudi la ministre de l’Intérieur, Nancy Faeser.

“Nous suivons de très près l’éventualité de mouvements de réfugiés vers nos pays voisins”, a indiqué la ministre du gouvernement d’Olaf Scholz dans un communiqué.

“Nous donnerons des armes à tous ceux qui veulent défendre le pays”, annonce Zelensky

“Nous donnerons des armes à tous ceux qui veulent défendre le pays. Soyez prêts à soutenir l’Ukraine sur les places de nos villes”, a annoncé le président ukrainien Volodymyr Zelensky, après la déclaration de guerre de la Russie contre son pays.

“Nous lèverons les sanctions à l’encontre de tous les citoyens ukrainiens qui sont prêts à défendre notre pays dans le cadre de la défense territoriale, les armes à la main”, poursuit-il.

Les civils ukrainiens “n’ont rien à craindre”, affirme l’armée russe

Après la déclaration de guerre de Vladimir Poutine contre l’Ukraine, l’armée russe a affirmé que les civils ukrainiens n’avaient “rien à craindre”.

La Russie explique concentrer ses attaques contre les infrastructures militaires, “les systèmes de défense anti-aérienne” et “les bases aériennes de l’Ukraine”.

Des véhicules militaires russes franchissent le poste de contrôle frontalier en Crimée

Les forces terrestres russes ont été observées en train d’entrer sur le territoire ukrainien notamment depuis la Crimée, annexée par la Russie depuis 2014.

Les gardes-frontières qui évoquent la présence de “véhicules militaires”, de “blindés”.

Des embouteillages immenses se forment sur les routes de Kiev, alors que les Ukrainiens fuient la capitale

Des embouteillages immenses se forment sur les routes de Kiev, alors que les Ukrainiens fuient la capitale.

Le Ministère de l’intérieur demande aux habitants de Kiev de ne pas quitter la ville dès maintenant, afin de ne pas créer d’embouteillages.

Ailleurs dans le pays, de nombreux Ukrainiens cherchent à quitter le territoire, notamment en traversant la frontière slovaque.

Marine Le Pen “appelle à la cessation immédiate des opérations militaires russes”

L’intervention russe “doit sans ambiguïté être condamnée”, dénonce la candidate du Rassemblement national dans un communiqué.

“Aucune raison ne peut justifier le lancement d’une opération militaire contre l’Ukraine par la Russie qui rompt l’équilibre de la paix en Europe”, estime-t-elle.

L’armée ukrainienne affirme avoir tué une cinquantaine d'”occupants russes”

L’armée ukrainienne a affirmé ce jeudi avoir tué une cinquantaine “d’occupants russes” dans la région de Lougansk (est), alors que l’Ukraine fait face à une invasion de Moscou lancée dans la matinée.

“Le 24 février, près de 50 occupants russes ont été liquidés près de la localité de Chtchastia”, dans l’est de l’Ukraine, a assuré l’état-major de l’armée ukrainienne dans un communiqué.

Le terme “d’occupant russe” peut désigner tant les soldats russes que les combattants séparatistes prorusses de l’est de l’Ukraine.

“C’est une attaque contre l’Ukraine mais aussi contre l’ordre mondial et les valeurs démocratiques”, pour l’ambassadeur d’Ukraine en France

Au micro de BFMTV, Vadym Omelchenko, ambassadeur d’Ukraine en France, s’est exprimé sur “la guerre” menée par la Russie de Vladimir Poutine.

“C’est une attaque contre l’Ukraine mais aussi contre l’ordre mondial et les valeurs démocratiques”, a affirmé Vadym Omelchenko.

Il a également annoncé que les troupes russes avaient franchi les frontières du territoire ukrainien. Il ajoute qu’il y a des “victimes” parmi les Ukrainiens mais que “les agresseurs russes subissent également des pertes”.

Allié de Poutine, le président bélarusse assure que son armée ne participe pas à l’invasion russe de l’Ukraine

Le président bélarusse a affirmé que son armée, un allié de Moscou, ne participait pas à l’invasion de l’Ukraine lancée par la Russie, alors que, selon Kiev, la Russie se sert du territoire bélarusse pour son invasion.

“Nos troupes ne prennent aucune part à cette opération”, a déclaré Alexandre Loukachenko lors d’une réunion avec les chefs de son armée.

Selon Kiev, les forces russes utilisent le territoire bélarusse, où un contingent était stationné depuis des semaines pour des manoeuvres, dans leur attaque contre l’Ukraine.

“Poutine vient de déclencher une guerre sur notre continent” et “en porte la pleine et entière responsabilité”, dénonce Yannick Jadot

“Vladimir Poutine vient de déclencher une guerre sur notre continent. Il s’agit d’une agression sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale contre un pays européen, contre une démocratie. Je la condamne avec la plus grande force”, a écrit le candidat EELV dans un tweet.

“Vladimir Poutine en porte la pleine et entière responsabilité. La réponse de la France et de l’Europe unie doit être à la mesure de cette attaque contre la démocratie”, a-t-il poursuivit.

Les Ukrainiens se pressent aux frontières pour quitter le pays

Face à la déclaration de guerre de la Russie, les Ukrainiens se pressent pour quitter le territoire.

Des embouteillages, des files d’attente dans les gares… A Kiev, la capitale, les habitants quittent également la ville pour se diriger vers l’Ouest.

Des personnes font la queue pour acheter des billets à la gare de Kyiv-Pasazhyrskyi à Kiev dans la matinée du 24 février 2022.
Des personnes font la queue pour acheter des billets à la gare de Kyiv-Pasazhyrskyi à Kiev dans la matinée du 24 février 2022. © Daniel LEAL / AFP

Les habitants de Kiev se réfugient dans le métro, qui fait office de refuge anti-bombardements

Des habitants se sont réfugiés dans les stations de métro à Kiev dans la matinée de ce jeudi. Les sirènes de raid aérien ont retenti dans le centre-ville de la capitale.

Des personnes s'abritent dans une station de métro à Kiev dans la matinée du 24 février 2022.
Des personnes s’abritent dans une station de métro à Kiev dans la matinée du 24 février 2022. © DANIEL LEAL / AFP

Des explosions ont été entendues dans plusieurs villes du pays, notamment à Kiev.

“La réponse de la France et de l’Europe doit être vigoureuse, coordonnée et sévère”, affirme Valérie Pécresse

“Je condamne avec la plus grande fermeté la guerre entamée par la Russie en Ukraine. Totale solidarité avec le peuple ukrainien. La réponse de la France et de l’Europe doit être vigoureuse, coordonnée et sévère”, a-t-elle écrit dans un tweet.

“Certains pays ont suivi les Etats-Unis en soufflant sur les braises”, réagit la Chine après l’intervention russe en Ukraine

“Certains pays ont suivi les Etats-Unis en soufflant sur les braises”. Déclaration du Ministère chinois des Affaires étrangères ce jeudi.

La Chine dit être opposée à toute initiative susceptible d’intensifier la guerre mais affirme “suivre de près” la situation en Ukraine.

“Nous exhortons toutes les parties à faire preuve de retenue pour éviter que la situation ne devienne hors de contrôle”, a indiqué devant la presse une porte-parole de la diplomatie chinoise, Hua Chunying, sans condamner la Russie.

Zelensky ordonne “d’infliger un maximum de pertes” aux forces russes

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky ordonne “d’infliger un maximum de pertes” aux forces russes, selon le chef de l’armée.

Raphaël Glucksmann estime qu’il faut “envoyer des armes défensives” à l’Ukraine

L’eurodéputé Raphaël Glucksmann n’entend pas faire la guerre mais estime qu’il faut “envoyer des armes défensives” à l’Ukraine pour lui fournir les moyens de se défendre.

Il préconise également de “frapper l’ensemble des oligarques [russes], qui sont les piliers du régime”, notamment en saisissant leurs biens.

“On est en train de basculer dans un continent en guerre. On vit des heures extremement sombres”, a-t-il ajouté.

Anne Hidalgo condamne “avec la plus grande énergie l’attaque brutale ordonnée par Vladimir Poutine”

La candidate socialiste Anne Hidalgo a “condamné avec la plus grande énergie l’attaque brutale ordonnée par Vladimir Poutine” et appelé à “réagir fermement devant cet acte injustifié et criminel”.

“En ces moments sombres pour la paix et pour l’Europe, j’exprime ma solidarité et mon soutien avec l’Ukraine et son peuple”, a-t-elle ajouté dans un tweet.

Plus aucun avion observé au dessus de l’Ukraine, après la fermeture de l’espace aérien du pays

L’Ukraine a fermé son espace aérien pour l’aviation civile après l’annonce par Vladimir Poutine d’une opération militaire contre ce pays. Le ministère ukrainien de l’Infrastructure invoque “un haut risque pour la sécurité”.

Comme il est possible d’observer sur les radars du trafic aérien, plus aucun avion ne vole au dessus du territoire ukrainien.

Capture d'écran
Capture d’écran © FlightRadar

Emmanuel Macron convoque un conseil de défense à 9 heures sur la situation ukrainienne

Après le lancement d'”une opération militaire” en Ukraine par Vladimir Poutine, qualifiée de “guerre” par Emmanuel Macron, le président français convoque un conseil de défense à 9 heures ce jeudi, annonce l’Elysée.

Des chars russes observés en train de passer la frontière ukrainienne depuis le Bélarus

Des images montrent des chars blindés russes entrant sur le territoire ukrainien depuis la frontière avec le Bélarus.

Eric Zemmour “condamne sans réserve l’intervention militaire russe” en Ukraine

Le candidat d’extrême droite à la présidentielle Eric Zemmour “condamne sans réserve l’intervention militaire russe qui a débuté cette nuit en Ukraine”, a indiqué son équipe.

“Le président russe fait le choix de la guerre”, dénonce Fabien Roussel

Le candidat du Parti communiste à la présidentielle a condamné l’opération militaire lancée par Vladimir Poutine en Ukraine, craignant une “nouvelle guerre mondiale”.

“Le président russe fait le choix de la guerre. Il fait le choix de violer le droit international. C’est une situation grave, qui pourrait devenir une nouvelle guerre mondiale. Nous devons tout mettre en œuvre pour la désescalade”, a-t-il écrit dans un tweet.

Jean-Luc Mélenchon dénonce l’opération russe et appelle à refuser une “escalade insupportable”

Le candidat de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a dénoncé l’opération russe en Ukraine, appelant à refuser cette “escalade insupportable” et à user de la voie “diplomatique” pour obtenir “un cessez-le-feu immédiat et un retrait de toutes les troupes étrangères d’Ukraine”.

Il a appelé à “une réunion immédiate de l’organisation de sécurité et de coopération en Europe” et à une délibération “d’urgence” de l’ONU pour “rétablir la paix en Europe”.

Emmanuel Macron “condamne fermement la décision de la Russie de faire la guerre à l’Ukraine”

“La France condamne fermement la décision de la Russie de faire la guerre à l’Ukraine. La Russie doit mettre immédiatement fin à ses opérations militaires”, a écrit ce jeudi matin dans un tweet le président français.

“La France est solidaire de l’Ukraine. Elle se tient aux côtés des Ukrainiens et agit avec ses partenaires et alliés pour que cesse la guerre”, a poursuivit Emmanuel Macron.

La Russie et l’Ukraine annoncent chacun de leur côté des succès militaires

L’armée russe affirme avoir détruit les systèmes de défense anti-aérienne et mis “hors service” les bases aériennes de l’Ukraine, où Moscou a lancé dans la matinée une opération militaire.

En face, l’armée ukrainienne, quant à elle, dit avoir abattu dans l’est du pays cinq avions et un hélicoptère de l’armée russe.

Volodymyr Zelensky souhaite une “coalition anti-Poutine” mondiale

Le monde doit créer “une coalition anti-Poutine” pour “contraindre la Russie à la paix”, a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky, dont le pays est la cible d’une opération militaire de Moscou.

“Nous sommes en train de bâtir une coalition anti-Poutine. Le monde doit contraindre la Russie à la paix”, a-t-il affirmé à l’issue d’entretiens notamment avec les dirigeants américain, britannique et allemand.

Des explosions sont survenues dans plusieurs villes ukrainiennes

A Kiev, à Kharkiv, à Odessa et dans plusieurs villes de l’est du pays, des explosions ont été entendues et observées ce jeudi matin, après le lancement d'”une opération militaire” en Ukraine annoncée par Vladimir Poutine.

Une réunion d’urgence des ambassadeurs de l’Otan sur la situation en Ukraine

Les ambassadeurs des 30 pays membres de l’Otan vont se réunir en urgence ce jeudi matin à Bruxelles à la suite de l’opération militaire russe contre l’Ukraine, a annoncé un porte-parole de l’Alliance.

Le chef de l’Otan, Jens Stoltenberg, qui a condamné l'”attaque téméraire et non provoquée” de Moscou, doit tenir une conférence de presse à la mi-journée.

Vladimir Poutine a choisi “l’effusion de sang et la destruction” en Ukraine, dénonce Boris Johnson

“Le président Poutine a choisi la voie de l’effusion de sang et de la destruction en lançant cette attaque non provoquée contre l’Ukraine”, a dénoncé le Premier ministre britannique dans un tweet.

“Le Royaume-Uni et nos alliés répondront de manière décisive”, a ajouté Boris Johnson.

Les sirènes d’avertissement anti-bombardement retentissent à Kiev

Les sirènes d’avertissement anti-bombardement ont retenti jeudi matin dans le centre de Kiev, la capitale de l’Ukraine.

Plus tôt ce matin, des explositions ont été entendues dans la capitale ukrainienne.

Ursula von der Leyen promet de tenir le Kremlin pour “responsable” de l’attaque “injustifiée” contre l’Ukraine

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a dénoncé l’attaque de la Russie contre l’Ukraine et s’est engagée à demander à Moscou de “rendre des comptes”.

“Nous condamnons fermement l’attaque injustifiée de la Russie contre l’Ukraine. En ces heures sombres, nos pensées vont à l’Ukraine et aux femmes, hommes et enfants innocents qui font face à cette attaque non provoquée et craignent pour leur vie”, a écrit Ursula von der Leyen sur Twitter. “Nous demanderons au Kremlin de rendre des comptes”.

“Pas de panique”, “nous allons vaincre”, dit le président Zelensky aux Ukrainiens

Le président ukrainien a appelé ce jeudi ses concitoyens à ne pas paniquer face à l’offensive russe qui frappe leur pays, annonçant par ailleurs l’introduction de la loi martiale.

“Pas de panique, nous sommes prêts pour tout, nous allons vaincre”, a dit Volodymyr Zelensky dans un message vidéo sur Facebook, ajoutant que la Russie avait effectué des frappes contre des infrastructures militaires et des garde-frontières.

L’armée russe dit viser les sites militaires ukrainiens avec des “armes de haute précision”

L’armée russe a assuré ce jeudi viser avec des “armes de haute précision” les sites militaires en Ukraine, où Moscou a lancé une opération militaire, ont rapporté les agences de presse russes.

“Les infrastructures militaires, les installations de défense aérienne, les aérodromes militaires et l’aviation des forces armées ukrainiennes sont mis hors d’état de nuire avec des armes de haute précision”, a indiqué le ministère russe de la Défense.

Le président ukrainien confirme des frappes russes contre “des infrastructures militaires et garde-frontières ukrainiens”

Dans une adresse à la Nation, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a introduit la loi martiale, confirmant des frappes russes contre “des infrastructures militaires et garde-frontières ukrainiens”.

La France dénonce “le mépris” de la Russie à l’égard des Nations unies

L’ambassadeur de France à l’ONU, Nicolas de Rivière, a dénoncé mercredi soir “le mépris” affiché par la Russie à l’égard des Nations unies après que Vladimir Poutine a annoncé “une opération militaire” en Ukraine.

L’annonce par le président russe est intervenue au moment même où le Conseil de sécurité de l’ONU se réunissait sur la question de la crise entre l’Ukraine et la Russie.

Joe Biden dénonce “l’attaque injustifiée” de la Russie contre l’Ukraine

Le président américain Joe Biden a dénoncé mercredi soir “l’attaque injustifiée” de la Russie contre l’Ukraine, après que son homologue russe Vladimir Poutine a annoncé une “opération militaire” pour défendre les séparatistes de l’est du pays.

“Le président Poutine a choisi (de lancer) une guerre préméditée qui entraînera des souffrances et pertes humaines catastrophiques”, a affirmé Joe Biden dans un communiqué. “La Russie, seule, est responsable de la mort et de la destruction que cette attaque provoquera”, a-t-il insisté.

Des explosions entendues à Kiev et dans plusieurs villes du pays

Dès l’annonce du lancement de l’opération militaire russe sur l’Ukraine par Vladimir Poutine, des explosions ont été entendues à Kiev, mais aussi à Kharkiv, Odessa ou Dnipro.

Vladimir Poutine annonce le lancement d'”une opération militaire” en Ukraine

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé lors d’une allocution télévisée dans la nuit de mercredi à jeudi le lancement d’une “opération militaire” en Ukraine.

“J’ai pris la décision d’une opération militaire spéciale. (…) Nous nous efforcerons d’arriver à une démilitarisation et une dénazification de l’Ukraine”, a clamé le maître du Kremlin.

Bonjour à tous

Bienvenue dans ce direct consacré à la situation en Ukraine en ce jeudi 24 février 2022.

Le plus populaire

Articles Liés

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png ...

“Bébé Holly” retrouvée vivante 41 ans après sa disparition

Holly avait été abandonnée dans une église d'Arizona en 1981 et...

Lisez maintenant

 “Je n’avais pas de temps à perdre”, Nathalie Marquay raconte son premier rendez-vous étonnant avec Jean-Pierre Pernaut 

Nathalie Marquay était l'invitée du Grand Studio sur RTL ce samedi 11 juin. L'occasion pour elle de faire des confidences concernant sa relation avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay ne s'en remet pas. Le 2 mars dernier, son cœur, tout comme celui des français, s'est brisé lorsque le décès...

 « Inutile », « ingérable »… La carte vitale biométrique ne convainc pas certains professionnels de santé

Six milliards d’euros minimum par an. C’est ce que représenterait chaque année la fraude à la carte vitale d’après Philippe Mouiller, sénateur LR, à l’origine d’un amendement adopté au Sénat dans...

 Johnny Depp VS Amber Heard : coup de théâtre en pleine délibération ! Le jury troublé par un détail

Le jury a été troublé par un détail lors des délibérations du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard ce mardi 31 mai. Depuis le 11 avril dernier, Amber Heard et Johnny Depp font face à la justice dans un procès très médiatisé. Ce mardi 31 mai,...

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png 30 La situation en carte Agrandir Le contexte Live animé par Solène L'Hénoret, Anne Guillard et Marie Slavicek ...

-50 % sur ce super vélo électrique chez Cdiscount!

Cdiscount est une plateforme d’e-commerce d’origine française. De temps en temps, Cdiscount offre des bons plans et des promotions exceptionnelles à ne pas rater. Pour cette fois, le site propose le vélo électrique VAE pliant de ville de la marque MOMA BIKES à moins de 1000 €. Effectivement,...

“25.000 hectares déjà partis en fumée” en France, une précocité “sans précédent”

De la dune du Pilat aux monts d'Arrée, des Bouches-du-Rhône à...

“38% des Français pensent que l’Islam est une menace”, Arthur publie une étude choc et pousse un coup de gueule !

Dans une interview accordée au Point en 2017, Arthur avait confié la raison pour laquelle il avait pris la décision de quitter la France. Pour lui, Paris était synonyme d’angoisse. « Trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit… » Las, il choisissait de « tout plaquer pour s’installer...

“98 % des eaux de baignade en Martinique sont conformes” selon l’Agence Rég

Le dernier bilan de la qualité des eaux de baignade en Martinique est conforme à 98%. Du 1er janvier 2020 au 30 septembre 2021, l’ARS, en charge du suivi qualitatif de ces eaux, a effectué 1857 prélèvements, en mer et en rivière. "La tendance est stable et...

“A mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus”

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite...

“A toi grossophobe” : Amel Bent critiquée sur son poids, elle envoie une réponse explosive !

Si la teneur des propos n'a pas été révélée par la principale intéressée, Amel Bent a néanmoins pris la parole dans sa story Instagram (voir diaporama). Agacée par les commentaires au sujet de ses formes - rappelons qu'elle a accouché au début du mois d'avril -, la...