AccueilFranceEN DIRECT - "C'est...

EN DIRECT – “C’est un acte démocratique”: Jean Castex appelle les élus à “apporter leurs parrainages”

Jean Castex appelle les élus locaux à “apporter les parrainages” aux candidats

A moins de 10 jours de la clôture des parrainages, Jean Castex a appelé les élus locaux à “apporter” leurs signatures aux candidats.

“Je veux à mon tour lancer cet appel aux élus en leur disant que le fait d’accorder son parrainage n’est pas automatiquement synonyme de soutien politique. C’est aussi un acte démocratique. Seuls 10 000 des 42 000 élus l’ont fait”, a avancé le Premier ministre lors des dernières questions au gouvernement du quinquennat.

” C’est en diminution par rapport au scrutin précédent. J’ai choisi d’inviter à une réunion l’ensemble des associations d’élus locaux, je les recevrai jeudi matin pour évoquer cette situation”, a encore expliqué le Premier ministre à la tribune.

Jean-Luc Mélenchon, Christiane Taubira, Marine Le Pen et Eric Zemmour sont à la peine dans la chasse aux signatures.

Jean-Luc Mélenchon ne se rendra pas au Salon de l’agriculture

Alors que les candidats à la présidentielle vont défiler au salon de l’Agricuture, Jean-Luc Mélenchon a annoncé qu’il ne s’y rendrait pas, selon une information de RMC.

“Le Salon de l’agriculture promeut un mode d’agriculture qui n’est pas le nôtre. Plutôt que de participer, nous voulons prendre le contre-pied”, a assuré son entourage.

A la place, Jean-Luc Mélenchonse se rendra à la Réunion pour parler “agricuture paysanne, fin des pesticides et respect des limites planétaires”, expliquent ses proches.

Sa dernière visite lors de ce grand raout qui réunit des milliers d’agriculteurs avait lieu en 2013.

La salle où devait se réunir une réunion des proches d’Eric Zemmour a été dégradée en Bretagne

Le centre socio-culturel de Saint-Coulomb (Ille-et-Vilaine), où devait se tenir mercredi soir une réunion publique de Génération Z été la cible de dégradations dans la nuit de lundi à mardi.

“Lors d’une visite pour organiser le dispositif de sécurisation pour la réunion du parti Génération Z qui était prévue le 23 février ont été constatées des dégradations et des tags anti-fascistes et anti-Zemmour un peu partout”, a indiqué la procureure de Saint-Malo.

Eric Zemmour n’envisage de suspendre sa campagne mais “comprend” Marine Le Pen

Alors que la candidate du RN suspend sa campagne pour accélerer sa recherche de parrainages, Eric Zemmour, lui aussi à la peine dans sa quête des signatures, ferme la porte à cette hypothèse.

“Je n’envisage pas de suspendre ma campagne mais il est vrai que nous avons réduit la voilure parce que nous devons nous occuper de ces parrainages parce que nous ne les avons pas non plus”, a expliqué le candidat de Reconquête qui a reporté son déplacement à la Réunion à BFMTV.

“Bien sûr que je la comprends. Elle aussi peut ne pas être candidate, ce qui serait aussi un scandale”, a ajouté l’ancien journaliste.

Eric Zemmour a pour l’instant récolté 291 parrainages.

Marine Le Pen suspend sa campagne jusqu’à l’obtention de ses parrainages

La candidate du Rassemblement national, à la peine dans sa quête des parrainages, annonce suspendre sa campagne de terrain jusqu’à l’obtention des signatures, d’après des informations de BFMTV.

Sa conférence de presse demain sur l’éducation tout comme son déplacement ce week-end dans la Somme sont reportés.

Marine Le Pen a annoncé ce matin sur RTL qu’il lui manquait “un peu plus d’une quarantaine” de paraphes d’élus locaux. Le Conseil constitutionnel a validé 366 parrainages pour la candidate.

Yannick Jadot appelle Emmanuel Macron à recevoir tous les candidats pour discuter de l’Ukraine

Le candidat écologiste lance un pavé dans la mare en pleine crise géopolitique.

Alors que la Russie a officiellement reconnu l’indépendance des Républiques de Donetsk et de Lougansk, Yannick Jadot demande sur Twitter au président de recevoir tous les candidats à la présidentielle pour évoquer la situation en Ukraine.

L’humoriste Laurent Baffie sera candidat aux législatives pour le parti animaliste

L’humoriste va concourir aux élections législatives de 2022 sous l’étiquette du parti animaliste, a appris BFMTV.com auprès du parti.

L’ancien chroniqueur de Thierry Ardisson dans l’émission Salut les Terriens, sera candidat dans la 3e circonscription de Paris dont le député actuel est Stanislas Guérini, délégué général de La République en Marche.

Le parti animaliste souhaite placer le bien-être animal ainsi que la défense des animaux au cœur de son combat. Une cause qui tient à cœur à Laurent Baffie, qui a déjà également apporté son soutien à l’association de défense des animaux L214. En novembre dernier, il avait aussi signé une tribune publiée dans le JDD en faveur de l’interdiction de la chasse en enclos.

Parrainages : Sandrine Rousseau appelle à “aider” les candidats en difficulté, à l’exception de Marine Le Pen et Eric Zemmour

Alors que plusieurs candidats n’ont toujours pas récolté leurs 500 parrainages à moins de 10 jours du premier tour, Sandrine Rousseau tend la main de façon sélective.

“Il faudrait revoir ce système de parrainages. Je suis pour aider les personnes qui sont dans un cadre républicain. Je sors Eric Zemmour et Marine Le Pen de ce cadre républicain”, a estimé la présidente du conseil politique de Yannick Jadot sur France 2.

Concrètement, la candidate défaite à la primaire écologiste propose donc un coup de pouce à Jean-Luc Mélenchon et Christiane Taubira. Ils ont récolté respectivement 370 et 86 signatures.

Hollande regrette “la complaisance” de Zemmour, Le Pen et Mélenchon avec Poutine

L’ancien président de la République qui avait négocié les accords de Minsk en 2014 jette un regard sévère sur la position de Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen ou Éric Zemmour face à la Russie en pleine crise ukrainienne.

“Il suffit de les écouter. Ils trouvent des circonstances atténuantes à chaque fois que Vladimir Poutine avance, commet des actes qui sont des violations du droit international. (…) La complaisance est du côté de Vladimir Poutine et la méfiance est presque du côté du camp occidental”, a regretté François Hollande ce mardi sur BFMTV.

Ces 3 candidats souhaitent la sortie de la France de l’OTAN.

“Il faut qu’il accepte de débattre”, Pécresse qualifié Macron de “président solitaire”

Toujours auprès de France Inter, la candidate LR à la présidentielle Valérie Pécresse a critiqué Emmanuel Macron, un “président solitaire” qui “échappe à son bilan.”

“Emmanuel Macron ne peut pas échapper à une revue de son bilan, , je demande un débat avec Emmanuel Macron sur son bilan. Il faut que les Français puissent juger, ce n’est pas possible de refuser un débat sur 5 ans de présidence. On ne va pas avoir de campagne, on va avoir un président qui va avoir un mois de campagne, il faut qu’il accepte de débattre”, martèle-t-elle.

Pécresse répond à Beaune et réclame “un peu de dignité”

Valérie Pécresse contre-attaque. Deux jours après que secrétaire d’État aux Affaires européennes Clément Beaune a demandé à la candidate des Républicains de “clarifier” sa situation sur le fait que l’ancien Premier ministre François Fillon est actuellement employé par un géant russe de la pétrochimie.

“Je suis dans l’opposition mais je fais preuve de dignité. Je n’attaque pas le président de la République, même quand j’ai le sentiment qu’il instrumentalise une cause internationale à des fins électorales. Je fais preuve de dignité et j’attends de la majorité qu’elle fasse preuve d’un peu de dignité dans cette affaire”, martèle-t-elle.

“Ces attaques sont purement politiciennes, combien de Français travaillent pour des entreprises russes”, ajoute-t-elle, avant de souligner que François Fillon avait “appelé Emmanuel Macron pour s’étonner et s’indigner de ces propos.”

“Emmanuel Macron a désavoué Monsieur Beaune”, conclut-elle.

Pécresse “condamne fermement” la décision russe

Invitée ce mardi matin sur l’antenne de France Inter, la candidate des Républicains Valérie Pécresse a condamné “fermement et résolument” la décision russe de reconnaître les régions séparatistes de l’Est de l’Ukraine.

“Il faut condamner fermement, résolument, ce qui est une violation du droit inter, l’abandon des accords de Minsk. Je suis frappée par cette violence verbale, qui sert à convaincre le peuple russe que la cause est juste”, explique-t-elle.

Selon elle, il convient de “tout faire pour éviter l’escalade et provoquer un électrochoc. Il faut des sanctions économiques fermes et ciblées de l’UE pour faire reculer l’offensive dès maintenant.”

Avec “un peu plus d’une quarantaine” de signatures à obtenir, Marine Le Pen “extrêmement inquiète” sur les parrainages

La candidate RN, invitée de RTL ce mardi a été interrogée sur ses difficultés à obtenir les parrainages nécessaires pour l’élection présidentielle. Elle y a affirmé qu’il lui restait “une quarantaine” de signatures à récolter, critiquant vivement un système qui “sert d’arme politique contre ceux qui dérangent” selon elle. Elle s’est dite “extrêmement inquiète” et prête à utiliser la réserve de parrainages d’élus mise en place par François Bayrou.

Imagine-t-elle un scénario dans lequel elle ne pourrait pas se présenter pour le scrutin d’avril prochain?

“Bien-sûr que je l’imagine, je l’imagine en étant terrifiée de cette situation. Parce que derrière moi il y a des millions de français qui seraient privés d’exprimer leurs idées” a déclaré la candidate.

“La diplomatie peut toujours arrêter une guerre”: Marine Le Pen estime que l’escalade en Ukraine n’est pas définitive

“Une guerre peut toujours être évitée”. La candidate du Rassemblement National Marine Le Pen, invitée de RTL ce mardi matin, est revenue sur la situation en Ukraine et la flambée des tensions dans le pays. Elle a considéré comme “regrettable” l’acte d’escalade de Vladimir Poutine, mais estimé qu’il n’était “pas définitif”:

“Je crois toujours à la diplomatie, je pense qu’elle peut toujours oeuvrer, toujours arrêter une guerre”, a-t-elle déclaré.

La candidate a également regretté que la France se soit “peu intéressée lors des cinq dernières années” aux accords de Minsk.

En tant que présidente de la République, elle réunirait autour d’une table tous les acteurs du conflit pour “trouver une solution qui puisse permettre à la fois le retrait des troupes russes de l’Ukraine, et en même temps cette autonomie” des régions séparatistes.

Les candidats face aux jeunes

Après le Medef hier, c’est au tour de la jeunesse de faire face aux candidats à l’Élysée ce mardi. Toute la journée, ceux-ci se relaieront sur la scène du studio 104 de la Maison de la radio à Paris face à un panel de 100 jeunes qui leur feront part de leurs inquiétudes et les interrogeront sur les solutions qu’ils proposent.

Manquera évidemment à l’appel le “pas encore candidat” Emmanuel Macron, dont l’annonce est empêchée par l’escalade des tensions sur le front ukrainien.

Les ordres de passage:

10h : Fabien Roussel

11h : Éric Zemmour

12h : Yannick Jadot

13h : Christiane Taubira

15h30 : Anne Hidalgo

16h30 : Valérie Pécresse

17h30 : Marine Le Pen

18h30 : Jean-Luc Mélenchon

La question ukrainienne s’invite dans la campagne présidentielle

La flambée des tensions sur le front russo-ukrainien s’est invitée dans la campagne présidentielle française, après l’échec de la voie diplomatique proposée par Emmanuel Macron actée par la reconnaissance unilatérale par Vladimir Poutine de l’indépendance de deux territoires prorusses du Donbass, les “républiques populaires de Donetsk et de Lougansk”.

Marine Le Pen a déploré “un acte éminemment regrettable” de la part du président russe. Jean-Luc Mélenchon s’est montré très critique à l’égard d’Emmanuel Macron, jugeant “navrant” le bilan diplomatique du président en exercice, qui “y aura joué des rôles sans contenu réel”.

De son côté, Éric Zemmour a jugé qu'”une nouvelle guerre sur notre continent doit absolument être évitée”, tout en jugeant les sanctions occidentales contre la Russie “inefficaces”.

Christiane Taubira a alerté face au “péril grave” que constitue cette déclaration. Enfin, le candidat écologiste Yannick Jadot a appelé à n’avoir “aucune complaisance” vis-à-vis de la Russie.

Bonjour à tous !

Bienvenue dans ce direct consacré à l’actualité de la campagne présidentielle de ce mardi 22 février 2022.

Le plus populaire

Articles Liés

Lisez maintenant

 “Je n’avais pas de temps à perdre”, Nathalie Marquay raconte son premier rendez-vous étonnant avec Jean-Pierre Pernaut 

Nathalie Marquay était l'invitée du Grand Studio sur RTL ce samedi 11 juin. L'occasion pour elle de faire des confidences concernant sa relation avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay ne s'en remet pas. Le 2 mars dernier, son cœur, tout comme celui des français, s'est brisé lorsque le décès...

 « Inutile », « ingérable »… La carte vitale biométrique ne convainc pas certains professionnels de santé

Six milliards d’euros minimum par an. C’est ce que représenterait chaque année la fraude à la carte vitale d’après Philippe Mouiller, sénateur LR, à l’origine d’un amendement adopté au Sénat dans...

 Johnny Depp VS Amber Heard : coup de théâtre en pleine délibération ! Le jury troublé par un détail

Le jury a été troublé par un détail lors des délibérations du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard ce mardi 31 mai. Depuis le 11 avril dernier, Amber Heard et Johnny Depp font face à la justice dans un procès très médiatisé. Ce mardi 31 mai,...

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png 30 La situation en carte Agrandir Le contexte Live animé par Solène L'Hénoret, Anne Guillard et Marie Slavicek ...

-50 % sur ce super vélo électrique chez Cdiscount!

Cdiscount est une plateforme d’e-commerce d’origine française. De temps en temps, Cdiscount offre des bons plans et des promotions exceptionnelles à ne pas rater. Pour cette fois, le site propose le vélo électrique VAE pliant de ville de la marque MOMA BIKES à moins de 1000 €. Effectivement,...

“25.000 hectares déjà partis en fumée” en France, une précocité “sans précédent”

De la dune du Pilat aux monts d'Arrée, des Bouches-du-Rhône à...

“38% des Français pensent que l’Islam est une menace”, Arthur publie une étude choc et pousse un coup de gueule !

Dans une interview accordée au Point en 2017, Arthur avait confié la raison pour laquelle il avait pris la décision de quitter la France. Pour lui, Paris était synonyme d’angoisse. « Trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit… » Las, il choisissait de « tout plaquer pour s’installer...

“98 % des eaux de baignade en Martinique sont conformes” selon l’Agence Rég

Le dernier bilan de la qualité des eaux de baignade en Martinique est conforme à 98%. Du 1er janvier 2020 au 30 septembre 2021, l’ARS, en charge du suivi qualitatif de ces eaux, a effectué 1857 prélèvements, en mer et en rivière. "La tendance est stable et...

“A mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus”

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite...

“A toi grossophobe” : Amel Bent critiquée sur son poids, elle envoie une réponse explosive !

Si la teneur des propos n'a pas été révélée par la principale intéressée, Amel Bent a néanmoins pris la parole dans sa story Instagram (voir diaporama). Agacée par les commentaires au sujet de ses formes - rappelons qu'elle a accouché au début du mois d'avril -, la...