AccueilFranceElisabeth Borne annonce la...

Elisabeth Borne annonce la nomination d’un « ambassadeur aux droits LGBT+ »

La première ministre a prévenu : « La bataille des mentalités n’est pas encore gagnée. » Elisabeth Borne a annoncé jeudi 4 août qu’un « ambassadeur aux droits LGBT+ » serait nommé « avant la fin de l’année » et qu’un fonds de trois millions d’euros serait créé pour financer de nouveaux centres LGBT+.

La cheffe du gouvernement s’est exprimée lors d’une visite du centre LGBT+ d’Orléans, à l’occasion du quarantième anniversaire de la dépénalisation de l’homosexualité en France.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés « Infliger des peines aux homosexuels, c’était ré-vol-tant » : en 1982, le plaidoyer de Robert Badinter pour la cause gay

L’ambassadeur aux droits LGBT+ « coordonnera l’action du ministère de l’Europe et des affaires étrangères pour la protection contre les discriminations et la promotion des droits LGBT+ et portera la voix de la France », a détaillé Mme Borne. Il s’agira notamment de défendre « la dépénalisation universelle de l’homosexualité et de la transidentité ».

La première ministre a par ailleurs salué « le travail exemplaire des associations et des centres LGBT+ », « points d’entrée identifiables et accessibles pour de nombreuses personnes qui ne savent pas vers qui se tourner ». L’année dernière, ces centres « ont aidé près de 6 000 personnes partout dans notre pays », a-t-elle insisté, déclarant que « la haine anti-LGBT+ continue à exclure, blesser et même parfois tuer ».

Le fonds de trois millions d’euros doit permettre la création de dix nouveaux centres, en plus des trente-cinq existants. L’objectif est qu’il y ait au moins deux centres dans chaque région de l’Hexagone et au moins un centre dans chaque région d’outre-mer.

« Expressions blessantes »

Interrogée sur la ministre Caroline Cayeux, qui a provoqué un tollé à la mi-juillet en désignant les personnes homosexuelles par la formule « ces gens-là », la cheffe du gouvernement a déploré « des expressions blessantes ». Elle a cependant assuré qu’il n’y avait « aucune ambiguïté sur l’engagement de tous les membres de [son] gouvernement, qui portent la même vision d’une société progressiste ».

Au sujet de la proposition de loi portée par le sénateur PS Hussein Bourgi, qui demande réparation pour les personnes condamnées pour homosexualité entre 1942 et 1982, la première ministre a dit qu’elle « l’entendait » et qu’elle allait la « regarder ».

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Les 40 ans de l’abrogation du délit d’homosexualité en France, le 4 août 1982 : « Je vais vous raconter ma vie de pédé »

« Ça n’est pas un sujet simple de savoir comment on répare des blessures qui ont pu être apportées en raison de discrimination », a-t-elle fait observer, en considérant « important, déjà, d’acter que l’introduction de la discrimination dans le droit avait été une faute, et de saluer et de commémorer l’abrogation de ces dispositions ».

Le Monde avec AFP

Le plus populaire

Articles Liés

Lisez maintenant

 “Je n’avais pas de temps à perdre”, Nathalie Marquay raconte son premier rendez-vous étonnant avec Jean-Pierre Pernaut 

Nathalie Marquay était l'invitée du Grand Studio sur RTL ce samedi 11 juin. L'occasion pour elle de faire des confidences concernant sa relation avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay ne s'en remet pas. Le 2 mars dernier, son cœur, tout comme celui des français, s'est brisé lorsque le décès...

 « Inutile », « ingérable »… La carte vitale biométrique ne convainc pas certains professionnels de santé

Six milliards d’euros minimum par an. C’est ce que représenterait chaque année la fraude à la carte vitale d’après Philippe Mouiller, sénateur LR, à l’origine d’un amendement adopté au Sénat dans...

 Johnny Depp VS Amber Heard : coup de théâtre en pleine délibération ! Le jury troublé par un détail

Le jury a été troublé par un détail lors des délibérations du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard ce mardi 31 mai. Depuis le 11 avril dernier, Amber Heard et Johnny Depp font face à la justice dans un procès très médiatisé. Ce mardi 31 mai,...

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png 30 La situation en carte Agrandir Le contexte Live animé par Solène L'Hénoret, Anne Guillard et Marie Slavicek ...

-50 % sur ce super vélo électrique chez Cdiscount!

Cdiscount est une plateforme d’e-commerce d’origine française. De temps en temps, Cdiscount offre des bons plans et des promotions exceptionnelles à ne pas rater. Pour cette fois, le site propose le vélo électrique VAE pliant de ville de la marque MOMA BIKES à moins de 1000 €. Effectivement,...

“25.000 hectares déjà partis en fumée” en France, une précocité “sans précédent”

De la dune du Pilat aux monts d'Arrée, des Bouches-du-Rhône à...

“38% des Français pensent que l’Islam est une menace”, Arthur publie une étude choc et pousse un coup de gueule !

Dans une interview accordée au Point en 2017, Arthur avait confié la raison pour laquelle il avait pris la décision de quitter la France. Pour lui, Paris était synonyme d’angoisse. « Trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit… » Las, il choisissait de « tout plaquer pour s’installer...

“98 % des eaux de baignade en Martinique sont conformes” selon l’Agence Rég

Le dernier bilan de la qualité des eaux de baignade en Martinique est conforme à 98%. Du 1er janvier 2020 au 30 septembre 2021, l’ARS, en charge du suivi qualitatif de ces eaux, a effectué 1857 prélèvements, en mer et en rivière. "La tendance est stable et...

“A mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus”

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite...

“A toi grossophobe” : Amel Bent critiquée sur son poids, elle envoie une réponse explosive !

Si la teneur des propos n'a pas été révélée par la principale intéressée, Amel Bent a néanmoins pris la parole dans sa story Instagram (voir diaporama). Agacée par les commentaires au sujet de ses formes - rappelons qu'elle a accouché au début du mois d'avril -, la...