“Tu ne verras plus jamais mes yeux” : Pourquoi Johnny Depp ne veut plus regarder Amber Heard ?

0
78

Il n’a qu’une parole et il compte bien s’y tenir ! Tandis que se poursuit (et durera encore une dizaine de jours) le procès qui l’oppose à son ex-femme, Johnny Depp n’a pas adressé un seul regard à cette dernière durant les nombreuses audiences qui se sont déroulées. La raison ? Une promesse faite par l’acteur à Amber Heard au moment de leur rupture…

Il ne veut plus la regarder dans les yeux et cela depuis 2016. C’est ce qu’avaient remarqué les fans et observateurs du procès et qu’a mis l’avocat de la star de Pirates des Caraïbes en lumière ce lundi au cours des discussions avec l’opposition. “Monsieur Depp ne vous a pas regardé une seule fois dans les yeux depuis le début du procès, l’a-t-il fait ?”, a lancé l’avocate Camille Vasquez à celle qui est accusée de diffamation (il lui est reproché d’avoir menti sur des supposées violences conjugales). Ce à quoi Amber Heard a répondu “pas que j’ai remarqué non“. L’avocate a continué sa démonstration en interpellant une seconde fois l’accusée. “Pourtant vous l’avez regardé à plusieurs reprises, n’est-ce pas ?” Après que la jeune femme l’a confirmé, l’avocate a expliqué le choix de l’acteur. “Il a promis que vous ne verriez plus jamais ses yeux, n’est-ce pas la réalité ?” Ce qu’Amber Heard n’a pas pu se rappeler. “Je ne me souviens pas de ça“, a-t-elle déclaré.

Peu après, l’avocate de Johnny Depp a lancé un enregistrement datant de 2016, pris dans une chambre d’hôtel de San Francisco, au moment où l’actrice d’Aquaman avait obtenu le divorce et un ordre d’éloignement visant l’acteur. “Je veux juste te prendre dans mes bras pour te dire au revoir“, peut-on entendre prononcer la jeune femme, faisant comprendre que, lors de la scène, l’acteur refuse de se laisser enlacer. Plus loin on entend ce dernier promettre : “Je ne suis rien pour toi et je ne serais toujours rien pour toi. Tu ne verras plus jamais mes yeux.

Pourtant, on se rappelle que les anciens mariés s’étaient tenus très près l’un de l’autre au moment de quitter le tribunal, au point que la police avait dû intervenir pour maintenir une distance entre les deux. Le procès nous réserve encore bien des surprises…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici