« RuPaul’s Secret Celebrity Drag Race », sur WOW Presents Plus : un bal masqué pour semi-célébrités en mal de médiatisation

0
24

WOW PRESENTS PLUS – À LA DEMANDE – TÉLÉ-RÉALITÉ

La première saison (2020) de RuPaul’s Secret Celebrity Drag Race était de proportions modestes : chacun des quatre épisodes de ce énième avatar de la série de télé-réalité RuPaul’s Drag Race réunissait trois hommes ou trois femmes (ainsi qu’une personne non binaire) qu’on pourrait qualifier moins de célébrités que de semi-célébrités (voire d’inconnus pour un public non américain ou non familier des cercles LGBTQ +) à la recherche d’un coup de pouce médiatique.

Parmi les candidats, coachés par des drag-queens souvent vues dans les émissions de RuPaul (Trixie Mattel, Bob the Drag Queen, Kim Chi, Alyssa Edwards, etc.), on reconnaissait Alex Newell, à l’affiche de la série télévisée Glee de 2012 à 2015, et Vanessa Williams, vue dans Ugly Betty, de 2006 à 2010, et Desperate Housewives, de 2010 à 2012.

Les épreuves, en grande partie inspirées de celles de RuPaul’s Drag Race, mettaient certains hommes en difficulté, avec le port de talons hauts et l’art du camouflage génital. Les femmes en profitaient pour surjouer avec délices une féminité ravageuse et bustée. L’argent remporté à chaque épisode par le gagnant était versé à une œuvre de bienfaisance.

Grand spectacle

La saison 2 de RuPaul’s Secret Celebrity Drag Race, dont la finale devrait être diffusée le 30 septembre, retient le principe de participants relativement célèbres et de drag-queens « mentors » (Brooke Lynn Hytes, Jujubee, Monét X Change) guidant les nouveaux et nouvelles venu(e)s dans le domaine du drag. Mais avec de notables différences : ils sont neuf, éliminés au fil des épisodes, et ne révèlent leur identité qu’après l’épreuve finale de lip synch (« playback »).

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés « Drag Race France », sur France.tv : une déclinaison française en demi-teinte

Le tout est en public, tourné dans un grand studio sur le mode d’émissions comme Masked Singer ou Danse avec les stars. RuPaul est entouré de ses jurés favoris – Michelle Visage, Carson Kressley et Ross Mathews. Avant le très attendu « Snatch Game » (un défi parodiant un jeu télévisé) de la demi-finale, les épisodes consistent en chorégraphies réalisées avec un groupe de danseurs sur des chansons connues – et celles de RuPaul, qui aura fait de ses émissions un lieu de matraquage de ses succès pour boîtes de nuit.

De toute évidence, les moindres risques sanitaires et un renfort budgétaire conséquent ont permis une production à grand spectacle, qui lasse malheureusement par la répétitivité des épreuves chorégraphiées (souvent sur le mode parodique ou burlesque) et dont le sel consiste surtout à deviner qui se cache derrière les faux cils et les couches de maquillage.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Comment « Drag Race » a séduit le grand public : « Le fait de les voir si libres et si puissantes, ça donne envie de l’être aussi »

On dévoilera d’autant moins volontiers l’identité des compétiteurs – des acteurs, chanteurs et animateurs plus ou moins connus du petit écran – que le téléspectateur n’a pas trop à attendre : au bout du sixième épisode, les cinq candidats encore en lice se produisent désormais à visage démasqué.

RuPaul’s Secret Celebrity Drag Race, saison 2 (EU, 2022, 8 × 64 min).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici