pourquoi le film se déroule-t-il dans les années 1960 ?

0
44

Rendez-vous à 21H10 sur France 2 le dimanche 21 août pour la diffusion inédite en clair du film Le Dindon. L’occasion de revenir sur la genèse de ce long-métrage, dont l’intrigue se déroule dans les années 1960.

La suite sous cette publicité

Envie de visionner une comédie dans la soirée du dimanche 21 août ? Sur France 2 à 21H10, vous pourrez vous installer devant Le Dindon, réalisé par Jalil Lespert. Surtout qu’il s’agit de la première diffusion en clair à la télé de ce film sorti en 2019 au cinéma ! Après avoir réalisé le biopic Yves Saint Laurent dans lequel Pierre Niney crevait l’écran, l’amoureux de Laeticia Hallyday s’est plongé cette fois dans une ambiance de Vaudeville en adaptant sur grand écran la célèbre pièce de Georges Feydeau.

Un casting de choix pour Le Dindon

Jalil Lespert s’est bien entouré pour cette comédie qui reprend une intrigue qui a fait ses preuves au théâtre : il a confié à Guillaume Gallienne, qui a beaucoup souffert d’homophobie, le rôle de Pontagnac, séducteur invétéré pourtant marié (c’est Laure Calamy qui interprète son épouse). Celui-ci découvre en poursuivant de ses avances jusqu’à chez elle la belle Victoire (Alice Pol) que son mari n’est autre que l’un de ses vieux amis, Vatelin (joué par Dany Boon, qui vient de fêter ses 56 ans). Un imbroglio amoureux dans lequel l’acteur Ahmed Sylla, qui a récemment participé à l’émission Rendez-vous en terre inconnue, trouve également sa place…

La suite sous cette publicité

Le Dindon, du 19ème siècle aux années 1960

Et pour situer l’ambiance de son film, Jalil Lespert a eu l’idée de transposer la pièce Le Dindon, jouée en trois actes à partir de 1896 au théâtre du Palais-Royal, dans un décor plus moderne. Adieu le cadre du 19ème siècle et bienvenue à l’esthétique des années 60 pour cette adaptation cinématographique !

“Ce que je voulais, c’est faire connaître cette pièce à un public encore plus large, qui n’a pas forcément l’opportunité d’aller au théâtre. Il y a dans cette pièce une efficacité redoutable, très cinématographique. Je trouvais que les années 1960 collaient bien avec la folie et l’imaginaire de Feydeau. Et que ça permettait justement de le sortir du carcan théâtral. Du moins de le situer dans une époque qui nous est plus proche et qui fait référence au cinéma avec lequel j’ai grandi, celui des grandes comédies de Gérard Oury, par exemple.” avait-il confié à nos confrères de TF1 lors de la sortie en salles du film.

Mais ce parti pris n’a pas forcément payé et Le Dindon a été un échec commercial au cinéma… A vous de vous faire un avis maintenant sur petit écran !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici