«Pékin Express : duos de choc» : Valérie Trierweiler furieuse après son élimination aux portes de la finale

0
57

Victoire par KO. Ce mercredi, à l’issue de la demi-finale de « Pékin Express : duos de choc » sur M 6, la comédienne et humoriste Inès Reg et sa sœur Anaïs ont décroché leur place pour l’ultime étape de la compétition. Et si les passes d’armes avec l’ancienne Première dame Valérie Trierweiler et sa meilleure amie Karine Fournier ont rythmé l’aventure, ces dernières n’ont pas obtenu le fameux sésame. Car après cinq semaines d’autostop et d’épreuves d’immunité, les deux femmes ont finalement été éliminées aux portes de l’ultime étape.

Comme à chaque demi-finale, les trois binômes encore en compétition ont dû se frotter à trois sprints. À la fin de chacun d’entre eux, le duo arrivé en dernière position doit piocher une enveloppe. Parmi celles-ci, une seule est éliminatoire. De quoi rebattre les cartes. Pourtant, les deux doyennes toujours en course n’ont pas démérité, malgré la blessure au poignet de Karine et une compétition féroce.

« Il n’aurait pas fallu être sur le Titanic avec lui »

Ainsi, dès le début du premier sprint, l’influenceur Valentin Léonard n’a pas hésité à indiquer une mauvaise direction à ses rivales. Et laissant une Valérie Trierweiler furieuse : « Il nous a laissées descendre le salaud », « Il n’aurait pas fallu être sur le Titanic avec lui », « l’enfoiré »… Et malgré une remontada en kayak, les deux femmes ont récupéré une première enveloppe noire.

Sur la deuxième course, elles ont toutefois pu rattraper leur retard. Au point d’arriver en tête, pour leur grande surprise. « Alors là, on ne s’y attendait pas ! » s’est exclamée Karine. Et petite vengeance : leurs grandes rivales Inès Reg et Anaïs sont arrivées dernières. Mais la dernière course de cette demi-finale leur a été fatale. Un rébus les a lourdement retardées et fait échouer en dernière place. Avec une deuxième enveloppe noire, responsable de leur élimination. « Forcément, on est déçues, a reconnu Valérie Trierweiler. On n’a pas à avoir honte de notre parcours. »

La finale de « Pékin Express : duos de choc » verra donc s’affronter deux binômes amis. D’un côté le couple formé par l’ex-Miss France Rachel Legrain-Trapani et l’influenceur Valentin Léonard, candidats redoutables mais aux multiples conflits. De l’autre, Inès Reg et sa sœur. Deux duos aux liens forts mais désormais adversaires. Pour le meilleur et pour le pire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici