Nawell Madani, “daronne en PLS” : son bébé hospitalisé pendant ses vacances

0
54

Ce dimanche 31 juillet au soir, l’humoriste Nawell Madani a donné une frayeur à ses abonnés sur Instagram en partageant une vidéo d’elle en train d’arpenter le hall d’un hôpital, alors que l’on entend un nourrisson en train de pleurer. “En vacances depuis 24 heures et nous voilà aux urgences avec bébé Lou” a-t-elle commenté, de quoi inquiéter ses fans, qui ont finalement été rapidement rassurés par l’actrice d’Alibi.com sur l’état de santé de sa fille, née en septembre 2021 de sa relation avec l’ancien footballeur Djebril Didier Zonga.

Lou va bien grâce à Dieu…”, a-t-elle indiqué le lendemain dans une autre story. “Mais sa daronne n’a plus 20 ans ! Encore une nuit blanche et je me déplace en chaise roulante“, a-t-elle rajouté, en publiant un cliché d’elle, écroulée de fatigue. Plus de peur que de mal finalement pour la comédienne, probablement soulagée de savoir que son bébé est en bonne santé, mais également très épuisée, comme elle l’a indiqué dans plusieurs stories, lançant au passage le #DaronneEnPLS. “Je suis maman, je suis hyper-fière. C’est une merveille, je vis des moments extraordinaires. Ma fille est un rayon de soleil. Par contre, moi, je ne sais même pas ce que je suis devenue ! Je rigole de nervosité parce que je suis à deux doigts de pleurer...”, a-t-elle confié à sa communauté.

Un baby-bump dévoilé en direct

Pour rappel, en septembre dernier, la Belge de 38 ans avait annoncé aux spectateurs de l’une de ses représentations à Paris qu’elle attendait un heureux événement. “J’accouche lundi” lançait-elle à la fin de son spectacle, levant ainsi son pull afin de dévoiler son baby bump. Depuis, elle a accouché d’une petite Lou Ezra, née de sa relation avec l’ancien footballeur Djebril Zonga.

Et à en croire ses stories de la veille ainsi que son état de fatigue, ses premiers mois en tant que maman n’ont pas été de tout repos, elle qui comptait sûrement passer des vacances sans embûche afin de recharger les batteries. Mais c’était sans compter sur cette petite alerte, qui, heureusement, ne s’est pas transformée en drame. Le plus difficile est peut-être derrière elle. C’est, en tout cas, tout ce qu’on lui souhaite !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici