Natalie Portman “paniquée” de vivre à Paris, sans filtre sur cette expérience qu’elle n’a pas aimée

0
78

Une expérience qu’elle n’a clairement pas appréciée ! Parisienne de 2014 à 2016, alors que son mari, le danseur français Benjamin Millepied, avait décroché le poste de Directeur de la Danse de l’Opéra, Natalie Portman, qui fête ses 41 ans ce jeudi, n’est pas prête de remettre un pied dans la capitale désormais. Paniquée” à l’idée de vivre dans un ville qu’elle ne connaissait pas, l’actrice israélo-américaine n’avait clairement pas apprécié son passage en France.

Le plus dur pour elle ? Le comportement des habitants, qui la jugeaient trop selon ce qu’elle a ensuite confié dans les colonnes du Guardian. “Les Français sont dans le jugement, surtout à Paris, sur votre façon d’être mais aussi sur votre façon de vous habiller. Vous ne pouvez pas porter de vêtements de sport dans la rue, des sandales, des shorts ou des couleurs vives“, expliquait-elle, un ressenti tout personnel, suivi de différents chocs culturels.

Invitée de Jimmy Kimmel, elle avait expliqué que les Français étaient trop froids pour elle : “Tout le monde sourit beaucoup ici [aux Etats-Unis, ndlr]. C’est agréable. Ils sont plus froids en France. Je n’avais pas réalisé que je m’y étais habituée jusqu’à ce que je revienne ici, et ça m’a surprise“. Mais les Français sont également trop polis pour une Américaine, un reproche assez surprenant mais qui l’a particulièrement choquée.

Un ami m’a expliqué qu’il fallait dire bonjour avant de dire quoi que ce soit quand vous arrivez quelque part et attendre qu’on vous réponde. Si vous pénétrez dans une boutique, vous ne pouvez pas dire d’emblée ‘Auriez-vous ceci dans une autre taille ?’ sinon ils vont penser que vous êtes mal élevée et seront malpolis avec vous”, avait-elle également raconté dans la même émission, dans laquelle elle avait décidé d’expliquer toutes les raisons de leur retour à Los Angeles.

Un mal du pays plutôt fort pour l’actrice qui n’a pas l’air fan de l’Hexagone, bien qu’elle parle très bien la langue. L’expérience n’aura en tout cas pas duré longtemps : le couple, toujours aussi amoureux, est reparti à Los Angeles quatorze mois plus tard, accompagnés de leur fils Aleph, aujourd’hui âgé de 11 ans. Une petite Amalia est ensuite venue compléter la famille en 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici