Mort de Lisa Robin Kelly (That ’70s Show) : Une mystérieuse overdose, après une descente aux enfers…

0
61

Passionné, dynamique et actif sur les nouvelles actus, Kevin Sonsa-Kini est capable de dénicher les nouvelles des personnalités à tout moment, le matin, l’après-midi et le soir !

Il y a neuf ans, le 14 août 2013, Lisa Robin Kelly, actrice star de la série “That ’70s Show” décédait à l’âge de 43 ans. Retour sur sa tragique descente aux enfers marquée notamment par son addiction à l’alcool.

Ce dimanche 14 août 2022, cela fait neuf ans que Lisa Robin Kelly, actrice star de la série That ’70s Show, est morte à l’âge de 43 ans. L’actrice y incarnait la sexy Laurie Forman durant les cinq saisons de la série qui a duré de 1998 à 2003. En août 2013, Lisa Robin Kelly a été victime d’un arrêt cardiaque dans un centre de désintoxication qu’elle avait rejoint quelques jours avant sa mort. L’actrice souffrait d’une addiction à l’alcool qui la hantait depuis plusieurs années. Cela avait en grande partie porté atteinte à sa carrière d’actrice. Elle se faisait d’ailleurs souvent arrêter par la police pour conduite en état d’ivresse. Sa dernière arrestation remonte au 20 décembre 2010.

Une mort due à de multiples intoxications médicamenteuses

Lisa Robin Kelly a connu une vie personnelle chaotique. Pendant des années, l’actrice a vécu sous emprise d’un mari violent nommé Robert Gilliam et avec lequel elle a divorcé en 2013 après 9 mois de mariage. Ce dernier avait même accusé dans la presse le petit-ami de Lisa Robin Kelly de l’avoir fait rechuter dans l’alcool. Par la suite, deux enquêtes ont été menées à la fois par le coroner du comté de Los Angeles et par le bureau du shérif de Los Angeles qui a classé l’affaire comme sécuritaire.

Finalement, après enquête en janvier 2014, le médecin légiste du comté de Los Angeles a déclaré que le décès de Lisa Robin Kelly était dû à de multiples intoxications médicamenteuses qui ont entraîné une overdose accidentelle. En effet, le rapport dévoilé par le médecin légiste indiquait que l’actrice de That ’70s Show avait pris des médicaments qui étaient censés l’aider à surmonter son addiction à l’alcool. Quelques mois plus tard, en juin 2014, les héritiers de la défunte avaient déposé une plainte auprès de la Cour supérieure de Californie contre le centre de désintoxication où avait été admise l’actrice. Ils ont qualifié les professionnels du centre de “propriétaires négligents, mauvais managers et opérateurs.”

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici