Michel Drucker dans l’incapacité d’avoir des enfants avec sa compagne Dany Saval, la tragique raison dévoilée…

0
52

Il quitte le fauteuil rouge pour prendre place dans le bleu. Si tout le monde ignore encore si Vivement Dimanche, version France 3, portera les couleurs de la chaîne, ou si elle gardera les teintes emblématiques, une chose est sûre malgré tout : Michel Drucker endossera à nouveau son rôle et accompagnera les Français tous les dimanches après-midi à la rentrée. Un retour très attendu après plusieurs mois compliqués notamment dus à son opération à cœur ouvert et son triple pontage.

Une intervention qui a changé le journaliste et dont il garde tout de même quelques séquelles. “Il y aura un avant et un après ; je ne suis plus le même depuis que j’ai vécu ça”, avouait-il à Soir Mag avant d’assurer que, malgré tout, cette opération l’avait rendu plus fort. “En fait, je suis plus résistant que je ne l’imaginais. J’ai un mental très fort”. Mais cette force mentale, il la doit aussi à sa compagne Dany Saval, avec qui il partage sa vie depuis plusieurs années et qui a eu un rôle très important dans sa carrière.

Impossible d’oublier

Rencontrée alors qu’elle n’avait que 29 ans, celle-ci a fait le choix d’arrêter son métier d’actrice pour épauler Michel Drucker. “C’était tout de même extraordinaire qu’une fille de 29 ans, en pleine jeunesse, avec un potentiel incroyable, se mettre en retrait”, constate-t-il avec admiration avant de poursuivre : Dany m’a apporté l’équilibre, le calme et a dopé mes ambitions. Elle m’a donné confiance en moi. Elle m’a dit : ‘Il n’y a pas de place pour deux sur la photo ou sur l’affiche’. J’ai trouvé cela incroyable”.

Malgré ce soutien sans faille et cet amour indéfectible, un enfant manque dans leur histoire. Mais si le couple n’en a jamais eu, c’est pour une raison évidente. La première grossesse de Dany Saval l’a traumatisée… “J’ai tout de suite su qu’elle avait failli y passer, à la naissance”, confiait Michel Drucker en faisait référence à la naissance de Stéphanie, la fille de sa compagne, née à “5 mois et 1 semaine”. “Trois mois de couveuse à Los Angeles. Chaque soir, en repartant de la maternité, Dany ne savait pas si la petite serait encore là le lendemain”, poursuivait-il afin de faire comprendre pourquoi ils n’avaient jamais eu d’enfants.

A voir également : “C’est un cimetière”, “c’est passé trop vite” : plus triste que jamais, Michel Drucker évoque son chagrin

R.F

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici